PDA

Voir la version complète : Coupe de la CAF : NA Hussein Dey–FA Rabat à Blida


morjane
29/07/2006, 13h36
Ce soir à 19 heures à Blida aura lieu dans le cadre de la CAF, la huitième de finale retour opposant les algérois du Nasr Athlétique de Hussein Dey au FA Rabat.

==========

Dans ce concert continental, l’Algérie représentée par deux équipes, en l’occurrence la JSK et le NAHD, verra son second représentant, le NAHD, finir sa mission aujourd’hui et sortir de la compétition. A la lecture des résultats, on retiendra que, sur les deux participants, seule l’équipe de la JSK a réussi une bonne performance.

Le Milaha, qui a perdu pas moins de 11 joueurs titulaires, et qui continue d’en perdre, a pratiquement hypothéqué toutes ses chances de qualification en concédant un 2-0, à Rabat, à moins d’un miracle. En effet, les coéquipiers de Houcine Ouchella, qui recevaient l’équipe algérienne de Nasr Hussein-Dey, n’ont pas manqué de saisir l’avantage du terrain pour empocher les trois points de la victoire et prendre une sérieuse option pour une qualification. Leur avance de deux buts leur permet d’y croire fermement.

Lors du match aller, l’équipe militaire s’est assuré le gain de la partie grâce à Ali Jaafari et Jaouad Ouaddich, auteurs des buts inscrits en deuxième mi-temps, plus précisément dans les 20 dernières minutes de la rencontre.
Les FAR en position idéale pour une nouvelle consécration car, avec une marge de deux buts, l’équipe est bien partie pour une bonne campagne dans la compétition.

A contrario, les Algériens viennent de perdre encore deux joueurs, Nezlioui, parti au CS Constantine et Djeradi, qui souffre d’une entorse.
Les Algérois de Hussein Dey semblent mal partis après cette première sortie manquée face aux Forces armées royales qui n’avaient rien de foudres de guerre. En effet, les Sang et Or se sont contentés de défendre leur périmètre au terme d’un match terne d’où ils auraient pu revenir avec au moins le partage des points, et où manquaient manifestement la volonté et la rage de vaincre, deux des principales qualités des Algérois.

Il est vrai que le NASR a souffert de l’absence de nombreux joueurs et non des moindres, forfait pour diverses raisons et une préparation inadéquate pour une coupe continentale. Est-ce suffisant pour justifier cet échec ? Mais le représentant algérien n’est pas pour autant à blâmer. La faute, il faut la chercher au niveau de ceux qui tiennent les rênes du club.

D’ailleurs, si le premier responsable du club a déjà baissé les bras avant la rencontre, qu’en sera-t-il des joueurs ? Mourad Lahlou, le président, questionné sur la rencontre, dira (tenez-vous bien) : «Ce match servira de préparation, mais aussi de test pour le Championnat national, car nous aurons une idée précise sur la valeur de la composante de notre effectif.» Selon lui, «ce match n’aura aucun intérêt dans la mesure où l’effectif actuel n’est pas suffisamment armé pour renverser la vapeur». La question qui mérite d’être posée est la suivante : depuis quand les matches de huitièmes de finale d’une coupe de la CAF servent-ils de préparation pour le championnat ?

Par la Tribune

Tizinissa
29/07/2006, 13h53
Les Far seront privés de cinq élèments à savoir: Nourdine Boubou (Blessé et subira peut être une intervention chirrurgicale dans les jours à venir) - Reda Mokhtari ( Pas encore rétabli) - Youssef Kaddiwoui - Jaouad Bou3ouda et Adil Lotfi (pour cumul de cartons jaunes) alors qu'Ouchella jouera peut etre son denier match avec les FAR. Tous dis qu'il va integrer le MAT (Tetouan) cette saison.

