PDA

Voir la version complète : La Russie assise sur une immense réserve de diamants depuis 35 millions d'années


nacer-eddine06
19/09/2012, 19h10
D'énormes réserves de diamant dans un cratère de météorite en Sibérie (photo d'illustration)

Une mine de diamants située en Sibérie, dont l'existence a été gardée secrète pendant des décennies, dispose d'immenses réserves susceptibles de provoquer "une révolution industrielle" dans le monde, affirment des experts.
Le gisement de Popigaï a été découvert au début des années 1970 dans une zone inhabitée de Sibérie orientale, à 400 km de la première localité, Khantiga, et à 2000 km au nord de Krasnoïarsk, le chef-lieu de la région.

Guerre froide oblige, le gisement a aussitôt été considéré comme "réserve stratégique" de l'URSS et son existence entourée du plus grand secret.

L'Institut de Géologie et de Minéraux Sobolev à Novossibirsk (Sibérie) a publié cette semaine quelques rares informations concernant cette mine située dans un cratère d'un diamètre d'une centaine de kilomètres formé par la chute d'un astéroïde il y a 35 millions d'années.

Les ondes de choc de l'impact avaient transformé instantanément le graphite du sol sibérien en minuscules diamants dans un rayon d'une dizaine de km autour du point de chute.

Ces diamants "industriels", qui ont généralement un diamètre de 0,5 à 2 millimètres, se présentent sous forme de graines grises, bleues ou jaunes ressemblant à de la poussière, a déclaré Nikolaï Pokhilenko, directeur de l'Institut Sobolev.

Les réserves en carats des diamants du type de Popigaï, très utilisés pour les instruments de forage et des pièces d'aéronautique, sont 110 fois supérieures aux réserves mondiales de diamants, affirment les experts de l'institut.

En outre, les diamants de Popigaï sont deux fois plus résistants que les diamants industriels traditionnels, explique M. Pokhilenko.

Les experts soviétiques savaient que les diamants de Popigaï étaient bien plus résistants que les diamants fabriqués en usine, mais à l'époque, l'URSS "préférait construire des usines de diamants synthétiques et la mine a été laissée en l'état", raconte M. Pokhilenko.

Le gisement de Popigaï fut donc abandonné et oublié pendant près de 30 ans jusqu'à ce qu'en 2009, l'institut Sobolev décide de s'y intéresser à nouveau.

Une existence passée inaperçue

Dans le chaos économique et idéologique qui a suivi le démembrement de l'URSS fin 1991, l'annonce de l'existence de la mine est passée quasi inaperçue.

A ce jour, "les 0,3% du cratère explorés donnent déjà 147 milliards de carats, alors que les réserves mondiales de diamants sont estimées à 5 milliards de carats", souligne le directeur de l'institut Sobolev.

"Au rythme actuel d'utilisation des diamants industriels, les réserves de Popigaï correspondent à 3000 ans d'approvisionnement" et pourraient entraîner "une révolution industrielle dans le monde", notamment dans la construction des avions et des automobiles, affirme le scientifique.

Bouleversements en vue

"Le cratère de Popigaï peut bouleverser la situation sur le marché des diamants. Et il est impossible de dire ce que deviendraient les prix", s'inquiète Guennadi Nikitine, un haut responsable de Iakoutnipromalmaz, une entreprise de Iakoutie (Sibérie orientale) spécialisée dans l'industrie du diamant.

Mais l'exploration des réserves de Popigaï pourrait se révéler trop coûteuse, estiment des experts, le gisement étant situé dans une zone de permafrost, éloignée de toute route ou voie de chemin de fer.

"Le gisement est très isolé, situé à près de 200 kilomètres de la côte arctique et à plus de 400 kilomètres de la localité la plus proche", observe un expert à l'Institut Sobolev.

L'exploration de la mine de Popigaï pourrait cependant être associée à celle d'autres gisements de minéraux à proximité, ce qui permettrait de réduire les coûts.


Belga

Cell
19/09/2012, 20h25
le russie multiplie depuis des années des annonces , et on voient rien venir , on a entendu parler des missiles nucléaires balistiques indetectables , d'avions de 5 , 6 , 7eme generation , de drones , etc etc ......

Anis25
19/09/2012, 20h54
un pays continent de 17 millions de km² pas étonnant que son sous sol soit si riche

absent
19/09/2012, 21h09
un pays en plein crise qui arrive à oublier une reserve de diamant

nacer-eddine06
19/09/2012, 21h37
le russie multiplie depuis des années des annonces , et on voient rien venir , on a entendu parler des missiles nucléaires balistiques indetectables , d'avions de 5 , 6 , 7eme generation , de drones , etc etc ...

tu ne confonds pas avec un certain pays assis sur des milliardsss de barils

un pays en plein crise qui arrive à oublier une reserve de diamant
mouaaaaaaa

+un des plus grands producteurs de petrole et de gaz au monde
et dont les reserves prouvees le classe dans le trio gagnant


et puis c quoi ce septicisme a l egard du grand ours

russkov
19/09/2012, 22h32
La Russie le plus grand territoire au monde ,et avec le plus de ressource naturel ,rien détonante .

Averoes
19/09/2012, 23h31
Les deux dictateurs Napoléon et Hitler disaient ceci..."Pour conquérir le monde..il faut aller à l'est..toujours à l'est....vers cette énigmatique terre de Russie....Qui contrôle la Russie, contrôle le monde........

absent
20/09/2012, 00h33
la russie est un grand pays avec d immenses ressources naturels mais egalement une mine d or de cerveau,les russes sont tres doues en math et en informatique.
malheuresuement rien n est fait pour tirer vers le haut ces cerveaux ,il y a aussi une part de modestie ,le plus grand genie d informatique russe a refuse de venir aux usa pour empocher un million de dolards qui lui a ete offert comble de l ironie cet russe qui est prof squatte l appartement de sa mere faute de pouvoir se payer un logement.

Cookies