PDA

Voir la version complète : enfance


Absente
06/08/2006, 20h03
tu y as cru et c'est foutu
je croyais que tu savais deja
que la vie n'est pas la pour t'épargner
Douleur ton coeur ne vivra... jusqu'a ce qu'il meurt
et taisez vous les bonnes âmes optimiste
vous ne connaissez rien, ne savez rien
du mal qui l'habite
la douleur, la peur ,ce n'est rien que la profondeur de son coeur

Tu revais pauvre enfant meurtrit
ne savais tu pas qu'un homme ment
pour arriver a ses fins?
toi mieux que quiconque tu connais la qualité de leurs mensonges
Quant enfant il te disait " vient je vais te raconter une belle histoire.."
Tu avais confiance il était de ton sang...l'horreur des attouchements...
la ou les autres enfants étaient dans un cocon toi c'était ta prison..

Et maintenant toi qui est forte tu t'es laissé allé a croire..
croire les mots d'amour qu'il te criait!
pourtant tu sais qu'il sont fort a ce jeu la!
la confiance deja une fois... ne recommence pas!

Lui il t'aimait tu croyais
ouai
tu t'es senti a nouveau 'toi' dans ses yeux
et dans ses silences et son absence tu te sens quoi?

Arretes je sais que t'es forte que tu vas te relever
c'est pas un mec qui va t'achever
rappel toi t'avais dix ans tu ne dormais pas car tu savais qu'il allait
rentrer dans ta chambre et se glisser a tes cotés...

degout pour l'homme, degout de ton corps
il t'a fallu longtemps pour réapprendre a t'aimer
et te laisser aimer

tu disais : '' n'avoir jamais confiance en l'homme..
il t'endort de mot fort
et il te fais si mal..."

Aujourdhui tu chiales car il t'a oublié!
dans ses yeux tu te sentais belle
toi qui avait été longtemps sali!

Je t'entend me dire :
je veux plus vivre, j'ai mal d'avoir toujours mal!
aide moi a m'en aller...

Absente
06/08/2006, 20h23
...................!

boubena
06/08/2006, 20h29
parler est le meilleur remède des crises psychologiques. Faire le pas de diagnostiquer un probleme est un debut de guérison
......



Joli essai May

Absente
06/08/2006, 20h49
ah ça y est, tu le sors....!

je sors quoi???

Adhrhar
06/08/2006, 20h56
Bonsoir

Je compatis à cette lourde souffrance, ce fordeau aussi lourd que tout l'univers...
Pas grand chose à rajouté...

Je compatis ...

Il faut rester forte ...

BeeHive
06/08/2006, 23h35
:4: :4: :4:

yaoiyine
07/08/2006, 09h20
Toute mes condoléances maysarah

...................................!

Adhrhar
07/08/2006, 09h26
La pédophilie ; autant appeler les choses par leur noms même si cela fait mal et une des choses qui ne donnent le plus la nausée, l'envie de vomir ... qu'un adulte abuse l'innocence d'un enfant ....
Même si les abuseurs sont des victimes du même mal qu'ils ne peuvent que reproduire quelquefois lorsqu'on n'on pas guerris
Mais c'est mal très mal, rien que d'y penser.
Mais l'espoir existe même dans ce domaine, puisque de nombreuses victimes ont retrouvé de la sérénité et la joie de vivre malgré tout.

Thirga.ounevdhou
07/08/2006, 17h17
Incroyable ce qui se passe dans le monde...loin de la vue , des présences !!!, mais aussi de la conscience. L’enfance, sans force et sans défense…. comment osent-ils? !!!

Je suis de tout coeur...

Absente
07/08/2006, 17h33
"Pitié, s'il vous plaît
pas de pitié.
juste votre respect.
Pour mes pleurs,
pas de fleurs.
vivante
vibrante,
digne, je suis
digne , je vis."

