PDA

Voir la version complète : De nouveaux telepheriques


ZA1971
20/09/2012, 22h01
SALAM

ALGER- Les habitants de Djebel Koukou, sur les hauteurs de Bab El Oued à Alger et ceux de Sidi Beloua, à Tizi Ouzou, auront bientôt leur téléphérique, a annoncé le PDG de l’Entreprise du métro d’Alger (EMA), M. Aomar Hadbi, selon lequel 10 milliards de DA seront consacrés par les pouvoirs publics pour la réalisation et la rénovation de téléphériques à Alger, Tizi-Ouzou, Oran et Constantine.

Selon M. Hadbi, "10 milliards de DA ont été dégagés pour l’ensemble du programme de lignes téléphériques à réaliser ou à rénover" dans ces villes afin de les décongestionner et fluidifier le trafic des transports urbains.

A Alger, deux nouvelles lignes de téléphérique seront réalisées : la première partira de Oued Koriche et ralliera au bout de 2,9 km la commune de Bouzaréah, sur les hauteurs de Bab El Oued, a-t-il précisé à l’APS.

Plus précisément, ce téléphérique est implanté au niveau de la cité Diar El-Kef, près du rond point du Triolet. Il reliera ce quartier très peuplé, où se rejoignent les communes de Oued Koriche et Bab El Oued, à Djebel Koukou, dans la commune de Bouzaréah.

Plusieurs cités d’habitations ont été réalisées à Djebel Koukou à partir des années 1980, où de nouveaux quartiers sont nés aux flancs de cette colline de l’explosion urbaine, et qui domine superbement toute la baie d’Alger et jusque vers Cap Matifou et les plages de la wilaya de Boumerdes.


La demande sur les moyens de transport a explosé durant ces dix dernières années dans ces quartiers vallonnés de Beau Fraisier, Montplaisant, toujours parcourus par des oueds, à cheval entre les communes de Bouzaréah, Oued Koriche et El Biar.

Le taux d’avancement des travaux de réalisation de cette ligne ont atteint les 70%, mais des contraintes d’expropriation existent toujours, a-t-il souligné, précisant que la mise en service de cette ligne est prévue pour le 1er trimestre 2013.ALGER (APS)- La seconde ligne devra relier sur 2 km Bab El Oued à Z’ghara, un autre quartier où la demande de transport a explosé avec une formidable concentration d’habitations et des instituts de formation.

Le quartier Z’ghara est pratiquement un ’’nid d’aigle’’ que l’on peut atteindre en montant de Bologhine par une route en lacets qui donne parfois le vertige mais offre une vue magnifique sur la Méditerranée, ou à partir de Bab El Oued et Notre Dame d’Afrique.

"L’appel d’offre pour la réalisation des études de faisabilité sera lancé en septembre prochain", a-t-il indiqué M. Hadbi. La concrétisation de ces deux projets permettra une meilleure organisation de la cartographie des transports urbains de la capitale, où les algérois éprouvent d’énormes difficultés pour rallier les différents quartiers, a-t-il estimé.

Par ailleurs, l’appel d’offre pour la réalisation des études de faisabilité du téléphérique de Tizi-Ouzou, qui sera conçu essentiellement dans le but de désengorger le trafic dans la ville des genêts, sera lancé en septembre prochain.

La station de départ principale sera implantée à hauteur de la nouvelle station de transport multimodale de Kef Naadja, banlieue sud de Tizi-Ouzou, pour rallier au bout de 5,5 km, le siège de la Zaouïa de Sidi Beloua, sur les hauteurs du village Redjaouna.

Les travaux d’un autre projet portant sur la réalisation de deux nouvelles lignes de téléphérique à Constantine, approuvé il y a quelques mois, seront lancés prochainement.


Les appels d’offre pour la réalisation de ces deux lignes par câble, dont la première devra relier la zone urbaine de Bekira à Sidi M’Cid et la seconde la place Kerkri au Chalet des Pins et à la cité Daksi, seront lancés en octobre prochain.

Par ailleurs, une opération de rénovation et de mise à niveau technologique de la télécabine d’Oran est prévue par le programme de l’EMA.

"L’appel d’offres pour la réalisation de cette opération de réhabilitation sera lancé en octobre prochain", a indiqué M. Hadbi, précisant que le délai de réalisation est fixé à 18 mois.


hamma alger
http://farm8.staticflickr.com/7248/7837441268_df48e3e115_b.jpg



Tizi-Ouzou : lancement de l’enquête parcellaire pour le projet du téléphérique

L’enquête parcellaire pour la réalisation du téléphérique de Tizi-Ouzou « a été lancée » par l’entreprise Métro d’Alger (EMA), maître d’ouvrage de ce projet, a-t-on appris lundi auprès de la Direction locale des transports. Précisant que l’étude de faisabilité du projet a été achevée, M. N’Ait Youcef Samir, directeur par intérim, a indiqué que l’enquête parcellaire permettra d’identifier les propriétaires terriens des sites où seront implantés les stations et les pilons qui vont soutenir les câbles de ce moyen de transport aérien.

Une fois cette démarche achevée, il sera procédé à l’expropriation (des terres) et à l’indemnisation des personnes concernées, afin de pouvoir entamer les travaux de réalisation du tracé, a-t-il ajouté. Le projet du téléphérique de Tizi-Ouzou, qui est composé d’une partie en télécabine et une autre en téléphérique, est d’une longueur de deux kilomètres par voie aérienne et d’une altitude de 750 m, a expliqué la même source.

Le téléphérique reliera la gare routière de Bouhinoune au mausolée de Sidi Belloua dans le village de Rdjaouna, qui surplombe au nord la ville de Tizi-Ouzou, en marquant quatre haltes au niveau de la nouvelle ville de Tizi-Ouzou, le stade 1er Novembre, la haute ville et l’hôpital Belloua. Le transport à partir de cet établissement hospitalier vers Rdjaouna se fera par télécabine, le reste du réseau par le système téléphérique, a souligné M. N’Ait Youcef.

Cookies