PDA

Voir la version complète : Des centaines d’Algériens abandonnés par un navire espagnol


morjane
26/01/2013, 14h12
Abandonnés sur le quai du port d’Almeria, des centaines d’Algériens qui devaient embarquer le 15 janvier à bord du navire espagnol Wisteria, pour rejoindre la ville de Ghazaouet, n’ont dû leur salut qu’au Croissant Rouge, après onze jours de galère.

C’est devenu presque une coutume pour la compagnie maritime espagnole «Trasmediterranea» d’abandonner les passagers algériens à leur propre sort, chaque fois que les conditions climatiques ne permettent pas la navigation. Mais cette fois-ci, le bouchon a été poussé trop loin et il ne s’agit pas seulement de deux ou trois jours de retard et d’abandon. Le Wisteria devait en effet, prendre la mer en direction de la ville algérienne Ghazaouet à partir du port d’Almeria, le 15 janvier dernier.

Mais comme les perturbations climatiques que connaît la région méditerranéenne depuis quelques temps, ont rendu cette traversée impossible, le navire est resté à quai, sans que les passagers algériens ne soient embarqués à bord ou encore pris en charge.Beaucoup d’entre eux avaient, en effet, réservé des jours à l’avance par Internet et ont traversé des centaines de kilomètres, certains en provenance de France, pour embarquer à bord du Wisteria. Mais contre toute attente, ils sont restés abandonnés sur le quai du port.

C’est ainsi qu’ont commencé les onze jours de galère de quelques centaines de passagers algériens livrés à eux mêmes. Ce qui a d’ailleurs, nécessité l’intervention du Croissant rouge espagnol, étant donné les conditions inhumaines dans lesquelles ils attendaient que les intempéries cessent pour pouvoir rentrer chez-eux.
Vendredi en fin d’après midi, le navire espagnol Wisteria n’avait pas encore quitté le port d’Almeria et les passagers algériens étaient toujours abandonnés à leur propre sort.

La presse espagnole n’a d’ailleurs pas manqué de dépêcher ses journalistes et photographes sur place, pour médiatiser ce drame humain. Une situation qui a aussi fait réagir le consul d’Algérie à Alicante.Ce dernier vient, en effet, de saisir le ministère des Affaires étrangères algérien par écrit.

Le navire algérien bloqué à Alicante est entré hier

Le navire algérien de transport de voyageur Tassili II, qui devait quitter le port d’Alicante le 22 janvier dernier, n’a pu rejoindre le port d’Oran qu’hier, vendredi 25 janvier, vers midi. Contacté, un membre d’équipage du navire, a fait savoir qu’avec une force du vent de 8o km/h et des creux de vagues de six mètres, les conditions climatiques avaient rendu la navigation impossible et le commandant de bord du Tassili II, a jugé utile de ne pas quitter le port d’Alicante, pour ne pas mettre en péril la vie des passagers et celle de l’équipage. Néanmoins, l’Entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENTMV), a pris le soin de prendre en charge ses voyageurs durant les trois jours où le Tassili II est resté bloqué au quai du port d’Alicante. Le navire comptait exactement 979 passagers.

«Bien que nous ayons su, avant l’embarcation des passagers, que les conditions climatiques rendaient la traversée impossible, nous avons accueilli nos voyageurs à bord du bateau. Pour ceux qui étaient en classe fauteuils, nous avons mis à leur disposition des chambres-couchettes, avec des repas gratuits, à savoir petit déjeuner, déjeuner et dîner. Pour ceux qui ont préféré sortir et revenir le lendemain, l’entreprise les a indemnisés avec une somme de 40 euros. L’ENTMV a même pris l’initiative d’acheter des cartes Djazira pour permettre aux passagers de suivre les matchs de football de la coupe d’Afrique, notamment celui de l’équipe nationale avec la Tunisie», a-t-il précisé.

Par ailleurs, il est à signaler qu’un des passagers du Tassili II s’est suicidé ce jeudi vers 22h avant que le navire ne prenne la mer. Il s’agit d’un ressortissant algérien, âgé d’une quarantaine d’années et vivant à Paris, «L’entreprise a jugé bon de prendre en charge les frais de transport de la dépouille d’Alicante à Paris Saint Denis», a-telle fait savoir. Enfin, il est à ajouter que le consul d’Algérie à Alicante a rendu visite aux passagers du Tassili II pour s’enquérir de leurs conditions d’hébergement sur le navire et notre source affirme qu’il était très rassuré. Notons aussi que les trois jours de retard ont coûté cher au personnel du navire, qui juste après l’arrivée du Tassili II, hier à midi au port d’Oran, a réembarqué sur Alicante à peine quelques heures plus tard vers 20h.