Absente
08/08/2006, 17h24
Joce= bien dis!

yaoiyine = condoléance? personne n'est mort meme pas son intérieur!

adrarh= oui pas plus horrible pas plus bourreau que ces personnes la qui pour assouvir un désir pervers détruise a tout jamais l'interieur d'enfants qui auront toujours du mal a se reconstruire....

morjane
08/08/2006, 18h43
Mais l'espoir existe même dans ce domaine, puisque de nombreuses victimes ont retrouvé de la sérénité et la joie de vivre malgré tout.
J'aimerai bien avoir ton optimisme sur ce sujet là mais je n'y crois guère. Un pédophilie s'attaque à un enfant à un moment de sa vie où il est en pleine construction et ce qu'il a détruit ne peut plus être reconstruit. Bien sur tu auras ce qu'on appelle la résilience et qui permettra à certain de surmonter mais au fond d'eux il reste une plaie vive qui ne se refermera jamais, et il suffira d'un fait même quelconque pour faire remonter cette souffrance à la surface .
Pour moi un pédophile est un assassin, il détruit l'innocence.

Merci Maysarah d'avoir écrit ce poème. Je suis totalement en accord avec tes mots et ce que tu as dis, du coup les miens restent glacés et muets. c'est tellement horrible sous prétexte "d'amour" de faire ça à un enfant , c'est une insulte à l'amour.

kabyle77
08/08/2006, 18h45
J'ai 5ans
J’ai besoin d'amour pour survivre et enfin vivre
Mais c'est quoi l'amour?
Mais c'est quoi survivre et vivre?

J'ai 5ans
J’ai besoin d'affection, d'attention et de soins?
Mais c'est quoi l'affection, l'attention et les soins

J'ai 5ans
Je suis seule dans l'espace et dans le temps
Je suis la proie de ces hommes de peu de foi
Mais c'est quoi tout ça?

J’ai 5ans
Je ne connais que le bonheur et la joie d'être moi
Mais c'est qui moi?

Louiza

Absente
08/08/2006, 18h52
Mais c'est qui moi?

trés fort ! oui c'est qui? comment le savoir comment se construire
quand le temps de la construction est violé par la peur, l'incomprehension, la douleur, les sentiments confus.
Devenir adultes quand on est encore si immature!!


une plaie vive qui ne se refermera jamais, et il suffira d'un fait même quelconque pour faire remonter cette souffrance à la surface .
tout a fait, la moindre douleur la moindre peine deviendra un gouffre sans fin !

kahina1981
08/08/2006, 19h03
Dans les bras de ta mère
Tu ne connaitra pas la misère
Aime-la et ne l’oublie pas


Car c’est elle qui sera
Toujours la pour toi
Au fil du temps


Tu vas grandir et t’épanouir
Comme la rose au premier jour du printemps
Chaque jours plus belle, plus forte

Mais reste aussi simple que l’enfant que tu es

BeeHive
08/08/2006, 19h36
Je me souviendrai toujours d’un documentaire qui m’a marqué a vie. C’est l’histoire d’une petite fille de 5ans qui a été adopte par un américain. La petite fille était originaire d’un pays pauvre de l’Europe de l’est ou d’ex URSS. Apres plus de deux ans de démarche, de control, de visite, de dépense dépassant les $20K, il a pu ramener la petite fille. Arriver seule, avec un homme qu’elle ne connaît pas, dans une maison qu’elle ne connaît pas, dans une ville qu’elle ne connaît pas, dans un pays qu’elle ne connaît pas, ne parle pas leur langue, étrangère à leur culture. L’homme a abusé d’elle dés le premier jour et pendant huit ans, jusqu'à l’age de 13ans ou elle fut découverte par des agents de police grâce une reconstitution des photos d’hôtels qu’il publiaient sur internet. La pauvre petite avait tellement peur qu’il fallait tout la délicatesse des agents pour la faire parler.

