PDA

Voir la version complète : Formation professionnelle, British Petroleum s’implique


Thirga.ounevdhou
29/07/2006, 16h34
Apres l'IAP, c'est le secteur de la formation professionnelle. Cela touchera certaines régions du Sud tel que Ouargla, Illizi et d'autres ou la main d'oeuvre specifique "Qualifiée et spécialisée" est demandée et nécessaire pour le domaine pétrolier en particulier.


====
Elle s’est engagée à assurer une veille technologique et pédagogique dans les filières qui nécessitent un savoir-faire très avancé.

Une convention-cadre portant sur la formation de 300 stagiaires dans les différentes filières professionnelles de l’industrie pétrolière, a été signée, avant-hier à Alger, entre le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels (Mfep), M.Elhadi Khaldi et le DG de British Petroleum Algeria (Bpa), M.Akli Brihi.
La durée de cette convention, renouvelable par tacite reconduction, est de deux années à compter de la prochaine rentrée sociale.
La spécificité de ce document réside dans le fait qu’il est conclu au seul profit de la jeunesse du Sud algérien qui affronte de nombreux problèmes liés à l’isolement géographique et au taux très élevé du chômage.

La mise en oeuvre de la convention aura lieu dans le cadre des conventions qui seront signées au niveau local entre les représentants des deux parties dans les wilayas de Ghardaïa, Ouargla, Tamanrasset et Illizi.
Outre le développement des filières professionnelles du secteur pétrolier, à l’exemple de la soudure industrielle et la soudure homologuée, la plomberie sanitaire, et la climatisation ; ce document, qui définit les modalités de partenariat entre Mfep et Bpa, touchera d’autres volets en rapport direct avec la formation professionnelle.
Ainsi, il est prévu que Bpa s’implique davantage dans le renforcement de l’enseignement par l’apprentissage via l’ouverture de ses champs et ses chantiers aux apprenants en stages pratiques. Le géant de l’industrie pétrolière, s’est engagé dans cette convention, d’assurer une veille technologique et pédagogique dans certaines filières qui nécessitent un savoir-faire très avancé. Il s’agit également de sa contribution à développer l’enseignement de l’anglais fonctionnel dans les établissements de formation et de l’enseignement professionnels. Cela en plus de l’optimisation et de la mise à niveau des équipements technico-pédagogiques.
La signature de ce document, s’inscrivant dans le processus de l’adaptation de l’offre de formation professionnelle avec les nouveaux besoins du marché du travail, est intervenue comme une suite à d’autres démarches similaires engagées avec de nombreux acteurs activant sur la scène économique.
Le ministre a déclaré, dans ce contexte, que son département a procédé à la ratification de pas moins de 77 conventions, cadres de formation professionnelle avec des sociétés et des entreprises de tous les secteurs d’activité. Il est à rappeler que le constructeur automobile français, Citroën, a été parmi les premiers à investir dans ce domaine, en procédant le mois de mai dernier à l’ouverture d’un institut de formation professionnelle des techniciens et mécaniciens à la zone industrielle de Réghaïa. M.Khaldi, a insisté sur l’importance de l’investissement dans l’élément humain, en expliquant, à cet effet, que le concept du développement durable adopté par l’Algérie ces dernières années, classe le développement du facteur humain, au devant des priorités nationales.
Le DG de British Petroleum Algeria, a indiqué, pour sa part, que le marché du travail en Algérie souffre de nombreuses déficiences en matière de formation de la main-d’oeuvre qualifiée.
Il a déclaré, à cet effet que les champs pétroliers du pays emploient plus de 600 Philippins en qualité d’ouvriers qualifiés en soudure industrielle. M.Khaldi a saisi l’occasion de la présence de la presse pour lancer un appel àa tous les recalés de l’école algérienne, pour qu’ils rejoignent les centres de formation et d’enseignement professionnels.

- L'Expression

Cookies