Mehdi Mehenni - Alger (Le Soir) -

xenon
26/01/2013, 14h42
qui a dit que la méditérranée était une grande mare calme !!

TAGHITI
26/01/2013, 15h31
Et que fait le ministre des affaires etrangéres via son consul sur place? Rien, comme tjrs!

Y en a marre de ces humilations de nos compatriotes á l'etranger sans que le gouvernement bouge le petit doigt!

Awtil
26/01/2013, 23h47
15 jours d'attente d'humiliation à Almeria pour ....les algériens.
Allez expliquer à certains que l'ouverture de la frontiere est aussi bénefique pour eux Almeria-Nador=Nador-ghazaouat bateau+autoroute 1/2 journée moin cher.Sans humiliation et avec le sourire,tout bénéf quoi.

Alryib3
27/01/2013, 07h25
C'est la responsabilité de la compagnie Espagnole avant tout. Eux ils encaissent et ensuite on demande au contribuable Algérien de régler le problème.. c'est pas normal ça.

J'espère au moins que qu'un passager aura la décence de porter plainte contre eux devant nos tribunaux pour que la boite Espagnole soit condamnée et son navire saisie au prochain passage à Ghazaouet..

Aloha
27/01/2013, 07h56
et puis pourquoi ce casser la tête
Allah ywaffe9

amicalement
27/01/2013, 09h07
C'est la responsabilité de la compagnie Espagnole avant tout. Eux ils encaissent et ensuite on demande au contribuable Algérien de régler le problème.. c'est pas normal ça.

J'espère au moins que qu'un passager aura la décence de porter plainte contre eux devant nos tribunaux pour que la boite Espagnole soit condamnée et son navire saisie au prochain passage à Ghazaouet..


c´est le probleme des algeriens en general, au lieu de s´organiser et faire des actions concretes qui ciblent les vrais responsables. on fait rien, ou plutot on prefere pleurnicher et s´acharner sur l´etat algerien.

absent
27/01/2013, 11h27
voici une autre information qui aurait mérité être signalée. Si une compagnie à pavillon national traite ses clients de cette manière, comment voulez vous que les autres n'agissent pas comme elle.
D'autant que la compagnie maritime espagnole Trasmediterranea est réputée pour la "qualité" de ses prestations ( je l'ai pris une fois en famille et plus jamais je ne referais cette expérience). Ses bateaux sont des navires poubelles voués à la casse et je ne comprends pas qu'ils soient autorisés à les exploiter sur l'Algérie. A moins que.......?

C’était la pagaille, avant-hier, au port d’Oran ! Le navire Tassili II, de la compagnie publique ENMTV a pris le cap à destination d’Alicante, laissant sur le quai 510 passagers et 174 véhicules sur un total enregistré de 890 passagers et 279 voitures.


Le bateau a largué ses amarres à 9h30 avec à son bord seuls 380 passagers et 105 véhicules, le reste des passagers n’ayant pas embarqué. Beaucoup de passagers se sont plaints de cette situation. «Nous sommes livrés à nous-mêmes. Il y avait des personnes âgées qui souffrent», témoigne un des passagers qui n’a pu embarquer. Le Tassili d’Algérie Ferries, dont le départ vers Alicante était programmé pour la journée du 21 janvier, a dû reporter cette traversée pour, avant-hier, à cause du mauvais temps. Beaucoup de passagers que nous avons rencontrés dans l’enceinte portuaire ont déploré «le manque de considération de la part de cette compagnie maritime qui n’a pris aucune disposition pour informer les passagers que le navire allait prendre le large dès 9h30».

De son côté, la compagnie maritime, que nous avons contactée, nous a livré sa version des faits. «Nous avons bel et bien informé au préalable notre clientèle, par affichage dans toutes nos agences et par des appels téléphoniques qu’en raison des mauvaises conditions météorologiques, les passagers devront se présenter aux contrôles (ENMTV, PAF, Douanes) à 6h 30 et que la fermeture de ces services est prévue à 8h 30», affirme M. Cherifi, directeur commercial de cette compagnie maritime. «Malgré que nous les ayons bien informés, 80% des passagers ne se sont pas présentés entre 7h 30 et 9 h30 aux contrôles (ENMTV, PAF, Douanes)», explique encore ce responsable de l’ENMTV
El Watan24/01/13
Bonne journée à tous.

AMAR0001
27/01/2013, 11h42
A marseille en été c est 2 à 3 fois par semaine que des dizaine d algeriens restent bloqués sur le port de Marseille a cause de l imcompétance de la compagnie algerienne ENTMV, et j ai jammais vu de croissant rouge ou de croix rouge, encore mois de representant du consulat d Algerie.

ET AVEC 45 ° chaleur etouffante.

Cookies