PDA

Voir la version complète : Tes trente glorieuses !


Saïd
29/10/2004, 09h04
Déjà 30 glorieuses ,
J'aurais aimé t'offrir une parcelle de terre ,
Celle qui te fait vibrer au toucher ,
A l'odeur ,
Celle que tu aimes tant fouler ,
Les pieds nus ,

J'aurais tant aimé , passer une soirée , toute une nuit ,
A fêter tes 30 glorieuses , avec celui que tu aimes tant !
Il te manquait , je sais !
Il te manques , encore et toujours !

J'aurais dû être là ,
Pour te prendre par la main ,
Te tendre un mouchoir pour sécher la larme ,
T'essuyant la joue !

Il comprendra , tu verras !
Qu'il a trouvé en toi ,
Un trésor de générosité ,
Une réserve intarissable de bonté et d'amour !


Saïd oct 29

morjane
29/10/2004, 14h49
Azul Saïd,

Ton poème est si émouvant que tu m'en as donné la chair de poule! Il n'est pas triste ton poème, il est chargée d'émotion, de tendresse , une pointe de mélancolie comme un regret que l'on chasse d'un revers de main mais qui se moque de cela et revient piquer un petit coup et s'installer dans une parcelle en jachère du coeur.

Merci

Saïd
29/10/2004, 16h53
Azul fellam a Morjane ,

C vrai que l'on écrit qq chose en pensant fortement à la personne , l'effet est immédiat !
Voilà ce que ma meilleure amie a répondu à ces lignes écrites pour ses 30 ans :
""Une larme a trahi mes émotions et nul n'aurait eu besoin de la sécher cette larme, elle est trop belle.
La laisser courir, la sentir, la toucher et penser à toi Saïd "

Et certains /nes oseront encore avancer que l'amitié entre une femme et un homme ne peut exister !!

morjane
29/10/2004, 17h54
Azul Saïd,

Ah! C'est bien ce que j'avais ressentis. Ce n'était pas de l'amour amoureux mais une tendre et forte complicité tellement pleine de tendresse.
C'est magnifique ce que ton amie a écrit.

Bon week

Thirga.ounevdhou
30/10/2004, 14h26
Très bon Anniversaire,...30 ans c'est la maturité. "Sans être jalouse" elle a beaucoup de chance d'être aimée de la sorte ainsi, même si elle se retrouve seule dans une occasion pareille.
Votre poème est une source de beaux sentiments, comment ne pourra il pas toucher nos âmes avant nos coeur.
Merci encore.

Cookies