PDA

Voir la version complète : Fiction


Iska
03/09/2012, 20h26
Je suis en train de lire un livre et j'ai trouvé des citations, qui malgré le contexte du livre ( fiction) se rapproche du reel du XXI eme siécle .

En voici une , que chacun d'entre nous peut commenter et donner son point de vue , sans polemique .


" On demande souvent: comment les droits d'un individu peuvent-ils être equilibrés avec ceux de la société?. Considérez le fermier mes frères. Quand _il plante des graines pour sa moisson, il sait que les corbeaux vienront et en mangeront. Trop d'oiseaux, et il n'y aura pas de moisson. Donc , le fermier prend son fusil. Cela ne signifie pas qu'il hait les corbeaux, ni que les corbeaux sont maléfiques .3

Il y a cinq ou six citation de ce genre, j'en posterai une aprés chaque débat .

Iska
03/09/2012, 22h00
Dans une petite partie du jardin, une herbe minuscule parla aux fleurs qui y poussaient.

"pourquoi, demanda-elle, le jardinier essaie-t-il de me tuer ? N'ai-je pas droit à la vie?Mes feuilles ne sont-elles pas vertes, tout comme les vôtres ? Est-ce trop demander que vouloir grandir et voir le soleil? ".

Les fleurs réfléchirent, et décidèrent de supplier le jardinier d'épargner l'herbe.Il le fit.

Jour après jour, l'herbe grandit, de plus en plus forte, de plus en plus haute, ses feuilles couvrirent celles des autres plantes, et ses racines s'étalérent.

Une à une, les fleurs moururent, jusqu'à ce qu'il reste seulement une rose .

Elle regarda l'énorme buisson que l'herbe était devenue et lui demanda: " Pourquoi essaiesz-tu de me tuer ? N'ai-je pas droit à lavie ? Mes feuilles ne sont-elles pas vertes, tout comme les tiennes ? Est-ce trop demander que vouloir grandir et voir le soleil ? "

"Oui c'est trop demander " repondit l'herbe .

Iska
04/09/2012, 12h05
Il y avait un loup qui tuait les agneaux, les chèvres et les oies.

Un jour, un saint homme alla voir le loup et lui dit :" Mon fils tu es une bête vicieuse, et tu es bien loin de Dieu . "

Le loup y refléchit un moment, et comprit que l'homme avait raison.
Il demanda comment il pourrait s'approcher du Paradis.

Le saint homme lui dit de changer son comportement et de prier. Le loup le fit, et fut bientôt connu pour sa pureté et la douceur de ses priéres.

Un été, il marchait prés de la riviére quand une oie se moqua de lui . Le loup se retourna et tua l'oie d'un seul coup de ses redoutables dents .

Un mouton qui était à côté de lui demanda : "Pourquoi l'avez-vous tuée ? "

Le loup répondit : " Les oies ne devraient pas se gausser d' un loup saint . "

Softkah
04/09/2012, 12h26
La première: les droits doivent être régis par une lois autrement c'est l'anarchie et plus d'état (plus de moisson), l'état impose des lois pour recadrer et assurer un certains équilibre,c'est la lecture que j'en fais. Débat?:rolleyes:

Softkah
04/09/2012, 12h32
La deuxième

ça me rappelle un petit peu La fontaine "la loi du plus fort est toujours la meilleurs", dans ce contexte de l'herbe et la rose c'est la loi de la nature, la mauvaise herbe croit toujours:) désolée de répondre par des citations à une citation mais c'est ce que ça évoque dans mon esprit...

Softkah
04/09/2012, 12h36
la troisième

ben...chassez le naturel il revient en galop:razz:

un loup saint...quand on est malsain c'est dans les gènes ..

Iska
04/09/2012, 12h40
Pour le loup, faut dire que c'est un loup qui aprés avoir été voleur, soulard , assassin, se retrouve à faire de la religion et devient un saint.

Mais chasse le naturel , il revient au galop.

En lisant le passage c'est la premiére constatation qui m'est venu à l'esprit.

Quant à la plante, nous avons , dans notre terroir , pratiquement la même .

Je la donne telle que je l'ai entendu :

"Un soir dans le désert, une herbe fatiguée, les feuilles pendoulentes, arrive dans une oasis, et demande l'hospitalité aux autres plantes, notamment à la luzerne .

On lui permet donc de passer la nuit, dans un endroit bien frais et humide.
Au ptetit matin , cette plante A essaim2et a même reCouvert la luzerne, et lorsqu'on lui demande de partir, et elle repond" mais regardez, comme je suis etendu, je suis là depuis longtemps c'est à vous de partir ou de mourir".

Cette plante on l'appelle " najjam" , le chiendent en français .

Softkah
04/09/2012, 12h53
la plante avec la dernière version ça mets plus l'accent sur la non reconnaissance pire vouloir s'approprier la chose.Ca colle bien à ce qui se passe dans la société de nos jours...

Tiens ça ressemble un peu à une çitation de chez nous "gughed amchiche ayweness iqim etberiq gatochniss" en gros j'ai ramené un chat pour me tenir compagnie alors qu'il commança à écarquiller les yeux..(désolée pas très forte en traduction ou plutôt la traduction n'exprime pas toujours la force des mots d'origine)

Iska
05/09/2012, 11h53
Deux hommes sages et un imbécile marcvahient dans la forêt, quand un lion affamé leur sauta dessus.

Le premier homme sage estima la taille du lion à environ deux métres cinquante de la truffe au bout de la queue.

Le deuxiéme homme sage remarquat que l'animal boitait de la patte avant gauche, et qu'il avait été forcé par son infirmité à devenir un mangeur d'homme .

