PDA

Voir la version complète : Quotidien d'Oran de ce jour


mazmakbac
21/11/2012, 18h28
Papier intéressant de M.Saadoune en page 24, rejoint ceux de Kharroubi et K.Selim hier; aux antipodes, comme à son habitude, anticonformiste écorché vif, Kamel Daoud en page 3, donne des leçons d'intelligence supérieure, il est lui, seul à être capable d'analyses lucides courageuses intelligentes, pense-t-il ( voir sa dernière phrase ); dommage, l'un des meilleurs chroniqueurs d'il y a quelque temps, l'un des plus lus, admiré, faisait dans la provocation d'éveil, nous poussait aux extrêmes de l'analyse, déçoit ! déjà son échange diatribe avec le Qnadssi à propos de son voyage à Bahrein, n'était pas pour les 2, du bon texte à lire.
Mais là, aujourd'hui ! comptes à régler ? compter le nombre de mots négatifs répétés, rabachés, martelés ( sans conviction ? ) : cécité, aveugle, déshumanisation, raciste...excessif !...cet excès indique-t-il le manque de conviction, l'énervement ?...nous sommes tous des écorchés, parce que sensibles, parce que vivants ( en attendant d'être morts ), mais par avance cette propension à empêcher l'autre avis de développer une analyse raisonnable, faire croire que lui sait la raison, l'analyse, face à lui seuls l'émotion, la passion, le désordre...quand même, de toute façon nous ne sommes tous qu'un sept milliardième de quelque chose aujourd'hui, un cent milliardième de quelque chose depuis la création, alors du calme, soyons raisonnable; c'est une chance ( et un courage ) de disposer d'une place quotidienne pour un papier, pouvoir influencer les autres, mais là, on dirait qu'il nous dit " vous n'êtes pas capable de faire comme el waguef, prédateur actuel, alors taisez-vous, parlez des palestiniens est suspect " et toute tentative d'analyse est par avance refusée, on voit là le monopole de la pensée unique qu'il dit dénoncer, cette vieille recette " vous m'accusez d'être un pro-occidental, donc vous n'êtes pas crédible " seule la force matérielle physique brutale serait crédible selon lui, tous les maux séculaires, les travers des zarabes sont mises en avant complaisemment, racisme dit-il ? il faut se demander avec cette idéologie, son évolution, si notre chroniqueur avait le pouvoir, ce qu'il en ferait, faut-il en trembler ? bien sûr, parler de liberté, de la femme, de la langue, de démocratie, de liberté de conscience, de réunion, d'association, d'expression, combien de gens malintentionnés en parlent-ils pour la forme ! lorsqu'on parle trop comme je le fais ici, écris trop, on se dévoile, ou bien on est de bonne foi, sincère, loyal ( eh oui la morale, vive la morale ), ou bien on se révèle manipulateur ou manipulé ou les 2, confus, mélangeant tout et tout dans un monde impitoyable, inhumain, où la monstruosité se répand partout, à qui la faute, à nous c'est sûr ( allez je pratique la confusion, je ne suis pas un pro...), mais est-ce que dire que la culpabilité de ceux qui tiennent le haut du pavé est plus grave est un crime ? en appeler au reste d'humanité de ceux qui dominent au plus haut et de moins en moins haut, est-ce une tare, une faute..bien sûr que le rêve c'est qu'il soit permis d'abord l'accès au savoir, aux connaissances sans limite à tous tout le temps sur tout, et qu'en même temps ou même avant, les zarabes comme les africains, les asiatiques ( les attardés quoi ) prennent enfin conscience d'être dans la conscience, mais les sachants, les disants comme vous Missié Bwana Kamel ne doivent pas oublier de continuer à nous respecter tous tout le temps sur tout, donc à vous respecter vous-mêmes. Salam.

Cookies