PDA

Voir la version complète : Accès à internet à haut débit : les mille et une promesses d’Algérie Télécom


shadok
28/03/2013, 21h10
L’accès à internet à haut débit continue de faire rêver les Algériens. Ces derniers souffrent depuis des années d’une connexion de mauvaise qualité à cause du débit internet catastrophique qui sévit dans toutes les régions du pays. Pour remédier à ce sempiternel problème, Algérie Télécom vient de promette de nouvelles mesures et un nouveau plan d’investissement. Un plan qui a nécessité la mobilisation d’une enveloppe budgétaire de 1,4 milliard de dollars.

Mercredi, sur les ondes de la Chaîne III, le PDG d’Algérie Télécom, Mehemel Azouaou, a révélé qu’à travers les futurs investissements qui seront réalisés en cette année 2013, « deux millions d’accès supplémentaires au haut débit sont prévus ». Par ailleurs, pour offrir une connexion internet à haut débit, « nous allons raccorder aussi toutes les localités de plus de 1 000 habitants avec des supports à fibre optique afin d’offrir le haut débit », a expliqué encore le PDG d’Algérie Télécom selon « cette année nous avons inscrit 1 million d’accès supplémentaires en haut débit et le raccordement de plus de 900 localités avec des supports de fibre optique à l’échelle nationale », a-t il affirmé. Cette sortie médiatique a étonné l’ensemble des observateurs et connaisseurs du secteur des télécommunications en Algérie. Et pour cause, les objectifs assignés par Algérie Télécom paraissent bel et bien utopiques au regard des déficiences dont souffre l’opérateur historique.

Depuis bientôt 10 ans, Algérie Télécom ne cesse de promettre aux algériens une amélioration des services et une connexion internet de meilleure qualité. Mais pendant 10 ans, les améliorations sont mineures et les progrès se font toujours attendre. Les coupures de connexion ou le mauvais débit internet est devenu le lot quotidien des internautes algériens dont certains n’ont pas hésité à sortir dans la rue pour exprimer leur colère. Pour expliquer cette situation anormale et extravagante en 2013, à l’heure où le monde entier entre de plein pied dans le haut débit, le PDG d’Algérie Télécom a expliqué que « les supports utilisés étaient déployés et conçus pour la téléphonie. Aujourd’hui même si les gens demandent des lignes téléphoniques on sait que dernière ils cherchent une connexion ADSL. Il faudrait réadapter ces supports à ce service ».

Ainsi, avant de promettre le haut débit, Algérie Télécom doit d’abord « réduire la proportion des supports en cuivre avec l’introduction de nœud d’accès multiservices » et « remplacer ces supports pour permettre réellement le haut débit ». Et rien que la modernisation de ces supports demandera un immense effort à Algérie Télécom car « on a parfois un accès de 2 mégas bits mais le support ne s’y prête pas. Vous avez donc une mauvaise qualité de service », reconnaît enfin Mehemel Azouaou. C’est dire que les nouvelles promesses d’Algérie Télécom ne bernent plus personne en Algérie où on exige, désormais, des actions sérieuses et concrètes pour rattraper l’énorme retard accusé par le pays en matière d’accès à Internet.

Algérie Focus

Cookies