Quand le lion se dressa pour attaquer, l'imbécile lui tira dessus.

Il faut dire qu'il ne savait pas quoi faire d'autre .

Softkah
07/09/2012, 20h16
L'imbecile a agit sagement c'est lui le sage donc, au moments ou ceux qui sont sensés être sages se sont attachés à des détails futiles...ça renvoie au dicton "les apparences sont souvent trompeuses".Si tu a une autre explication n'hésites pas, j'aime bien décoder ces morales dommage je vois que les faistes ne se bousculent pas sur ce topic, pour moi fort instructif, merci!

Iska
07/09/2012, 20h21
J'ai un autre point de vue : celui du bon sens populaire .
comme par exemple : il ne faut par sortir de 'saint cyr' pour comprendre ce que la vie te reserve, te présente .

Qui décerne à un homme ( femme) un titre de sagesse , de grandeur, sinon ceux qui sont au pouvoir .

Softkah
07/09/2012, 20h34
Le pouvoir qui octroie les titres...ouai j'adhère.

D'autres?

Iska
07/09/2012, 20h45
Un homme sage et un imbécile etaient perdus dans le désert. Le premier ignorait tout du désert, et fut bientôt assoiffé et désorienté .

Le second avait grandi dans le désert.Il savait qu'on pouvait souvent trouver de l'eau en creusant à l'endroit le plus bas de lacourbe extérieure d'un ruisseau à sec.

C'est ce qu'il fit, et les deux hommes se désaltérèrent .

Celui qui avait trouvé l'eau dit à son compagnon :

- Lequel de nous deux est l'homme sage, maintenant ?

- Moi , repondit l'autre homme. Car je vous ai emmené avec moi dans le désert, mais vous, vous avez choisi de voyager avec un imbécile .

Softkah
07/09/2012, 21h11
c'est je pense encore la raison du plus fort...on a beau à faire des efforts pour prouver ou changer l'opinion que l'autre se fait de nous au yeux d'un malin (ici le sage) ça change pas grand chose ...enfin elle est dure celle-là, j'ai du mal!

Ps: toujours au début on pose la personne comme sage et l'autre comme imbécile puis à la fin c'est le contraire qui s'avère vrai...

Iska
07/09/2012, 21h28
Je reviens toujours à ce que j'ai dit précedemment( c'est uniquement mon point de vue) , que la sagesse est en fait en possession de la pratique sur le terrain et non de connaissances infuses, ou données par d'autres humain , comme des medailles , des diplomes .

Un targui te dirigera des milliers de kms dans le désert sans avoir de boussole.

Un sage avec son GPS sera impuissant si son appareil n'est plus alimenté ;

Softkah
07/09/2012, 21h55
Je suis tout a fait d'accords que la sagesse ça se vérifie sur le terrain, c'est les décisions qu'on peut prendre selon le contexte, les priorités ect
l'exemple du tergui est très parlant,merci

Iska
07/09/2012, 22h00
En fait , je me demande si de nos jours , on donne vraimment la chance de percer, à ceux qui ont de l'expérience ( sans être des imbéciles) par apport à ceux qui sont pistonnés ( les sages) .

Softkah
07/09/2012, 22h09
on donne vraimment la chance de percer, à ceux qui ont de l'expérience

ça dépends à quoi renvoie le "on" les institutions, la société ect mais je pense que de nos jour on prends pas le risque, on donne pas la chance à l'autre parce que on est formaté, le système est ancré (faire confiance aux diplômes, l'expérience acquise par exemple quand il s'agit d'un recrutement le patron va se focaliser sur ça alors que peut-être il y a un candidat ne disposant pas forcément des critères exigés et qui peut accomplir ou assurer le poste beaucoup plus que le ...sage)

Iska
07/09/2012, 22h14
ça dépends à quoi renvoie le "on"

Je parle bien sûr des institutions .

Chez le peuple on fera beaucoup plus confiance à un " imbécile " plein d'expérience , qu' a un sage , bourré de diplomes .

Cela ne veut absolument pas dire que tous les diplomés sont tous des nuls, certains le sont et occupent d'important postes de responsabilités , d'ou le piston , au détriment d'autres lettrés qui ont de l'expérience mais issus " du peuple "

Softkah
07/09/2012, 22h23
Bien sûr l'exception confirme la règle c'est clair.

Iska
08/09/2012, 21h49
Quand le fermier sème le blé dans son champ, il sait que les mauvaises herbes y croitront aussi .Elles grandiront plus vite que sa moisson, les racines s'enfonceront profondément et aspireront les nuriments de la terre .

Donc, s'il est avisé, il parcourt son camp et arrache les mauvaises herbes.

Le coeur de chaque humain est comme le champ de ce fermier . Le mal y rôde, et un homme avisé dénichera les graines du mal .

Mefiez-vous de celui qui dit " Mon coeur est pur ", car le mal grandit en lui sans être controlé .

Softkah
09/09/2012, 18h38
C'est pour ça d'ailleurs qu'on dit des fois de certaines personnes "elle n'a pas de coeur ou pas d'âme" (la mauvaise herbe/ le mal ayant tout détruit) par contre le mal c'est des degrés aussi, y a pas de coeur pur certes mais entre le tyrannique, le criminel ,le voleur, le menteur, l'hypocrite...la mal de chacun n'est pas destructeur au même niveau.
Bien entendu si le nettoyage ne se fait pas le mal grandit,,qui vole un oeuf vole un boeuf; qui a bu boira; mauvaise herbe croit toujours..le mal si il n'est pas exterminé il exterminera tout...

Cookies