Adhrhar
09/08/2006, 10h07
morjane J'aimerai bien avoir ton optimisme sur ce sujet là mais je n'y crois guère. Un pédophilie s'attaque à un enfant à un moment de sa vie où il est en pleine construction et ce qu'il a détruit ne peut plus être reconstruit. Bien sur tu auras ce qu'on appelle la résilience et qui permettra à certain de surmonter mais au fond d'eux il reste une plaie vive qui ne se refermera jamais, et il suffira d'un fait même quelconque pour faire remonter cette souffrance à la surface . Je suis d’accord avec toi que le mal subit ne serait pas oublié, comme toute blessure laisse une cicatrice. Bien entendu des faits peuvent raviver la blessure. Mais heureusement qu’on peut malgré tout se reconstruire, se marier, s’épanouir dans un couple, avoir des enfants, …

J’ai assisté à plusieurs émissions télévisées sur ce thème notamment par celles animées par Delarue sur France2. De nombreuses personnes sont venues témoigner et montrer comment elles se sont reconstruites.

Dans la vie beaucoup d’enfants subissent hélas des violences de diverses natures notamment physiques, psychologiques, sexuelles, et j’en passe d’autres horreurs. Comme dans tout certaines victimes ne remontent jamais la pente positivement mais d’autres heureusement arrivent à bonifier leurs trajectoires et s’en sortent même si des cicatrices persistent.

C’est le sens de mon propos.

kabyle77
09/08/2006, 10h22
C’est le sens de mon propos.



Et c'est un propos plein de bon sens, j'en suis la preuve vivante, survivante mais vivante....et heureuse de l'être.


Je profite de ce sujet pour dire à toutes les personnes qui seraient concernées par ce sujet de la maltraitance enfantine de quelques natures que ce soient qu'il n'y a pas de problèmes sans solutions et que tout ce qui c'est déconstruit se reconstruit encore plus solide en évacuant au préalable toutes les anciennes ruines car il est par contre impossible de faire du neuf avec du vieux.

Bonne chance à tous dans votre vie et que le soleil brille en votre coeur.

jaffar95
09/08/2006, 11h17
C'est touchant !

Absente
09/08/2006, 14h21
t c'est un propos plein de bon sens, j'en suis la preuve vivante, survivante mais vivante....et heureuse de l'être.

survivante mais vivante dieu merci :twark: ( je le fais jamais mais la...)

kabyle77
09/08/2006, 22h37
Merci ..... :32: :27: tu es une gentille toi..

Adhrhar
09/08/2006, 22h58
maysarah kabyle77 Je suis très touché par vos courageux messages.
Le sens de l’espoir est bien là.

Il est probable que ce fléau touche beaucoup de monde. Une petite partie est connue mais la pudeur, la honte, le mal être, … empêchent beaucoup de personne d’en parler. Est ce mieux ainsi ? Ou c’est mieux d’en parler ? Je n’en sais rien. La parole est au connaisseurs du domaine.

Mais chapeau encore une fois pour votre courage. J’espère que cela vous soulage quelques peu.

kabyle77
10/08/2006, 10h21
<<<<<<Il est probable que ce fléau touche beaucoup de monde. Une petite partie est connue mais la pudeur, la honte, le mal être, … empêchent beaucoup de personne d’en parler. >>>>>

*********VRAI et souvent les prédateurs sont des gens très proches de leurs victimes.



<<<<<Est ce mieux ainsi ? Ou c’est mieux d’en parler ? Je n’en sais rien. La parole est au connaisseurs du domaine.>>>>>

**********OUI, c'est mieux d'en parler,mais, car il ya un MAIS! c'est d'être écouté et ENTENDU et là c'est pas gagné!!!!!Car il ya une très grande différence entre ces deux mots et cette différence est fondamentale.
De fait quand tu parles d'un problème n'importe lequel d'ailleurs, tu décharges les tensions qui sont associées à ce problème, ces tensions sont toujours perverses, elles cherchent une voie pour sortir de toi et ne te lache jamais jusqu'à temps que tu prennes conscience de cet état de fait....des fois il faut parler longtemps pour trouver la bonne personne qui va enfin accueillir ces paroles, ne pas renoncer est la clef!
Pourquoi c'est mieux? parce que sinon tu revis la scène dans ta tête des millions de fois et des millions de fois tu souffres comme la toute première fois et tu deviens ton propre bourreau..

