PDA

Voir la version complète : Double hold-up en Kabylie


nassim
25/07/2006, 00h07
Un groupe armé composé de dix individus encagoulés a dérobé la somme de 64 millions de centimes à la poste de Taka Nath Yahia, et ce, après avoir délesté un citoyen de son véhicule, un fourgon, pas loin de la localité d’Aït Yahia en Kabylie. Ce hold-up, qui coïncide avec le virement des paies des travailleurs au niveau de ladite poste, intervient quelques semaines après que les services de sécurité ont démantelé un important gang spécialisé dans le vol de véhicules sur l’axe reliant Aïn El- Hammam à Azazga.

Au même moment, un autre groupe armé, composé de plus de dix individus selon des témoignages, s’est attaqué à la poste de Djemââ Saharidj où ils ont subtilisé une importante somme d’argent (en dinars et en devises étrangères). Quatre individus, habillés en civil et portant des gilets de la sûreté nationale, se sont approchés de la fenêtre qui sert de guichet ; l'un d'eux présente une carte qui ressemble étrangement à celle des agents de la sécurité en braquant son arme de guerre sur les jeunes préposés de la poste, exigeant l'ouverture de la porte de service.

Personne parmi les usagers surtout n'avait pensé qu'il pouvait s'agir d'un hold-up en voyant la carte déclinée par l'homme. Seule la vue de l'arme de guerre a éclairé les agents de la poste qui ont aussitôt appuyé sur le bouton d'alarme relié à la sûreté de Mekla. Quelques minutes ont suffi pour que les individus ressortent traînant des sacs postaux (4 selon un citoyen) et s'engouffrent dans le fourgon qui démarre sur les chapeaux de roues traversant le village de Djemaâ Saharidj.

Alerté par un coup de téléphone, le maire arrive dans les dix minutes, tandis que les agents de la sûreté urbaine, informés, ont dépêché des patrouilles à la leur poursuite sur les deux chemins menant vers Aïn El- Hammam. Fort heureusement, on ne déplore aucune victime. Une opération de recherche a été déclenchée dans ces deux localités pour tenter de recueillir des indices palpables pouvant déterminer une piste d’investigation. Toutefois, la piste terroriste n’est pas à écarter.

source: liberté

noubat
28/07/2006, 10h41
Vite qu'on en finisse avec les vols de tout genre .

Cookies