PDA

Voir la version complète : L’Algérie est le pays ayant enregistré la plus forte baisse du chômage dans le monde arabe


zek
06/02/2013, 21h24
L’Algérie est le pays arabe ayant enregistré la plus forte baisse du chômage en deux décennies mais avec une augmentation, toutefois, de l’emploi informel, ont indiqué mercredi le PNUD et l’Organisation internationale du travail (OIT).


Dans un rapport conjoint consacré aux tendances de l’emploi et de la croissance économique dans le monde arabe, ces deux organisations de l’ONU relèvent que depuis 1990, le taux de chômage a diminué dans la région arabe, mais pas de manière uniforme dans les trois sous-régions que sont l’Afrique du Nord (Algérie, Tunisie, Maroc, Libye, Egypte et Soudan), le Moyen-Orient (Irak, Jordanie, Liban, Syrie, Yémen et les territoires palestiniens occupés) et les pays du Conseil de coopération du golfe (CCG: Arabie saoudite, Bahreïn, Koweït, Emirats arabes unis, Oman et Qatar).

A ce propos, ce rapport de 152 pages précise que "si l’Afrique du Nord a fait mieux que les deux autres sous-régions en terme de réduction du chômage, cela est principalement attribuable à la baisse du chômage en Algérie".

Ainsi, le taux de chômage a diminué en Afrique du Nord de 24% entre 1990 et 2010 contre un recul de 4,6% dans le pays du CCG mais a il augmenté de 2,6% dans la région du Moyen-Orient.

Citant spécifiquement l’Algérie, le PNUD et l’OIT observent que le taux de chômage est passé de 20,6% en 1991 à 29,6% en 2000 avant de tomber à 11,4% en 2010 (le taux de chômage des jeunes étant de 20,5%), entraînant une baisse de la moyenne du taux de chômage en Afrique du Nord qui passe de 12,6% en 1991 à 10,1% en 2010.

Néanmoins, observe le rapport, "la baisse impressionnante du taux de chômage en Algérie a été accompagnée par une augmentation de l'emploi informel, à un taux de près de un à un

APS

absent
06/02/2013, 21h55
Les Algériens s'adonnent de plus en plus à l'informel ces dernières années. Ce qui a permis de réduire considérablement le taux de chomage.

Il y en a même qui s'inscrivent au chomage pour être indemnisé, et en même temps continue leur business. Beaucoup de gens se sont enrichis très rapidement, contrairement aux gens qui travaillent dans la légalité.

Mais, cette solution de facilité nuit dangereusement à l'économie formelle nationale (inflation galopante, trafics en tout genre, blanchissement d'argent, fuite de capitaux, anarchie sur les marchés...etc).

Par conséquent, l'économie algérienne ne peux continuer à fonctionner indéfiniment avec l'informel.

bonale
07/02/2013, 01h35
Il y en a même qui s'inscrivent au chomage pour être indemnisé, et en même temps continue leur business. Beaucoup de gens se sont enrichis très rapidement, contrairement aux gens qui travaillent dans la légalité
salut sidmark,t'inquiete ces gens là quand l'ange de la mort prendra leurs âmes,ils auront des surprises...surtout ils ne pourront pas dire que ils n'étaient pas au courrant que leurs magouille sont formellement interdit par dieu...allah yatawefa al anfousse hina mawtiha...wa elati lam tamoute fi manamiha fa youmsikou elati 9adha 3alayha almawte,wa yoursilou al oukhra ila adjaline moussema,c'est un verset de mauvais augure contre ceux qui sont engager dans l'escroquerie le jour ou ils seront tout seul dans leurs tombe,ces gens là ont été maudits par le prophete mohamed 3alayhi salam

Cookies