PDA

Voir la version complète : La plus grande centrale solaire du Moyen-Orient inaugurée par Total


haddou
17/03/2013, 10h29
Désireux de produire 7 % de son électricité à partir de ressources renouvelables en 2020, Abu Dhabi inaugure la plus grande centrale solaire du Moyen-Orient. Total a participé à la construction de ce site unique dans cette région du monde.
C’est au pays du désert et du pétrole que les renouvelables vont franchir un nouveau pas. Ce dimanche 17 mars, les autorités d’Abu Dhabi inaugurent la plus grande centrale solaire thermodynamique du Moyen-Orient et l’une des plus importantes au Monde : Shams 1. Lancée en 2010, le chantier a été mené par Masdar (60 %), société en charge de la construction de la "ville zéro émission" du même nom. Deux partenaires ont participé à la réalisation : le français TOTAL (20%) et l’espagnol Abengoa Solar (20 %).
D’une puissance installée de 100 MW, Shams 1 doit participer à l’objectif de l’Emirat d’atteindre 7 % de production d’électricité d’origine renouvelable à l’horizon 2020. Pour cela, la centrale s’étale sur 2,5 km² et compte 258 048 miroirs paraboliques, 27 648 tubes caloporteurs, 768 concentrateurs solaires. La surface d’ouverture au soleil est de 627 840 m². Total précise que cela représente 1,5 fois la superficie du Vatican. C’est d’époque ! Le projet a coûté 600 millions de dollars.
Le principe d’une centrale solaire thermodynamique consiste à focaliser le rayonnement solaire vers un fluide caloporteur, le plus souvent de l’eau. Chauffé, ce fluide est transformé en vapeur pour entrainer des turbines, afin de générer de l’électricité. Aujourd’hui, la plus grande centrale solaire à concentration en service se situe dans le désert de Mojave en Californie. Une série de parc de miroirs permet de cumuler une puissance totale de 354 MW. Mais c’est l'Espagne qui compte la plus grande puissance de solaire thermodynamique installée au monde. Début 2012, elle était de 1 151 MW. Selon l’Agence Internationale de l’Energie, cette technologie fournira plus de 11 % de la production mondiale d'électricité en 2050, grâce à une puissance installée de 1 000 GW
usine nouvelle

Shamandz
17/03/2013, 10h41
c'est ce qu'il faut en Algérie avec tout l'espace qu'à l’Algérie on peut en mettre plusieurs à 600 Mlion la central 3 Md pour 5 centrales sa serais pas mal

Cell
17/03/2013, 13h21
6 euros pas watt installe .......... Mon dieu !!! Qu'elle grosse arnaque :mad:

Bachi
17/03/2013, 15h21
Pour les petites centrales, c'est toujours haut le prix du watt installé.
le cout important sur ces centrales solaires sera celui de la maintenance et c'est ce coût qui va affecter le plus le kwh.
ce sont malgré tout de belles centrales pilotes.
Moi, je ne crois pas du tout à l'avenir de ces énergies

haddou
17/03/2013, 15h32
toutes les énergies sont épuisables ,sauf les énergies renouvelables que le monde est condamné à exploiter dans le futur pour sa survie

Cell
17/03/2013, 15h33
Pour les petites centrales, c'est toujours haut le prix du watt installé.

Ben 100 MW c'est pas une petite centrale , c'est assez pour alimenter Alger ou Casablanca ......de plus , le prix en Europe pour une installation solaire , qu'elle soit photovoltaïque ou a concentration , c'est entre 1,5 et 3 euros maximum



le cout important sur ces centrales solaires sera celui de la maintenance et c'est ce coût qui va affecter le plus le kwh.


Au prix ou ils ont acheté , j'espère que la maintenance est incluse dans le contrat ........... Ou alors c'est indécent .


Moi, je ne crois pas du tout à l'avenir de ces énergies

Tant qu'on se limite au niveau d'un pays a10-15% du mix énergétique , ça ira .........

haddou
17/03/2013, 15h45
SunPower, la filiale du géant pétrolier, a vendu un projet de centrale photovoltaïque en Californie pour environ 2 milliards de dollars à une société de Warren Buffett.


