PDA

Voir la version complète : Algérie: TRAMWAY D'OUARGLA: présentation du planning de déviation de la circulation


MEK
21/09/2012, 10h42
Ouargla a 780 km au sud d'Alger

OUARGLA - Un planning de déviation de la circulation routière dans le tissu urbain d’Ouargla, notamment sur les axes intégrés dans le tracé du projet de tramway, a été présenté jeudi lors d’une rencontre au siège de la wilaya d’Ouargla.

Une présentation détaillée a été faite de ce schéma de déviation de la circulation, dont l’exécution devrait intervenir entre octobre et novembre, préalablement au lancement des chantiers du futur tramway de la ville, notamment pour ce qui concerne les points les plus sensibles compris dans le tracé du projet, à l’instar du vieux ksar d’Ouargla et des carrefours à forte densité de circulation.

La rencontre, à laquelle ont assisté les responsables locaux des différents secteurs d’activités concernés par le projet, a permis aussi de présenter le schéma d’organisation des chantiers du tramway qui s’effectueront par phasage pour éviter l’asphyxie de la ville par des travaux d’envergure prévus sur ses axes centraux et névralgiques.

Le chef de l’exécutif de la wilaya a, à ce titre, mis l’accent sur la nécessité de faire une étude minutieuse du phasage des différentes phases d’exécution du projet, et à des échéances les plus rapprochées possibles, notamment entre les procédures d’appels d’offres et l’exécution des travaux de déviation des réseaux (AEP, assainissement, électricité, gaz et télécommunications).

Ceci se fera, a-t-il dit, quitte à envisager, si besoin est, de différer certaines opérations pour éviter les périodes de vide et donc les désagréments et pertes induites par d’éventuels arrêts de chantiers.
Le futur tramway d’Ouargla couvrira, une fois opérationnel en 2015, au terme de 26 mois de travaux, une distance de 13,2 km, jalonnée de 23 stations, depuis le quartier En-Nasr vers le vieux ksar de Ouargla, via les boulevards du 1er novembre et de la République, selon une présentation du projet.

Le projet, qui sera accompagné de la réalisation de structures d’accompagnement, telles que les ateliers de maintenance, de contrôle et de réparation, permettra avec ses 24 rames doubles et des intervalles de passage de près de 12 minutes, le renforcement du réseau de transport urbain et le désengorgement du trafic de circulation dans la ville, a-t-on expliqué

S: El-Nasser 21.09.2012

Cookies