PDA

Voir la version complète : Zidane a une place à part…Une exception !!!!


Thirga.ounevdhou
17/07/2006, 15h17
A côté de Pelé ou de Maradona, «Zizou» incarne d’autres valeurs, comme la modestie ou la simplicité. Une exception dans un monde où la fracture entre les élites et le peuple s’élargit.

====
Au panthéon des sportifs, Zidane est en passe d’obtenir une place tout à fait particulière, non seulement dans le cœur des Français mais aussi chez tous les citoyens du monde. Le fait qu’il soit un des champions emblématiques du sport le plus universel ne constitue pas une explication suffisante. Les qualités humaines de Zidane comptent tout autant pour son hyperpopularité que ses prouesses techniques. Ce sont elles qui le distinguent des autres légendes du sport.
Maradona représentait pour les Argentins, la revanche des faibles. Pour cela, on lui pardonnait ses excès. Pelé était le symbole d’une société brésilienne harmonieusement métissée. Le premier incarnait la révolte, le second la non-contestation du pouvoir. Zidane n’est ni l’un ni l’autre.
Ce qui fait qu’il restera une icône bien après le 9 juillet, c’est son caractère profondément humain et son extrême simplicité. Voilà un homme connu dans le monde entier, qui a pourtant la discrétion de votre voisin de palier. Il donne l’image d’une intégration réussie grâce au talent et au travail au moment où l’intégration fait débat en France. Zidane a réussi, sans trahir ses origines et en restant lui-même. Il incarne des valeurs qui semblent en perdition et auxquelles les gens ordinaires sont attachés : le respect des parents, le goût du travail, le sens du collectif. La façon presque timide avec laquelle il a exprimé l’amour qu’il a pour sa mère à la télévision après la victoire contre l’Espagne ne peut qu’émouvoir au plus profond. Champion mondial, et aussi fils modèle et père modèle. Loin des frasques de certaines stars du ballon rond, il célèbre les valeurs familiales.
Alors que certains grands patrons et vedettes du show-biz, par leurs comportements, semblent croire que les règles ne sont pas faites pour s’appliquer aux puissants, Zidane représente le symbole de la modestie et de l’attention portée aux autres. A ceux qui affichent une arrogance doublée d’une indifférence au sort de ceux qui n’ont pas réussi, il renvoie l’image d’un succès qui ne s’est pas construit au détriment des autres mais pour les autres. Après sa carrière, il ne fera sans doute pas une reconversion de manager, comme Killy ou Platini. Sa préférence va à l’engagement dans les causes consensuelles telle l’assistance aux enfants malades. Il est évident qu’il le fait avec sincérité, et non pour des questions d’image. Nul doute qu’il deviendra un formidable ambassadeur de la paix ou pour l’enfance auprès de l’ONU ou de toute institution internationale.
Au moment où, en France comme ailleurs, la coupure entre les élites et les peuples n’a jamais été aussi grande, où la morgue des nantis n’a jamais été ressentie aussi cruellement par ceux qui ne le sont pas, Zidane, fils du peuple, devenu icône mondiale, a conservé la simplicité de ses origines. Il est pour cela non seulement admiré mais aussi respecté.
- La nouvelle republique

Le Roi Lion
26/07/2006, 08h35
Zidane fait partie du panthéon des grands joueurs, c'est actuellement le meilleur, c'est dommage qu'il arrete le foot.SNIFFFFFF!

Tizinissa
21/08/2006, 11h56
Le carton rouge reçu par Zidane lors de la finale du Mondial, on en parle encore.
L'arbitre argentin Horacio Elizondo a offert au chef de l'Etat de son pays le carton rouge qu'il a brandi à Zidane le 9 juillet, lors du match France-Italie.

Cookies