PDA

Voir la version complète : Cameron à Alger : une visite, un message


Iska
31/01/2013, 11h11
Cameron à Alger : une visite, un message




http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gifUn mois après Lord Risby, représentant auprès du Premier ministre britannique pour les affaires économiques chargé du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, la visite à Alger de David Cameron, la première du genre pour le Premier ministre britannique, intervient, pour le moins que l'on puisse dire, dans une conjoncture assez particulière. Si elle n'était pas programmée depuis longtemps, on aurait pu aisément faire le lien avec l'attaque terroriste du complexe gazier d'In Amenas géré par Sonatrach en partenariat avec British Petroleum et Statoil. Mais difficile d'y échapper et surtout de l'éluder dans la mesure où aux lendemains de l'assaut des forces spéciales algériennes pour libérer les otages, Londres s'est fendue d'un maladroit communiqué reprochant au gouvernement algérien de ne pas l'avoir informé de la suite des opérations. Si par la suite, et à l'image des autres capitales occidentales, Londres s'est rendue à l'évidence après analyse de la situation, le mal est là puissions-nous dire puisque pour Alger, et au plus fort de la crise des otages, les vieux réflexes européens ont ressurgi comme au plus fort de la guerre contre le terrorisme.

Ainsi, et au-delà des discours de circonstance et des apparences toutes diplomatiques, l'Algérie, pour le reste du monde en hibernation économique, est un fabuleux marché ouvert. David Cameron, tout comme François Hollande, ne veut pas que des interférences extérieures viennent gâter les bonnes relations, surtout économiques, qui unissent les deux pays. Le Premier ministre british devra certainement réaffirmer le soutien de la Grande-Bretagne à l'Algérie et le volet sécuritaire et la coopération dans le domaine de la lutte antiterroriste seront au centre des intérêts communs entre les deux capitales. Mais ce qui reste comme une certitude c'est que les compagnies britanniques continueront à activer en Algérie, mais en proposant l'aide du Royaume-Uni dans la sécurisation des sites pétroliers où BP est présente. Une demande déjà clairement refusée par Alger aux lendemains de l'assaut contre le commando islamiste, le ministre de l'Energie et des Mines déclarant que pour l'Algérie « il n'est pas question d'accepter des forces de sécurité extérieures » pour sécuriser les installations pétrolières et gazières dans le sud du pays.

Même si les deux pays partagent des fondamentaux dans la lutte antiterroriste, chacun ayant une longue expérience dans ce domaine, la volonté de Londres de protéger ses propres concitoyens devra être certainement le sujet qui fâche et on voit mal comment concilier une intransigeance nationale avec une exigence de sécurité d'autant plus qu'on se dirigerait tout droit vers la présence de forces régulières à l'intérieur même des sites énergétiques. Hormis cette donne, les analystes sont tous d'accord pour confirmer l'excellence des relations politiques et économiques bilatérales. Les chiffres sont là pour le souligner puisque la coopération algéro-britannique a enregistré une avancée substantielle en 2012, dans l'ensemble des domaines, franchissant un palier supplémentaire par rapport aux années précédentes. Les échanges commerciaux entre l'Algérie et la Grande-Bretagne avaient atteint, en 2010, selon les chiffres des Douanes algériennes, plus de 2 milliards de dollars, dont 1,260 milliard de dollars d'exportations algériennes et 771 millions de dollars d'importations. Durant la même année, la Grande-Bretagne a été classée 13e client de l'Algérie et aussi son 13e fournisseur.


par Moncef Wafi


Le Quotidien d'ORAN

Iska
31/01/2013, 11h12
J'espère que les spécialistes de " la spéculation " sur cette visite , y trouveront leur " bonheur " .

KHORE
31/01/2013, 13h27
L'investissement de BP en Algérie est connu et le groupe est la multinationale qui s'est la plus engagée ces dernières années.

la venue du PM englizi, la première depuis 50 ans dit-on - qui l'a précédé ?- intervient après la guerre du Mali et l'attaque d'In Amenas fomentées par les mêmes intérêts en vue d'une opération dont la finalité dépendra de la réaction des grandes puissances . Surpris par la réponse des Algériens face aux terrorsites, CAMEROUN est quelque part dépassé par les basses manoeuvres de la Françalgérie et le silence des autorités algériennes, dans un confit régional qui risque de dégénérer et compliquer la tâche de BP. Le Ministre vient sur place, pour s'assurer que BOUTEF est toujours en vie et avoir son avis ou s'entrenir avec responsables du DRS pour décider de sa politique immédiate dans la suite de la guerre engagée par ses éternels concurrents, ses cousins franasouis.

Lombardia
01/02/2013, 08h12
H1USQi4ds7U

paris95
01/02/2013, 12h02
DAVID Cameron est venus a Alger, car il a pas aimer que boutef le prévient pas lors de l'assault.

le grand gagnant dans cette histoire est boutef, car tout les pays occidental, fourniront a l'armée algérienne tout l'armement quelle désire.

paris95
01/02/2013, 12h29
le magazine Jane Defence Weekly a rapporté que le gouvernement américain a approuvé la vente de «matériel technique de pointe" en Algérie, y compris des missiles "air-sol" et un système de surveillance, qui peut transporter à la fois les drones et les avions pilotés. Des sources officielles aux Etats-Unis, ce n'est pas confirmé. Le Département d'Etat a déclaré ne pas commenter sur la vente d'armes pour compléter la notification du Congrès.
Algérie besoin d'une quantité importante de matériel de surveillance pour surveiller les régions désertiques de la partie sud du pays.
Maintenant armé d'Algérie drones Seeker soleil sont une société sud-africaine Denel Dynamics. L'Algérie est considéré comme un client potentiel d'une nouvelle version de Seeker 400. Des représentants de la société Finmeccanica a déclaré que les discussions fournissent Algérie UAV Falco. Cependant, les caractéristiques telles que la portée et la charge utile de l'Afrique du Sud et en italien UAV significativement inférieur "Predator."
General Atomics société a développé la version eksportoorientrrovannuyu armé de son best-seller - Predator XP. Il est équipé d'un système de surveillance multi-capteur Star SAFIRE 380-HD de FLI

SamyBey
01/02/2013, 13h57
KHORE : cameron se demande pourquoi ces soit disant terroristes ont attaqué BP et non Total alors que c'est la France qui attaqué le Mali ce qui est bizzard on attaque un concurent de Total ! il demande aux algériens de faire attention au interêt anglais en Algerie

houari16
01/02/2013, 17h15
@SamyBey
salut
renseigne -toi avant de parler de Total au sud algérien ...

slytds31
01/02/2013, 17h58
il y'aura egalement la visite de Barack Obama apparement a alger.
une visiste de 2 jours sa a été anoncé sur cnn

keazy
01/02/2013, 18h03
chacun ayant une longue expérience dans ce domaine

n'importe quoi ,comme si les bratanique ont les memes souffrnaces que le peuple algerien qui a souffert de son propre armée et durant toute une decenie

Cookies