PDA

Voir la version complète : Illiltène: 70 millions pour chaque famille sinistrée


morjane
29/01/2013, 13h56
es familles sinistrées du village d’Aït Aïssa Ouyahia, dans la commune d’Illiltène vont bénéficier d’un recasement et d’une enveloppe financière de 700 mille dinars.

Ce sont là certaines des mesures prises, hier, par le wali de Tizi-Ouzou, M Abdelkader Bouazghi, au terme d’une séance de travail avec les responsables concernés, au lendemain de sa visite à la commune.

Illilten, plus exactement le village d’Aït Aïssa Ouyahia, qui continue de subir les coulées de boue depuis plusieurs semaines, a vu l’évacuation de nombreuses familles. Pour ces dernières, la rencontre avec les autorités hier été une occasion pour que leur situation soit réglée. C’est ainsi que la décision de les reloger a été prise. Mais en attendant le programme de relogement, les sinistrés vont bénéficier d’une enveloppe financière de 700 mille dinars pour la réhabilitation de leurs maisons.
http://www.depechedekabylie.com/thumbnail.php?file=2013/01/3253_13_873404987.jpg&size=article_medium

C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse, mis en ligne hier sur le site officiel de la wilaya. Une solution sera par ailleurs trouvée par les autorités compétentes concernant les habitations sises à proximité de l’oued, et ce, après aboutissement des procédures administratives et réglementaires d’indemnisation. M. Abdelkader Bouazghi a de son côté insisté sur « la nécessité d’études approfondies afin de cerner les causes et les solutions à préconiser afin de maîtriser ce phénomène ».

D’autre part, la réunion de travail qui a eu lieu entre le wali Abdelkader Bouazghi d’un côté, et les responsables concernés par ce dossier, à savoir les directeurs des travaux publics, de l’urbanisme et de la construction, des ressources en eau, de l’OPGI, de l’environnement, de la protection civile et de l’ADE, ainsi que monsieur Benazougui Mohamed, directeur général du centre national des recherches appliquées en génie parasismique et le président de l’APC d’Illilten, a débouché sur des propositions à même de remédier au problème récurrent des coulées de boue à Illilten. Il s’agit, selon le communiqué de presse émanant de la cellule de communication du cabinet du wali, d’achever dans les plus brefs délais des travaux du pont en cours de réalisation. L’ancien pont situé sur le CW 253 sera détruit pour être remplacé par « un nouvel ouvrage avec des dimensions appropriées permettant l’évacuation facile des coulées de boue ». Il y a lieu de noter que lors de la même rencontre, instruction a été donnée aux responsables des secteurs concernés pour assurer un suivi régulier des travaux

Depeche de kabylie

Cookies