PDA

Voir la version complète : Championnat d'Algérie de jeu d'échecs


morjane
20/12/2012, 14h48
L'AS Sûreté nationale remporte le trophée

Clôturé dimanche soir à la Maison des jeunes «Mokdad Ahmed» de Bir El Djir d'Oran, le championnat d'Algérie par équipes de division 1 séniors-hommes des échecs a été remporté par l'équipe de l'AS Sûreté nationale.

L'équipe de l'AS Sûreté nationale s'est imposée avec un total de 15 points remportant sept victoires durant les 9 rondes à l'issue d'une course-poursuite avec le CE Constantine et le NR Malki Ben Aknoun qui terminent respectivement deuxième et troisième. A noter la bonne performance de Akouas Médéa à la 4e place. Un fair-play total a régné durant cette compétition de cinq jours, dirigée par l'arbitre international Nasreddine Announ assisté de cinq arbitres fédéraux. De l'avis des observateurs, ce 25e championnat d'Algérie par équipes a tenu toutes ses promesses en termes d'organisation.

Le niveau technique a été «appréciable» avec des parties passionnantes, selon le directeur du tournoi, Brahim Djelloul Azzedine. Un nombre de 75 échéphiles a pris part à ce rendez-vous sportif représentant 15 clubs, à savoir l'AS Sûreté nationale, le NR Malki Ben Aknoun, l'Omse Bologhine, l'USMM Hadjout, Béjaïa CE, L'ES Tizi Ouzou, Akouas Médéa, El Forsane Bouira, le CE Constantine, l'ASE Constantine, le CEA Constantine, l'Usje Skikda, l'Aska Tiaret, El Hillal Sidi Bel-Abbès et la Maison de jeunes Bir El Jir d'Oran. Le champion d'Algérie, l'AS Sûreté nationale représentera l'Algérie au championnat arabe des clubs champions en 2013, tandis que le 2e et le 3e prendront part au championnat arabe des villes.
La dernière équipe au classement final, l'Usje Skikda est reléguée en seconde division en compagnie du NRJ Dely Ibrahim et El Hayat Oum Toub de Skikda qui ont déclaré forfait. Un tournoi national d'accession aura lieu avant l'assemble générale de la Fade prévue le 26 janvier prochain. Il devra regrouper les équipes des quatre régions du pays. Selon la présidente de la Fade, Taous Ameyar, l'objectif de la fédération pour 2013 est de vulgariser la discipline avec un programme spécial qui va être relancé avec des actions futures visant à la généralisation de cette pratique à tous les niveaux de la société.

Chaque Maison de jeunes doit avoir un club d'échecs, a-t-elle souligné. «Dans le cadre de la formation, nous avons 1050 instituteurs de quarante wilayas qui ont été formés dernièrement et 800 autres bénéficieront en 2013 d'un même stage de formation» a-t-elle ajouté.
Taous Ameyar a énuméré toutes les actions entreprises jusqu'à présent concernant la formation des enseignants en milieu scolaire. La Fade compte actuellement 100 écoles d'échecs pour enfants âgés de 6 à 8 ans, et 10 autres écoles pour enfants de 10 et 11 ans qui seront prises en charge par l'Unicef.

Ellle a ajouté que la construction d'une académie des jeux d'échecs à Boumerdès, la première en Afrique, va bientôt démarrer et aura le soutien nécessaire de l'instance internationale.
Ce rendez-vous sportif a été clôturé par une cérémonie de remise de trophées et de cadeaux aux lauréats, en présence de la présidente de la Fade et de représentants de la direction de la jeunesse et des sports.

L'Expression

Cookies