«Quelque chose change dans le solaire, cette énergie commence à être rentable aujourd’hui à certains endroits de la planète, là où l’ensoleillement est élevé et l’électricité chère.» Ce constat n’émane ni du Syndicat des énergies renouvelables ni de la *ministre de l’Écologie, Delphine *Batho, mais de l’un des membres du comité exécutif du géant pé*trolier français TOTAL. Philippe *Boisseau, président de la branche marketing et services mais également des nouvelles énergies chez Total, se félicite de la vente, annoncée mercredi 2 janvier, de «la plus grande centrale solaire du monde» par SunPower, filiale de Total *depuis 2011, contrôlée à 66%, à *MidAmerican Solar, propriété du milliardaire américain Warren *Buffett. La transaction est estimée entre 2 et 2,5 milliards de dollars (entre 1,5 et 1,9 milliard d’euros).
La construction de la centrale solaire d’Antelope Valley, sur les plateaux désertiques qui dominent Los Angeles, en Californie, n’a pas encore démarré. SunPower en est le développeur. C’est la filiale de Total qui a acheté le terrain, obtenu toutes les autorisations administratives, conçu la centrale avec une technologie maison et qui en assurera la construction puis *l’exploitation. Mais c’est bien Mid*American Solar, filiale du *holding de WARREN BUFETT, qui en sera le propriétaire et qui vendra le courant à son client, la compagnie Southern California Edison, laquelle alimentera 400.000 foyers.
Un rendement des panneaux élevé

Le chantier doit démarrer ce *trimestre, visant la mise en service de deux tranches, respectivement en 2014 et 2015. Les panneaux solairesorientables, qui pourront poursuivre la course du soleil tout au long de la journée, s’étendront sur 1300 hectares, l’équivalent de 1200 terrains de football. Davantage que le gigantisme du projet, Philippe Boisseau en souligne les performances économiques. «Aujourd’hui, nous savons produire un kilowattheure avec le photovoltaïque à moins de 8 centimes d’euros, dans les zones les plus ensoleillées.» Soit l’équivalent du coût du kilowattheure produit par le futur réacteur nucléaire estimé par la Cour des comptes entre 7 et 9 centimes. Autre élément de comparaison: actuellement, EDF rachète aux particuliers équipés de panneaux solaires le kilowattheure à 34 centimes. À ce prix, en Californie, où le tarif de l’électricité est plus *élevé qu’en France, l’énergie *photovoltaïque devient rentable sans subvention. C’est aussi le cas en Allemagne et en Italie, marchés privilégiés par SunPower en Europe.
La clé de cette performance est le rendement élevé des panneaux de SunPower, qui affiche 24%. Autrement dit, sur 100 watts d’énergie reçue directement du soleil, un panneau en restitue 24 sous forme d’énergie électrique. L’un des grands rivaux chinois de SunPower, Suntech, revendiquait récemment un rendement de 21% pour le dernier-né de ses panneaux quand beaucoup oscillent autour de 17%.
Cet avantage technologique *décisif est le fruit d’une politique affirmée d’investissement dans la recherche et l’innovation. La fi*liale de Total a par ailleurs fait des efforts pour réduire ses coûts au moment où déferlaient sur un marché mondial en surcapacité les panneaux chinois bon marché que beaucoup d’observateurs estiment vendus à perte. SunPower a fermé une chaîne de production aux *Philippines et supprimé en France 70 postes, réaffectant les employés dans le groupe Total. Aujourd’hui, ses modules sont fabriqués aux Philippines et en Malaisie, mais l’assemblage, qui concentre 90% des emplois, selon Philippe Boisseau, est réalisé en France (à Toulouse et Carling), ainsi qu’aux États-Unis, au Mexique et en Afrique du Sud.
La vente du projet d’Antelope Valley constitue aux yeux du patron nouvelles énergies de Total une «première étape» vers la sortie de crise de l’industrie photovoltaïque et vers sa maturité. C’est ainsi que le marché l’a interprété. L’action de SunPower, qui s’était effondrée de 105 à 18 dollars lors de la crise financière de 2008 pour glisser jusqu’à 5,50 dollars, a bondi de 61% en deux jours après l’annonce de la transaction, mercredi. Philippe Boisseau voit plus loin que les *soubresauts boursiers. Le dirigeant du groupe pétrolier en est convaincu: «D’ici à vingt ans, le solaire pourrait fournir 10% de l’électricité mondiale, et encore plus ensuite.»
LE FIGARO

Cell
17/03/2013, 15h57
Faut pas tout mélanger haddou , l'article parle de kWh produit , et pas de kW installé ............. La différence est de taille .

Bachi
17/03/2013, 16h01
le kw photvoltaique à moins de 8 centimes d'euros


????

qu'est-ce que tu veux dire?

Cell
17/03/2013, 16h10
Il s'est trompé bachi , il a mal lu l'article ......., avec un prix pareil, je m'achète tout de suite un carré de 30 km x30 km , et je le couvre de panneaux .....

haddou
17/03/2013, 16h11
le kw installé dont tu parles qui comprend l'amortissement plus les frais d'entretien sera amorti, après un nombre d'années de fonctionnement ,ce qui restera , c'est le kw produit tés compétitif

Bachi
17/03/2013, 16h17
ok, j'ai compris ta confusion.
tu veux parler de kwh et non kw produit. C'est le kwh ( énergie) qui se vend et non le kw ( puissance).
non, le prix du kwh solaire n'est pas aussi compétitif quand on le compare à celui d'autres sources. Le problème reste l'inconstance de cette forme d'énergie et la maintenance.

Cookies