PDA

Voir la version complète : «Jouer face à la Libye à Casablanca n’est pas un avantage»


morjane
04/09/2012, 16h09
Le défenseur international algérien de l’AC Ajaccio , Mehdi Mostefa, a estimé que le fait de jouer face à la Libye sur terrain neutre n’était pas «forcément un avantage», en match aller prévu le 9 septembre à Casablanca, comptant pour le 3e et dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013. «Jouer face à la Libye sur terrain neutre (Casablanca, ndlr), n’est pas forcément un avantage. Nous l’avons vérifié à nos dépens face au Mali à Ouagadougou (défaite 2-1)», a affirmé Mostefa, hier à son arrivée à l’aéroport Houari- Boumediène d’Alger.

L’équipe nationale entame lundi un stage bloqué au centre technique de Sidi Moussa (Alger), en prévision du rendez-vous face à la Libye. Le coach Vahid Halilhodzic a fait appel à 24 joueurs, dont 9 évoluant en championnat d’Algérie de Ligue 1. «C’est un match difficile pour les deux équipes. Nous devons sortir le grand jeu pour réaliser un bon résultat et garder nos chances intactes en prévision du match retour chez nous», a-t-il ajouté. Appelé à commenter l’intention du sélectionneur national à le faire jouer comme milieu défensif, Mehdi Mostefa dit se mettre à la disposition du coach. «C’est un poste qui ne m’est pas étranger. A Ajaccio, j’évolue souvent comme milieu récupérateur, je reste à la disposition du sélectionneur et prêt à assumer n’importe quelle mission», a-t-il conclu.
La sélection libyenne a été exemptée du 2e tour des éliminatoires de la CAN 2013 pour avoir pris part à la CAN 2012, qui s’est déroulée au Gabon et en Guinée-Equatoriale, alors que l’Algérie s’est qualifiée aux dépens de la Gambie (aller 2-1, retour 4-1).

Stages pour les arbitres de la Lnfa au mois de septembre

Trois stages seront organisés au mois de septembre pour les arbitres directeurs et arbitres assistants relevant de la Lnfa. Ces regroupements seront organisés par la Commission fédérale des arbitres au profit de 115 arbitres directeurs et 156 arbitres assistants. Les deux premiers stages se dérouleront du 5 au 7 septembre respectivement à Béjaïa (35 arbitres directeurs et 55 assistants) et à Tiaret (33 arbitres directeurs et 52 assistants). Quant au troisième stage, il aura lieu du 8 au 10 septembre à Béjaïa et concernera
47 arbitres directeurs et 49 arbitres assistants.


Par la Tribune

Harrachi78
04/09/2012, 16h15
Ça reste tout de même meilleur que de jouer en Libye dans les conditions de sécurité qui prévalent actuellement.

Ils devrait se la boucler ce joueur, et se concentrer sur son match, qu'il soit à Casa ou à Tokyo.

Serpico
05/09/2012, 18h27
Ça reste tout de même meilleur que de jouer en Libye dans les conditions de sécurité qui prévalent actuellement. Ils devrait se la boucler ce joueur, et se concentrer sur son match, qu'il soit à Casa ou à Tokyo.
Harrachi
Tu sembles avoir mal compris.!

Il fait référence au match face au Mali qui ,bien que joué sur terrain neutre ( Burkina Faso), n' a pas profité aux algériens...

«Jouer face à la Libye sur terrain neutre (Casablanca, ndlr), n’est pas forcément un avantage. Nous l’avons vérifié à nos dépens face au Mali à Ouagadougou (défaite 2-1)», a affirmé Mostefa, hier à son arrivée à l’aéroport Houari- Boumediène d’Alger.

Harrachi78
05/09/2012, 18h51
Il n'en reste pas moins qu'il ferait mieux de se la boucler et se concentrer sir son match le joueur.

Arbefracom
06/09/2012, 12h08
Mostefa a raison, il donne juste son avis et il a raison. Ce n'est pas forcément un avantage, l'important est qu'il se concentre lui et ses coéquipiers sur le match. C'est peut être ça qui nous a fait perdre à Ouagadougou.

Cookies