PDA

Voir la version complète : EN - Après le maintien de Halilhodzic : Des changements attendus à tous les niveaux


amicalement
05/02/2013, 09h14
par Kamel Mohamed
http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gif

A un mois et demi du match contre le Bénin, comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, des changements sont annoncés au sein de l'équipe nationale. Après que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, s'est entendu avec le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, de poursuivre sa mission, il est attendu que des changements interviennent.

Alors que la reconduction de Halilhodzic est loin de faire l'unanimité et des voix s'élèvent pour que la FAF rendent des comptes, le plus urgent du côté de Dely Ibrahim consiste à préparer le match du Bénin. A ce titre, la participation de l'équipe nationale à la CAN-2013 et le long stage qui avait précédé ce tournoi auront été autant d'enseignements aussi bien pour la FAF que pour le sélectionneur national. Au cours de cette longue période de préparation, des imperfections ont été constatées. A ce titre, des changements sont prévus au niveau du staff élargi de l'équipe nationale, de l'administratif au technique en passant par la logistique. L'effectif n'est pas en reste aussi. Le président de la FAF veut, dans un premier temps, assurer la succession de Halilhodzic en cas d'un nouvel échec. Il compte ainsi désigner un adjoint au sens propre du terme pour épauler le technicien bosniaque et prendre la relève dans le cas où Halilhodzic serait contraint de partir. Afin de calmer les esprits et d'éloigner les critiques qui lui sont adressées, le président de la FAF envisage de désigner un technicien algérien aux côtés de Halilhodzic. Ce technicien devrait être préparé pour prendre en main l'équipe nationale A', qui entamera les éliminatoires du Championnat d'Afrique des nations (CHAN) en juin prochain, avec un match contre la Libye. Pour ce qui est de l'effectif, l'expérience de la CAN devrait éloigner des joueurs de l'équipe nationale. Ces derniers quitteront le groupe, soit en raison de leur insuffisance technique, soit en raison de leur comportement. Ils devraient être remplacés par d'autres joueurs capables de s'intégrer dans le groupe et d'apporter un plus. Toutefois, à la FAF, on reconnaît que Halilhodzic n'arrive pas à disposer d'une ossature et dégager son équipe-type, en témoigne le nombre de joueurs sélectionnés jusque-là. Les autres staffs subiront aussi des changements dans la mesure où des imperfections ont été constatées en matière d'organisation. Il faut aussi relever que les staffs mis en place sont jugés pléthoriques par la FAF qui ne compte maintenir que le personnel performant. Tous ces changements devraient intervenir après l'assemblée générale élective de la fédération, prévue le 22 février. Pour rappel, Raouraoua qui est candidat à sa propre succession ne devrait pas avoir de peine pour être réélu ou reconduit.




raouraoua comme toujours, aucune humilité, il envisage tous les changements et a tous les niveaux , mais en aucun cas il se pose la question que c´est peut etre lui le probleme et qu´il faut qu´il degage.

Cookies