PDA

Voir la version complète : Le sort de Belkhadem tranché aujourd'hui : Revirements de dernière minute


Iska
31/01/2013, 11h02
Le sort de Belkhadem tranché aujourd'hui : Revirements de dernière minute


http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gifDeux ministres sur les huit, qui sont entrés en dissidence avec Abdelaziz Belkhadem, se sont rétractés et ont retiré leur signature de la liste.

Nous avons, en effet, appris par des sources sûres que le ministre de l'Agriculture, Rachid Benaïssa, et celui des TIC, Moussa Benhamadi, ont demandé, mardi, à ce que leur signature soit retirée de la liste des dissidents au secrétaire général du FLN. «Ils ont regretté d'avoir signé avec les ministres qui sont contre Belkhadem, ils le lui ont fait d'ailleurs savoir», nous a-t-il été dit. Ces deux ministres ne sont pas les seuls à avoir fait leur mea-culpa. L'on nous souligne que quatre autres des ministres dissidents ont voulu aussi réviser leur position. Il s'agit, entre autres, du ministre du Travail, Tayeb Louh, et de celui des Transports, Amar Tou. «Belkhadem a refusé de les recevoir mardi soir», nous informe-t-on. «Je refuse de recevoir qui que ce soit, c'est trop tard, ça ne m'intéresse pas s'ils changent d'avis ou pas, le coup est parti», a lancé, selon nos sources, le SG du FLN à son entourage. Ceci étant dit, nous apprenons que les deux ministres, dont il est question, ne tiennent ni conclave ni réunion, et encore moins de concertations pour destituer Belkhadem. «On ne sait pas d'où sortent ces informations, alors que ces ministres ne font rien de tout cela», nous dit l'un d'entre eux.

Il semble que les nouveaux réfractaires à la dissidence ont eu vent des appuis assurés à Belkhadem au niveau du sommet de l'Etat. «Ils ont dû entendre que le président de la République ne compte pas retirer son soutien à Belkhadem pour qu'ils aient changé d'avis aussi brusquement et se ranger à ses côtés», nous expliquent nos sources. L'on croit savoir que Belkhadem restera, pour l'instant, SG du FLN même après la tenue de la 9e session de son Comité central dont les travaux seront ouverts aujourd'hui à l'hôtel Ryadh de Sidi Fredj, à l'ouest de la capitale. «Je partirai quand le président me le demandera», répète-t-il sans cesse à qui l'interroge sur ce sujet. D'ailleurs, l'on annonce qu'instruction a été donnée à l'ensemble des walis du pays pour n'accorder aucune autorisation aux animateurs de la dissidence pour se réunir dans une quelconque salle.

Prévue pour trois jours, cette session risque alors d'être écourtée en raison des fortes tensions qui animent les pour et les contre Belkhadem. Personne ne veut baisser les bras tant que le pouvoir ne leur a pas demandé de le faire. Les deux camps affirment aujourd'hui leur disposition à mettre «tout sens dessus dessous». Ils n'hésiteront pas à aller vers la confrontation physique comme ils l'ont déjà prouvé dans différentes rencontres du FLN. L'on se rappelle quand Amar Tou avait donné un coup avec un extincteur à une baie vitrée de la salle de la Safex des Pins maritimes, pour pouvoir s'enfuir avec certains de ses collègues contre lesquels leurs adversaires avaient lâché les chiens. C'était en 2004 lorsque ces ministres étaient aux côtés de Belkhadem qui avait été désigné par «en haut» pour faire tomber Ali Benflis alors SG du FLN. C'est dire que quand le pouvoir instruit, tous les coups sont permis «à condition qu'ils soient donnés dans les directions indiquées», renchérissent nos sources. Ceci, même si on apprend que les travaux du CC seront encadrés solidement par des agents de sécurité «instruits d'en haut» pour surveiller les perturbateurs.

Il est avancé, d'autre part, que le congrès du RND pour l'élection d'un nouveau secrétaire général sera avancé à mars plutôt que retardé à juillet comme déjà annoncé dans ces colonnes. «Le président semble vouloir que les changements se fassent vite à la tête des partis qui comptent dans toute élection», nous expliquent nos sources.

Si l'on s'amuse à donner d'ores et déjà Abderrezak Makri, membre influent du majliss Echoura du MSP comme le remplaçant «sûr» de Boudjerra Soltani, l'on veut aussi faire croire que Bensalah sera «en principe» confirmé comme SG du RND, et que Belkhadem sera placé au perchoir du Conseil de la nation. «Lui, nous dit que jusqu'à présent, la proposition d'occuper ce siège ne lui a pas été faite», nous affirme un membre du CC du FLN au sujet de la réaction de son SG à propos de cette éventuelle nomination. L'on précise sans hésiter que «les ajustements de l'échiquier politique ont toujours été apportés selon les évolutions des différentes situations programmées sur le terrain».



par Ghania Oukazi


Le quotidien d'Oran

Iska
31/01/2013, 11h02
Et comme par hasard, ce sont les plus corrompus .