<<<<Mais chapeau encore une fois pour votre courage. J’espère que cela vous soulage quelques peu.>>>>


*********merci de ta chaleur, de ta comprehension. Pour ma part cela fait longtemps que j'ai gagné le droit de vivre , je me suis accordée ce droit et nul ne pourra plus jamais me le reprendre.Je suis heureuse et je suis également la personne qui maintenant accueille les émotions des autres avec amour.
Merci encore pour cet échange, à tous.
__________________

jaffar95
10/08/2006, 13h55
J'ai connu quelqu'un sur le net et au fil de nos discussions au téléphone j'ai senti dans ce quelle me disait une souffrance remontant à son enfance, j'en ai dédui qu'il s'agissait de pédophilie. J'ai vu juste il s'agissait du frère de son père... elle a récemment tout raconté à sa famille, consulter un psy...et apparemment elle va mieux. Je pense qu'il est qd même difficile de s'en "sortir" seul.

kabyle77
10/08/2006, 14h35
Je pense qu'il est qd même difficile de s'en "sortir" seul.


Quasi impossible, sauf un énorme boulversement qui viendrait renverser celui-ci.

stranger011
10/08/2006, 16h08
Laisse le temps de ma tristesse
Laisse-moi vivre cette durée trop lente
Douce amère
Où des regrets mousseux traînent vaguement

Laisse-moi boire cette coupe ciselée d'élégantes douleurs
Jusqu'à rejoindre une terre d'ivresse vierge
Espace rongé de pluies où s'abolirait la malédiction du temps

Je sourirai aux gens, ces passants ignorants de moi
Je parlerai en toute candeur aux enfants des jardins
Je serai charme et silence face au mur inconnu de l'Autre
Je serai tout cela et plus encore
Mais laisse, laisse couler sur mes yeux-pluie le temps si lourd de la tristesse
Vague de longue puissance née des marées du coeur

Je suis une pierre noire plantée dans un océan de tempête
Mille lunes jouent de leurs reflets argentés sur l'arrête de mon regard
Font resplendir l'écume opaque de mes chagrins
Mais ce sont des lunes
Un millier de lunes suspendues comme des facéties amères
Alors que je sais
(Oh! Comme je le sais)
Il n'en existe qu'une seule

Laisse, je t'en prie, laisse glisser entre mes doigts le sable de la tristesse
Insondable dune de feu, de gel qui me dévore et me dessèche
Je veux sentir chaque grain, chaque morsure
Jusu'à l'épuisement
Je veux apprendre le dérisoire pour en rire
Pour égrener dans le vent du grand Temps d'éblouissantes perles topaze
Qui illumineront d'inutiles promesses de bonheur
Les ruines effondrées de mon coeur

TASSEDDA
10/08/2006, 17h13
votre poème m'a beaucoup touché, et je vous en remercie de nous l'avoir fait partager!!

quant à l'enfance difficile, je pense que c'est pas évident de s'en remèttre après un parcours de souffrance et de douleur!!, et ça demande toute un travail Psychologique pendant un long temps...!!

kabyle77
11/08/2006, 00h55
La tristesse devient belle.
merci.

stranger011
11/08/2006, 19h28
La tristesse devient belle.
merci.

de rien kabyle 77

Souvent la détresse
Câline mon coeur
Comme une larme
Caresse ma joue
Cette douce tristesse
Une soif de tendresse
Que dans mon rêve
Mes lèvres trouvent sur ta bouche
Alors mon regard brillant d'émotion
Se reflète dans tes yeux
Cherchant éperdument ton coeur
Pour y trouver mon bonheur

Cookies