Pour cette raison je crois que le match sera ouvert et tout est possible !!

morjane
29/07/2006, 18h03
Pour cette raison je crois que le match sera ouvert et tout est possible !!
ça me fait plaisir de de l'entendre dire car jusqu'à présent, je n'ai trouvé que des commentaires et pronostics complements pessimistes vis à vis d'Hussein Dey et franchement même si les chances ne sont peut être pas énormes il faut quand même les encourrager et non pas les enterrer vivant comme le fait la presse.

Tamedit n-was
30/07/2006, 11h56
je pense qu'on peut dire mabrouk aux marocains avant le match ,, hussein dey jouent encorent au foot ????????????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Thirga.ounevdhou
31/07/2006, 14h36
Rien d'etonnant. C'est l’avis de tous ceux qui ont suivi cette rencontre, le NAHD n’a absolument pas à rougir de cette élimination.

Comme dit le vieux dicton, chaque chose a une fin. C’est le cas de la jeune formation du Nasr de Hussein-Dey qui voit sa belle aventure africaine s’achever à l’étape des huitièmes de finale de cette Coupe de la CAF malgré sa victoire méritée (1-0) face au tenant du titre, les FAR de Rabat du Maroc. Pour rappel, le Nasr s’est débrouillé sans plusieurs éléments clés qui ont conduit l’équipe à cette étape et qui ont finalement, décidé de changer d’air en cette nouvelle saison. Il s’agit de Chaâbna (PAC), Abdessalam (JSK), Amirat (ESS), Kabri (USMH), Cheraïtia et Gana (CRB) et Alliche (USMAn). Malgré toutes ces absences, les ‘’jeunes loups’’ de l’entraîneur Aït El Hocine se sont vraiment battus jusqu’à la dernière minute et ils n’ont absolument pas à rougir de cette élimination.
Cette confrontation algéro-marocaine s’est caractérisée par deux mi-temps différentes. Lors du premier half, c’est les Marocains qui ont été les plus dangereux en s’offrant même le luxe de rater deux occasions nettes de scorer par l’intermédiaire de Ouadouche (18’ et 21’).
En revanche, les Sang et Or ont finalement réussi de reprendre les choses en main dès la seconde période notamment, après l’incorporation du trio, Maouche, Mousswanga et Meghraoui, en sachant que le NAHD a évolué à 10 durant 63 minutes après l’expulsion du jeune Ouznadji à la 27’ minute.
Malheureusement pour le représentant algérien, la ligne offensive husseindéenne s’est uniquement contentée d’un petit but signé Mousswanga à la 80’ minute sur une tête puissante exploitant une remise de son partenaire Kheddis suite à un centre judicieux de Azeddine Meghraoui. Il convient de signaler, en outre, que la formation marocaine a également continué la rencontre à 10 après l’expulsion de Ouadouche en début de la deuxième mi-temps suite à une agression sur le Nahdiste Lakhdar Messas sous les yeux de l’arbitre égyptien Mahamed Osman.
Lors des dernières minutes, les hommes de Sid-Ahmed Aït El Hocine, ont tout tenté afin d’ajouter ce fameux deuxième but pour aller disputer les prolongations, mais rien de cela n’est arrivé. Ni l’incursion de Ferhati 87’, ni le tir de Mousswanga 89’, ni même la tête de Maouche n’ont changé les choses d’autant plus, qu’en face, se trouvait un excellent gardien nommé El Djarmouni qui a vraiment découragé toute la famille des Sang et Or samedi soir au stade Mustapha Tchaker de Blida.
En tout cas, un grand bravo pour cette jeune formation husseindéenne qui a fait de son mieux pour honorer le drapeau algérien dans cette compétition africaine.

- L’Expression

Tizinissa
31/07/2006, 14h38
c'est bien ainsi Thirga!

Maintenent on peut feleciter les deux equipes:

le NAHd pour la victoire et les FAR pour la qualification ;)

Thirga.ounevdhou
31/07/2006, 15h14
le NAHd pour la victoire et les FAR pour la qualification ;) Tout a fait, et tout le monde doit etre satisfait.

Cookies