Chantage , chantage .

SamyBey
31/01/2013, 11h13
ISKA : le problème n'est pas belkhadem mais au dessus

Iska
31/01/2013, 11h22
ISKA : le problème n'est pas belkhadem mais au dessus


Il est question des ministres , qui font marche arriére .

Ils ont certainement éte menacés de divulgation de secrets d'alcove.

Restons dans le vif du sujet , c'est le revirement des ministres .

SamyBey
31/01/2013, 11h25
Iska : si ces ministres se rétracte Belkhadem sera maintenu , adieu 4ème mandat de bouteflika!

Iska
31/01/2013, 11h26
adieu 4ème mandat de bouteflika!

Encore une fois ce n'est pas le sujet .

Capo
31/01/2013, 11h31
Si Belkhadem décroche le sénat.. le revirement est compréhensible :mrgreen:

Histo
31/01/2013, 11h39
Encore une fois ce n'est pas le sujet .

Oh que c'est le sujet , si ce monsieur est maintenu c'est un 4ième mandat pour sur , tout ces mouvements de la présidence c'est belle et bien pour avoir un soutien pour un 4ième mandat.


c'est quand même affligeant de voir autant de parti politique dépendre du président et non de la volonté politique de leur base d'électorat, si base il y a.

Iska
31/01/2013, 12h09
voici ce que tu dis Histo

Oh que c'est le sujet , si ce monsieur est maintenu c'est un 4ième mandat pour sur , tout ces mouvements de la présidence c'est belle et bien pour avoir un soutien pour un 4ième mandat.


et voilà ce que dit Samy

Iska : si ces ministres se rétracte Belkhadem sera maintenu , adieu 4ème mandat de bouteflika!

Mais je pense que le sujet est ; pourquoi se sont-ils rétractés?

Qui ou quoi les pousse à se rétracter ?

Ces ministres ont un secteur ou énormément d'argent circule.

Ya qu'a voir le Louch ( pardon c'est le Louh)n ou encore le Tfou ( pardon c'est Tou)

Capo
31/01/2013, 12h25
Mais je pense que le sujet est ; pourquoi se sont-ils rétractés?
Le bruit de la rumeur (Belkhadem au sénat) a fait les choses je pense :rolleyes:

C'est le président du Sénat qui remplace le président en cas de décès :redface:

Iska
31/01/2013, 12h28
Le bruit de la rumeur (Belkhadem au sénat) a fait les choses je pense :rolleyes:

C'est le président du Sénat qui remplace le président en cas de décès :redface:

Il est president par interim pendant 45 jours uniquement .

Cela ne veut pas dire qu'il sera président .

A la mort de Boumédiene , Bitat a bienn été"Président" pendant 45 jours.

C'est Chadli qui l' a remplacé .:rolleyes:

SamyBey
31/01/2013, 12h29
Histo : Non belkhadem pourra faire barage à bouteflika en 2014 c'est ceux qui honte bouteflika qui veut donner le FLN a un prôche ministre du clan tlemcen,Belkhadem n'est pas pro bouteflika !(la preuve Bouteflika l'a laché avec ouyahia en septembre dernier)

Le DRS soutient Ouyahia pour 2014
Le clan oujda soutient bouteflika ou un de ses prôche
Le FLN soutient belkhadem

Capo
31/01/2013, 12h33
Iska ..

45 jours c'est très long en politique transitoire :mrgreen:

Histo
31/01/2013, 12h33
Iska ,

je continue que ça a tout à voir , Belkhadem est un homme de Bouteflika il a déjà déclaré son soutien pour un 4ième mandat , je crois que ces ministres se sont rétracter après que le Briziden a ordonné le maintien de Bouteflika au sommet ...

KHORE
31/01/2013, 13h06
Le DRS soutient Ouyahia pour 2014
Le clan oujda soutient bouteflika ou un de ses prôche
Le FLN soutient belkhadem


vue simpliste dans une Algérie ou personne n'a su situer les centres du pouvoir

les deux forces connues, DRS et Présidence, entre les deux divers groupuscules d'influence existent, chacun étant infiltré par des hommes des deux forces essentielles, mais agissant avant tout pour leurs intérêts et la culture de leur clientèle.

le FLN comme tous les partis nationaux, au départ ne recrute, depuis l'article 120 et après,que les militants qui agréent au DRS. Une fois en place, ces derniers forts du réglement organique et de leur expérience , louvoyent au gré des événements en essayant de survivre avant tout.

Le DRS a décidé la mise à mort de BELKHADEM qui s'est défendu bec et ongles avec , en apparence , une neutralité d'El Mouradia. Rompu aux manouevres sous terraines des services de sécurité, il a jusqu'à ce jour, su contrer les assauts. Sa fidèlité à BOUTEFLIKA et la piètre qualité politique de ses adversaires n'annoncent pas de bouleversements au sein du CC. BELKHADEM se maintiendra.

