PDA

Voir la version complète : Le saoudien ACWA s’offre la centrale solaire de Ouarzazate


walid85
26/09/2012, 00h46
Jackpot pour le groupe saoudien International Company for Water and Power (ACWA). Comme prévisible, le leader du consortium formé avec Aries IS et TSK EE, vient de remporter l'appel d'offres pour la réalisation et l’exploitation de la première phase du projet solaire de Ouarzazate (500 MW). Après avoir maintenu le suspense durant des mois, Moroccan agency for solar energy (MASEN) a dévoilé aujourd'hui l'identité du prestataire qui assurera la mise en oeuvre de ce projet. Un projet qui constitue un axe stratégique du Plan solaire marocain (PSM). Il faut dire qu’à la lumière des offres reçues au niveau du MASEN, celle des Saoudiens s’était révélée «l’offre financière la plus brillante par sa compétitivité pour la réalisation et l’exploitation de la première phase du projet solaire de Ouarzazate». Visiblement les experts du MASEN sont restés sur la même logique puisque selon les premiers éléments, l’offre d’ACWA a ravi la vedette en raison des aspects techniques du financement mais aussi des conditions de prix. Le Kwh sera vendu à 1,62 DH en début d’exploitation et sera par la suite fixé à travers une formule d’évolution du prix. ACWA avait proposé le prix le plus faible (1,5 DH/Kwh) face à ses concurrents plus expérimentés

lesechos ma

MEK
26/09/2012, 03h10
Après avoir poussé le suspense à son paroxysme pendant des mois, Mustapha El Bakkouri, président du directoire de MASEN (Moroccan Agency for Solar Energy), a finalement dévoilé le consortium adjudicataire ayant remporté l’appel d’offres afférent à la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance de la première phase du complexe solaire d’Ouarzazate.

Et c’est le groupe saoudien «International Company for Water and Power» (ACWA) qui a été retenu pour la concrétisation de ce projet de grande envergure. Ce consortium est formé du leader saoudien ACWA Power international à hauteur de 95%, d’Aries IS et TSK EE, à hauteur des 5% restants. Parmi les 3 consortiums qui sont restés en lice pour ce marché (Abeinsa Ingeniera y construction, Enel SpA et International Compagny for Water and Power (Acwa Power International), MASEN a retenu le groupement mené par la compagnie saoudienne, grâce à l’importance de ses offres techniques, et aussi parce qu’il est le mieux disant en termes de prix, selon Mustapha El Bakkouri, lors d’un point de presse tenu lundi à Rabat.

En effet, ACWA Power International a proposé un tarif avantageux. Le prix heure de pointe est estimé à 1,62 DH par kWh, en début d’exploitation, soit un différentiel de près de 21% par rapport à l’offre suivante. Ce tarif sera par la suite fixé à travers une formule d’évolution du prix. Le président du directoire de MASEN a affiché clairement son entière satisfaction quant aux résultats de cet appel d’offres et la réussite de cette première adjudication. «Les résultats de l’appel d’offres sont très satisfaisants, grâce à la qualité et au professionnalisme de l’adjudicataire retenu, ainsi que par rapport au prix proposé.

Afin de couvrir le financement de l’investissement, le projet solaire a bénéficié de plusieurs contributions des financements concessionnels et de dons. Nombreuses sont les institutions internationales de grande renommée qui ont octroyé des enveloppes budgétaires pour la concrétisation de ce projet ambitieux qui fait rentrer le Maroc dans la cour des grands :rolleyes:

Il s’agit notamment de l’Agence française de développement,
la Banque africaine de développement,
la Banque européenne d’investissement,
la Banque mondiale,
la Commission européenne,
le Fonds des technologies propres
la KfW Bankengruppe.

Ainsi, la première phase de la Centrale d’Ouarzazate a bénéficié de la facilité d’investissement pour le voisinage accordée par l’UE, avec un don de 30 millions d’euros :

«il s’agit du plus grand montant accordé à un seul projet», a dit El Bakkouri.

À cela s’ajoute un don de 15 millions d’euros de la part du gouvernement allemand.

L’Agence française de développement (AFD), via le Fonds des technologies propres (FTP), géré par la Banque mondiale, a consacré 200 millions de dollars à ce projet, et ce dans le cadre d’une enveloppe budgétaire de 750 millions de dollars accordée à la région MENA.

S: lematin.ma 25.09.2012

----------------------------------------------------------------
14.06.2012
Le groupe saoudien International Company for Water and Power (ACWA), qui mène un consortium avec l’Espagnol Aries IS and TSK EE, serait sur le point de remporter l’appel d’offres pour la construction de la centrale solaire de Ouarzazate, au sud du Maroc. « Nous allons opter pour l’offre proposée par le consortium d’ACWA », a indiqué une source officielle à l’agence de presse britannique Reuters, précisant que le nom de la société retenue sera annoncé au plus tard cette semaine.

Le contrat s’élèverait à quelques 500 000 millions de dollars américains, rapporte la même source. La centrale solaire sera dotée d’une capacité de 160 MW avec l’objectif de la porter d’ici 2020 à 500 MW.

S: Biladi

Cookies