PDA

Voir la version complète : Zune, l'anti-iPod signé Microsoft


nassim
25/07/2006, 22h43
Avec Zune, l"iPod d"Apple s"est-il trouvé un futur adversaire à sa hauteur ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais le baladeur numérique version Microsoft est bel et bien en gestation. L"éditeur a confirmé la rumeur alimentée par de vrais (faux ?) blogs autour de « Zune », ce projet aussi stratégique que secret.

Avec un objectif à peine voilé : aller chercher Apple sur le marché de la musique en ligne. Aux Etats-Unis, le constructeur informatique détient déjà entre 60 % et 70 % de parts de marché sur les baladeurs numériques et le téléchargement de musique en ligne, selon le cabinet d"analyse NPD.

En pratique, il devrait s"agir d"un écosystème calqué sur celui développé par Apple autour de la musique en ligne – un baladeur numérique et une plate-forme de téléchargement légal – auquel Microsoft prévoit d"ajouter une forte connotation communautaire. « Le fait de conjuguer technologie et idée communautaire devrait permettre aux consommateurs d"explorer ensemble et de partir à la découverte de nouvelles musiques », se contente d"indiquer pour l"instant Microsoft, dans un communiqué. Un mini-site fait, pour l"heure, office de bande-annonce du projet Zune.

Le futur baladeur devrait intégrer la technologie Wi-Fi ainsi qu"un disque dur pour stocker la musique. Selon Microsoft, les premiers éléments (hardware et software) de Zune devraient être lancés d"ici à la fin de l"année. La présence du Wi-Fi pose déjà des questions, notamment sur la possibilité ou non de transférer des contenus d"un baladeur à un autre, à l"instar du Gremlin.

Quel modèle économique ?

Après avoir lancé MSN Music il y a deux ans et accompagné des projets tels que le site Urge de la chaîne musicale MTV, Microsoft s"apprête donc à plonger dans le grand bain de la musique en ligne. Mais cette évolution stratégique suscite aujourd"hui beaucoup d"interrogations.

Ainsi, pour s"imposer sur ce marché, Microsoft reprendra-t-il le modèle économique éprouvé par Apple, parvenu à dégager des marges substantielles sur la vente de ses baladeurs numériques iPod, sans trop se soucier des bénéfices générés par la vente de musique en ligne ? Ou, à l"inverse, Microsoft ira-t-il jusqu"à appliquer à la musique en ligne la stratégie retenue dans le jeu vidéo, où il n"est pas grave de perdre de l"argent sur la vente d"une console, du moment que l"on peut se rattraper sur la vente des jeux ?

Enfin, l"univers de téléchargement et de diffusion de contenus numériques (musique, mais peut-être, à terme, vidéo) que s"apprête à créer Microsoft sera-t-il ou non compatible avec les autres plates-formes de téléchargement existantes, comme Rhapsody ou Napster ?

Sans parler de la compatibilité des fichiers avec les baladeurs numériques déjà présents sur le marché (ceux de Creative, Sony, Samsung, Archos…) qui sont autant de concurrents potentiels du futur baladeur Zune.

source: 01net

Cookies