SamyBey
31/01/2013, 13h13
Histo : non belkhadem sait que Bouteflika ne fera pas un 4ème mandat en cas de son maintient au FLN , si c'est l'homme de Bouteflika poses toi la question pourquoi des ministres pro bouteflika veulent le chasser c'est connu belkhadem a des ambitions présidentiable or bouteflika a peur de sa sucession qu'il veut léguer à son frère ou autre tlemcenien


belkhadem accusé de saboter les réformes Bouteflika!

SamyBey
31/01/2013, 13h15
khore : non bouteflika a laché belkhadem poses toi la question pourquoi des ministre Pro-Bouteflika veulent dégager belkhadem de son poste?

Tayeb Louh , amar tou sont des pro bouteflika

On repproche à belkhadem de saboter les réforme Bouteflika

KHORE
31/01/2013, 14h18
@ SamyBey

Tayeb Louh , amar tou sont des pro bouteflika

On repproche à belkhadem de saboter les réforme Bouteflika



tous les Ministres sont retenus par le DRS qui présente la liste à BOUTEFLIKA pour approbation. Une fois les infiltrés en place, certains se montreront plus ou moins sensibles à la parole du Président et louvoyeront entre les miitaires et El Mouradia. Parmi eux, il n'y a personne qui a rompu les amarres avec le DRS et qui s'est engagé pour un homme en fin de parcours. BELKHADEM dérange par sa stature de futur président crédible. En cas de vacances du pouvoir, il est de tradition que le FLN , premier parti du pays, présente son candidat qui est adoubé par l'armée et béneficie de la campagne de militants obeissant, dispersés dans toute l'Algérie. L'écarter serait pour placer le futur candidat du DRS et s'asurer que BOUTEFLIKA sera écarté à la fin de son actuel mandat.

SamyBey
31/01/2013, 16h15
khore : tu as peut-être raison , on essaie d'écarter belkhadem afin de relancer Ouyahia ! au détriment de bouteflika ou soit l'écartement de belkhadem profiterait au frère du président ! on verra plus clair à l'avenir

sud_Men
31/01/2013, 16h22
Aux dernières nouvelles Belkhadem est destitué à la tête du FLN.

absent
31/01/2013, 16h24
L'écarter serait pour placer le futur candidat du DRS et s'asurer que BOUTEFLIKA sera écarté à la fin de son actuel mandat.

Voilà le mot est lâché !

Cette mise en scène de cette destitution "démocratique" était trop belle pour être vrai !

Tout s'explique !

mister-T
31/01/2013, 16h28
vous êtes sérieux à croire khore ?? :72:
ce membre fabule avec des scénarios de science fiction que meme un parano ne goberais pas , un minimum de crédibilité voyons

absent
31/01/2013, 16h33
vous êtes sérieux à croire khore ?? :72:
ce membre fabule avec des scénarios de science fiction que meme un parano ne goberais pas , un minimum de crédibilité voyons

C'est des supputations ? Peut-être !

De toute façon, les prochains jours nous diront ce qu'il en sortira.

Et si c'est vraiment du sang neuf qu'on aura !

Ally
31/01/2013, 16h47
belkhadem n'est plus SG du FLN,
bouhara longuement applaudi, parait-il
c'est lui qui est préssenti pour remplacer belkhadem,
journal de 17H chaine 3

KHORE
31/01/2013, 17h17
belkhadem n'est plus SG du FLN,
bouhara longuement applaudi, parait-il
c'est lui qui est préssenti pour remplacer belkhadem,
journal de 17H chaine 3


si notre ancien Ministre de la Santé est élu à la tête du FLN c'est un militant de première heure et un révolutionnaire respecté qui veillera sur les intérêts de l'Algérie.

le FLN ne perd pas au change et la maison continuera à être entre de bonnes mains.

SamyBey
31/01/2013, 19h11
AllyMb : donc bouhara chef du fln / bensalah chef du RND la voie ouvert pour Ouyahia! si il est réactivé par bouteflika vice président!

Ally
31/01/2013, 21h17
il n'est pas encore le chef, il faudrait que ces pairs votent pour lui

mais il était l'un des précurseurs de la dessidence

Elghifari
31/01/2013, 21h42
Rumeurs ou non, ces "batailles" se déroulent, selon mon modeste point de vue, dans un cadre "bourgeois" aux positions souvent hésitantes vis à vis de ce qui est primordial pour l'avenir de l'Algérie : orientation vers une politique patriote, se dégageant de l'anarchie économique, de l'absence de vision de développement, pour le développement du secteur économique public, pour une concertation large avec les acteurs économiques et sociaux de la société algérienne (loin des groupes privés), etc... pour une vision claire de développement de l'Algérie qui ne doit compter que sur ses propres forces nationales saines...(le contraire serait le chaos)...

Pour un grand parti patriote dont les principes seront ceux du socialisme scientifique... La seule solution pour sortir du sous-développement et de la sphère néo-colonialiste et impérialiste...

Cookies