PDA

Voir la version complète : les envies trahis


stranger011
30/07/2006, 17h35
Nous fumes trahis, vous et moi,
De nos envies mutuelles,
Nous nous glissâmes sans émois
Aux plaisirs des mortelles.

Veuillez croire milles excuses
Nous fumes épris sans nos choix,
Et sans se méfiaient de nos ruses,
Nous nous primes dans ces draps.

Nos désirs avaient bien, un peu,
Si mes souvenirs sont bons,
Contribuaient à ce feu
Qui brûla la raison.

Excusez donc ma faiblesse,
De n'être qu'un amant.
Pardonnez donc ma tristesse
De n'avoir fait semblant.

boubena
30/07/2006, 17h44
l'erreur est humaine
même si on se blâme à chaque gafe
rester avec toi, c'était aussi mon rêve
mais le rêve, par définition, s'estompe à chaque réveil

mon someil je l'ai voulu long
mais la mort en a voulu autrement
merci d'être franche avec moi
maintenant je te souhaite le bonheur avec l'autre
qui portera sur son visage les trait du mien
mes paroles honteront les siennes

sache que je suis toujours là
à t'attendre même si celà prendra l'éternité
fidèle à notre amour
je ne changerai pas
Du sud je viens et vers le sud je y retourne


boubena

boubena
30/07/2006, 18h58
Tout ça pour dire que ton poème (il n'est pas signé) est expressif de la dépression que ressent un homme ou une femme apres la séparation.
ce qui vient aprés ce n'est que délire et frustration

stranger011
30/07/2006, 19h13
La séparation est une épreuve sans précédent qui bouleverse nos vies

boubena
30/07/2006, 19h22
Mais la séparation est loin d'être la fin. c'est le commencement d'une autre vie même si l'héritage est lourd à porter mais le temps s'en chargera.

le soleil disparait chaque soir et pourtant on se plaint pas au contraire on l'admire. ce coucher de soleil, le seul moment de séparation qui plait à tout le monde. avec les hommes on doit faire pareil. On doit se dire que demain sera un autre lever.

Absente
30/07/2006, 19h40
IL y a quand même des séparations définitives...
qui font bobo longtemps....

boubena
30/07/2006, 19h42
comme des menaces joce

bonne année en fait joce

boubena
30/07/2006, 20h08
La séparation n'est jamais définitive
même la mort ne l'est pas
c'set juste que les rapports changent
les circonstances aussi
mais les hommes restent identiques

Cookies