PDA

Voir la version complète : Abdelhakim Bettache : La cause sahraouie est la nôtre


morjane
31/01/2013, 13h30
Dans le cadre des accords de coopération et de jumelage entre Alger-centre et El Ayoun, une rencontre de coordination sur les programmes d’action devant être développés durant l’année 2013 a eu lieu, hier, au siège de l’APC d’Alger-centre.

Abdelhakim Bettache, président de l’APC d’Alger-centre, assisté des élus de sa commune, a, dans son intervention préliminaire, déclaré clairement : «La cause sahraouie est la notre, notre soutien est sans équivoque », avant de dresser un bilan, jugé positif, des réalisations entreprises entre les deux villes et ce, depuis la signature du premier accord de jumelage en 2004.

Cette rencontre qui entre justement dans le cadre des clauses de l’accord de jumelage, a été marquée par la présence de Lamari Mehrez, président de la commission de soutien au peuple sahraoui et le wali de la ville d’El Ayoun, Hamma El Benia.

Pour ce qui est du programme élaboré en vue de sceller les accords d’association entre les deux villes, une semaine culturelle est prévue dan ce sens conjointement avec la DJSL et la direction de la culture de la wilaya d’Alger. Aussi, une initiative prise par l’APC d’Alger-centre consiste, en cette occasion, à confectionner un million cinq cent mille (1 500 000) drapeaux sahraouis, qui seront distribués aux citoyens pour marquer leur soutien à la cause sahraouie en cette occasion, conjointe, de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, ainsi que du 40ème anniversaire du déclenchement de la lutte armée du peuple sahraoui pour le recouvrement de son indépendance.

« Nous avons à cœur la question du Sahara occidental, qui demeure le dernier cas de colonisation en Afrique. De même que nous récusons les violations systématiques des droits de l’homme perpétrées par les autorités marocaines dans les territoires sahraouis occupés », a déclaré, quant à lui, Mahrez Lamari, pour mettre en exergue le fait que le combat que mène le Front Polisario pour recouvrer son indépendance est légitime et de condamner les moyens de répression disproportionnés mis par l’occupant pour étouffer la résistance du peuple sahraoui.

Ferhat Zafane- La Dépêche de Kabylie

Cookies