PDA

Voir la version complète : Le mondial s’est bien déroulé…La réussite de l’Allemagne


Thirga.ounevdhou
13/07/2006, 15h10
C’est Reconnaissance de tous, et en particulier le secrétaire général de l’ONU !

====
Malgré l’échec de leur Mannschaft, les Allemands n’ont jamais fait baisser la pression.


«L’Allemagne vient d’organiser la meilleure Coupe du monde de tous les temps.» Ces mots n’émanent pas de n’importe qui. Ils sont de M.Kofi Annan, le secrétaire général de l’ONU que l’on ne peut pas prendre pour quelqu’un qui a pour habitude de discourir sur des banalités.

S’il s’est ainsi prononcé, c’est qu’il le pense sincèrement sans chercher à jeter des fleurs à une Allemagne qui, d’ailleurs, n’en a pas besoin. Le fond de la pensée du secrétaire général de l’ONU ne fait que confirmer le fait que les Allemands ont été exacts au rendez-vous qui leur avait été fixé pour ces mois de juin et de juillet 2006. Ils sont nombreux ceux qui se penchent sur le côté sportif indiquant que le cru 2006 avec ses 147 buts inscrits en 64 matches a été moins bon que celui de 2002 où le ballon avait trouvé 161 fois le chemin des filets en autant de rencontres. Il s’agit, pourtant, d’une bonne moyenne avec 2,30 buts par match. Plus les années passeront et plus les schémas tactiques seront rigoureux en matière de défense.
Les techniciens prônent, désormais, la stratégie de l’attentisme dans des matches où la qualification est en jeu. On remarquera que lors du premier tour du Mondial 2006, là où la compétition se jouait sous forme de championnat, on a inscrit le plus de buts: 117 en 48 rencontres soit une moyenne de 2,43 buts par rencontre. Par contre, dès le début des 8es de finale, là où il y a une élimination directe, les attaquants ont soudainement eu des difficultés à s’approcher du gardien de but adverse. En 16 matches ils n’ont pu scorer qu’en 30 occasions, soit moins de deux buts par match (1,87).
Les entraîneurs préfèrent, donc, mieux tabler sur la prudence que sur une tactique plus généreuse en matière d’offensive porteuse de risques et de dérapages. D’où notre sentiment que les gens qui pensent que le football doit revenir aux valeurs qui étaient les siennes dans les années 40 ou 50 avec le système du WM, où les attaquants se «régalaient», doivent arrêter de rêver.
Le football est devenu aujourd’hui une affaire de très haute stratégie qui obéit à des considérations autres que politiques. On veut parler de critères économiques qui font que de plus en plus d’argent est investi dans une affaire qui n’admet pas que l’on se permette des facéties de gamin juste pour faire plaisir à des «fanas» de statistiques et de comparaisons. L’Italie n’a pas battu la France sur le terrain. Qu’on le veuille ou non, le score à la fin des prolongations était de un but partout. C’est le jeu du hasard des tirs au but qui a décidé d’en faire un champion du monde et cela a amplement suffi aux Italiens qui ont chaviré dans le bonheur. Les Allemands, eux, n’ont pas remporté la Coupe du monde mais ils ont eu, largement, de quoi se consoler avec la troisième place du tournoi enlevée par leur équipe nationale. Dans l’euphorie née des succès en série de cette sélection, on avait craint que les supporters allemands en viennent à oublier les vertus du fair-play et à négliger le reste de la compétition une fois cette équipe nationale éliminée. Or, malgré le choc des demi-finales et la défaite face aux Italiens, la tension n’a pas baissé d’un iota, le tout dans un excellent esprit sportif puisque aucun incident grave n’a été enregistré après cette élimination. Mieux même, lors du match pour la 3e place on a retrouvé la même ferveur qui avait entouré la Mannschaft durant ses précédents matches. Une ferveur qui a caractérisé toutes les rencontres de ce Mondial 2006 avec une moyenne de 52 609 spectateurs par match soit la 2e de toute l’histoire de la Coupe du monde, la 1ère étant celle de 1994 aux Etats-Unis (68.604) où les stades étaient plus grands que ceux de l’Allemagne. Cette réussite populaire s’explique par l’engouement que suscite de plus en plus le Mondial qui, au-delà du football, se transforme en véritable fête où se rassemblent des millions de gens de différentes cultures et de différents horizons. En cela ils ont trouvé en Allemagne les conditions idoines pour passer un séjour des plus agréables même si leurs équipes nationales respectives n’ont pas été à la hauteur des espoirs qu’ils avaient placés en elles. Pour cela il fallait une organisation sans faille et, dans ce domaine, il va être dur d’égaler les Allemands qui ont eu à gérer par exemple des situations délicates dans des villes comme Berlin où on a enregistré la venue de près de 15 millions de visiteurs ou comme Munich avec près de 6 millions de visiteurs. Il est vrai que l’Allemagne n’a pas voulu badiner avec un tel problème injectant près de 3 milliards d’euros dans la préparation et l’organisation de cet événement sportif. Au bout du compte, elle peut estimer avoir gagné son pari même si sa Mannschaft a échoué au pied du mur. Ce qui est sûr, aujourd’hui, c’est que le peuple allemand a gagné en confiance mais s’est surtout plus soudé depuis la réunification du pays. Il a trouvé en l’équipe nationale le ciment susceptible de réaliser une telle communion pour le plus grand bien d’une nation qui ne doute pas maintenant d’une nouvelle relance économique.

- L’Expression

Tizinissa
13/07/2006, 15h35
Malgré l’échec de leur Mannschaft, les Allemands n’ont jamais fait baisser la pression.

Malgré la deception les allemands ont celebré la 3eme place comme un vrais triomphe !! pour la premiere fois ils ont presenté une equipe toute jeune et dynamique avec le plaisir de jouer au foot et non comme les equipes-commandos d'avant !!!

Pour l'organisation, elle etait vraiment superbe ! il y avait la joir dans l'air et une ambiance bon enfant partout tu vas !! toutes les delegations ont ete agreablement surppris !!

Surtout le le plan de securité a tres bien onctioné malgré l'invasion des visiteur !! garnd bravo aux services de l'ordre allemand qui sont deja convoqués pour assurer la securité en Afrique du sud la prochaine CM !!

nassim
13/07/2006, 23h16
En effet, les allemands nous ont fait voir leurs talents en matière d'organisation. Et ils savent rester cools. Malgré leur défaite en demi-finale, ils ont continué à soutenir leur équipe qui leur a bien rendu avec leur 3ème place.

Les allemands sont plus que jamais fiers de leur pays et ils ont raison. Dans l'un des slogans, on lit "L'Allemagne, la patrie des idées". Ze Germans are smart...:)


http://img158.imageshack.us/img158/4116/13xs.jpg

http://img247.imageshack.us/img247/9219/27qa.jpg

Aldabaran
15/07/2006, 11h06
trés belle coupe du monde.l'Allemagne a été exelente aussi bien sur le plan sportif que sur l'organisation de la coupe du monde.J'éspère que la premiére coupe du monde en Afrique sera ttout aussi belle et bien organisé

Cookies