PDA

Voir la version complète : Dire pour dire .


Iska
06/09/2012, 11h33
Dire pour dire




http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gifPour balayer un escalier on commence du haut vers le bas. Le poisson pourrit par la tête, c'est connu. On nous dit que la «corruption est entrée dans les stades», c'est un constat que le dernier des supporteurs de foot a fait. C'est comme quand on nous dit «voter pour celui que vous voulez». Comme si le votant votera pour celui qu'il ne veut pas !

Pour revenir à la corruption, celle qui a ravagé tout le pays avant de se décider d'entrer dans le stade assister aux meetings où des faisceaux lasers ont été projetés pour écrire «Allah», celle-là, oui parlons-en. Car la petite corruption est un peu l'arbre qui cache la forêt. La vraie corruption est générée par le manque de respect des engagements de l'Etat vis-à-vis de ses fonctionnaires. C'est la situation économique et sociale qui fait de la corruption une institution. De façon pragmatique, il n'y a pas de solutions aujourd'hui : c'est un droit de passage obligatoire. Là où vous mettez une semaine à lancer un projet, vous pourrez mettre six mois si vous refusez de vous plier à certaines pratiques corruptives.

Réel fléau de notre société, ce monstre à visages multiples que nous nommons d'appellations déguisées comme pour mieux le dissimuler : pot-de-vin, pourboire, dessous-de-table, «Tahmima», tchipa. Mieux, même achoura est distribuée dans des enveloppes à des personnes ciblées. Kebch el Aïd est servi aussi à domicile. Des contrats juteux, à gros budgets qui débordent dans les poches. Sujets tabous me dites-vous ?

Qu'à cela ne tienne, on n'en parlera pas. C'est aussi tabou que de demander à un fonctionnaire, salarié d'une administration-clé, comment il a fait pour se faire construire son château, avec quel argent il s'est payé la dernière bagnole exposée au salon de l'auto de Paris… C'est aussi tabou que les bourses d'études à l'étranger octroyées à oueld flène et feltène, tabou, tabou, ouednina tabo, les industriels tabo, les investisseurs tabo… t'as beau dénoncer il faut présenter des preuves et… tous nous savons que, comme l'adultère, seul le flagrant délit peut prouver la corruption.



par El-Guellil

Le Quotidien d'Oran

Cookies