PDA

Voir la version complète : Couleur des mots


suzanna
07/03/2013, 22h37
Y'en a qui sont si doux, on dirait le velours,
Si tendres comme de la soie, si purs,
Quand on les entend pour la premiere fois,
On croirait capter le sourire des fleurs,
Ils etaient aimables et admirables
Teintes de bonte, de respect
Comme un ciel bleu limpide, bleu d;azur..
On se sentait mieux quand on les ecrivait
On est brise quand ils n'existaient plus..

Des mots qui se perdent pour disparaitre
Avec de l'encre noire pourtant tu les as inscris,
Pourquoi tant de mal et pourquoi tant de faiblesse aussi ???
Avec la plume divine, ils s'effaceront un jour..

Je les ai entendus une fois, et plusieurs fois,
Ils etaient comme les couleurs de l'arc en ciel apres la pluie
Je ne savais plus ou les placer, dans mon coeur ou dans ma memoire...
Il semble que le martyr est un talent et la torture un mode de vie !

Ils etaient rouges comme le sang et mon coeur a saigne en t'ecoutant
Il a saigner de joie et de peine et puis il s'est tu...
Le sang est devenu gris comme de la cendre
Il s'est eteint comme le feu consume...

Ils etaient clairs et froids comme ces larmes,
Laisse les donc derriere ma fenetre pour que le vent les detruise,
Mais permets moi simplement de les placer pres de moi et pres de mon coeur une derniere fois!!

SUZANNA LE 7 MARS 2013

nedjmala
07/03/2013, 23h18
Salam, Bonsoir, Suzanna

le temps délivre toujours toutes les couleurs de la vie et la vie délivre à son tour toutes les couleurs du temps…alors pour ce retour, même si il a été un autre et bref court, pourquoi pas avec des fleurs, celles que tu appelles vers ton cœur…

Peut être…

sans savoir d’où m’arrive ce chemin,
ni rêver quand comment combien,
il est quelques heures du matin,
mais tout cela ne lui fait rien,
comme unique à chaque fois,
de tout s’apparaît sans voix,
après même si ce il s’en va,
pareil et à tout petits pas,
peut être qu’il reviendra,
peut être qu’il sourira,
sans dire pourquoi,
juste comme ça,
c’est son choix,
son bon droit,
chaque mois,
il repasse là,
comme quoi,
c’est courtois,
ou enchanteur,
non pas d’erreur,
juste comme fleur,
et si il voulait ailleurs,
à toutes autres couleurs,
peut être qu’il dira douceur,
peut être qu’il voudra bonheur,
et tout cela ne vous demande rien,
il est quelques heures en plus du matin,
sans revoir quand quoi comment combien,
ni rêver d’où s’arrime les messages en jardin,
mille et un fois deux est-ce égal à tout chemin,
mille et une fois deux est-ce égal à tout humain...

L’Instant…

Salam, merci...

Nuit_Bleue
08/03/2013, 00h05
Tres beaux mots....
Merci de les partager avec nous...:4:

suzanna
08/03/2013, 00h23
Merci pour cette belle courbe des mots - A la couleur de mes mots, permets- moi d'y ajouter la forme des tiens T ;es incomparable;) et merci encore
S

suzanna
08/03/2013, 00h24
Merci d' avoir pris le temps de lire !:)
S

nedjmala
08/03/2013, 00h26
...

c'est un beau plaisir de te revoir, et il le restera;)...

Salam, merci...

nedjmala
10/03/2013, 19h14
Salam, Bonsoir, S…

s’ils s’effacent un jour d’eux, c’est qu’ils se passent une nuit d’elles…voilà pour ton partage, aux couleurs des mots…

passage à terre
comme un hiver
qui couvre l’amer,
partage lumière
comme une rivière
qui court d’hier,

message à cœur
comme un bonheur
qui coule à fleur,
grillage hauteur
comme une lueur
qui souffle ailleurs,

image à sœur
comme une couleur
qui fait plusieurs,
courage valeur
comme un meilleur
qui sait moteur…

du haut d’un bas, avec la plume, et, des airs d'un temps, avec la lune, toujours la paix traverse les transparences et les brillances d’un espace, aux couleurs d’une eau, aux douceurs des mots, qui tournent les pages…

Salam, merci…

Néo
10/03/2013, 20h17
J’en apprécie la lecture, les couleurs se mêlent aux mots et deviennent un tout.
Merci de ce beau texte, j ai apprécié.

Merci de ce partage :zen:


Matrix...:4:

Risk
10/03/2013, 21h11
les mots sont les vaisseaux des sentiments...ils portent en eux ce dont le coeur est la source, parfois on les perds et c'est eux qui nous retrouvent, parfois on les chantes, ils nous hantent, ils sont lourds de sens, tranchant comme une lame, piquant comme un Rapier, ils guérissent des maux mais peuvent en être la cause.

elle s'en alla comme par le vent portée
sous la froide lueur de la lune
laissa derrière elle une trainée parfumée
et un être qui se courba sous la peine sur la dune

le sable témoin silencieux de la scène
brillait de ses milles points comme un ciel étoilé
et l'être en peine leva le regard vers la pâle compagne
beauté froide qui illuminait le désert des damnés

hurlant sa peine, devenue haine
après un pacte trahis, et de belles paroles vaines
voilà ou j'en suis dit-il agenouillé, brisé
voix du cœur je n'entends même plus ton écho

maudit celui qui créa le conte de Roméo
il était saoul ou con, ou bien les deux
avant de sombrer dans la folie il dessina
sur le sable un message que le vent effaça

qu'y avait t-il?
rien de plus que de simples mots.

Risk
10/03/2013, 21h17
ceux là sont de couleur grise.

absente
10/03/2013, 21h28
Je suis transportee. Quels talents et quelles inspirations. Vous avez une tel aisance avec les mots c est remarquable, jsuis sous le charme de vos poemes.

nedjmala
11/03/2013, 14h18
Salam, Bonjour,


c'est vrai que
"couleur des mots"
est
un très beau tapis(:rolleyes:), et il ne transforme
pas seulement
la couleur,
il la transporte,
autant il ne transporte
pas seulement les mots, il les transforme...
et même s'il se conjugue
au fil des temps,
entre hier et maintenant,
ça à l'air éternel, couleur ciel,
beaucoup comme une histoire,
surtout comme un espoir...


Salam, merci...

absent
12/03/2013, 19h36
Y en a qui font du bien quand bien même ils sont amers.
Y en a qui font mal quand bien même ils sont douceur.

Risk
12/03/2013, 19h49
@Nedjma: tout à fait mon ami. :mrgreen:

suzanna
25/03/2013, 00h19
A moi de te remercier de ta gentillesse et de la delicatesse de ta plume!!

S

Cookies