PDA

Voir la version complète : Copé ne peut plus faire la morale aux "voleurs" de pain au chocolat


nacer-eddine06
31/03/2013, 12h21
Selon Sihem Souid, les preuves accumulées contre Jean-François Copé dans sa conquête de l'UMP le disqualifient pour briguer le suffrage des Français.


Selon le livre de Carole Barjon et Bruno Jeudy, Jean-François Copé a triché pour remporté l'élection interne de l'UMP. © Sipa




La droite et une partie des médias font comme si de rien n'était. Tous ferment les yeux ou se bouchent les oreilles. Un livre, écrit par deux éminents journalistes politiques spécialistes de la droite, Bruno Jeudy et Carole Barjon, révèle que l'actuel patron de l'UMP est un truand. Jean-François Copé a triché en bande organisée, comme le démontrent les deux auteurs, pour diriger le premier parti d'opposition. Après l'élection et les empoignades entre Copé et Fillon, quelques journaux avaient déjà détaillé les magouilles du premier, mais, dans cet ouvrage, les preuves sont accablantes.

Ce n'est pas la première fois que Copé est épinglé pour des pratiques douteuses. Son biographe révélait déjà les méthodes borderline, voire carrément illégales, du maire de Meaux pour gérer ses quartiers, un livre qui n'a jamais fait l'objet de poursuites judiciaires. Sans parler des soupçons judiciaires dans le volet financier de l'affaire Karachi qui pèsent sur lui, étant donné sa proximité avec Ziad Takieddine à l'époque où ce dernier était au sommet de sa gloire, et ses comptes en banque bien remplis.

Leçons de morale

Pourquoi, alors que tout le microcosme médiatico-politique sait cela, Jean-François Copé continue-t-il non seulement de diriger l'UMP, mais également de donner des leçons de probité et de morale à la terre entière ? Y compris aux magistrats ! Comment peut-il être crédible lorsqu'il réclame de la fermeté face aux délinquants, alors que lui-même a enfreint les règles de base de la démocratie ou encore qu'il a utilisé les moyens de la République pour envoyer une assistance médicale à son ami Takieddine alors qu'il se trouvait dans le coma dans une île des Caraïbes ?

S'il est capable d'utiliser des méthodes douteuses pour gagner une élection interne, que serait-il capable d'entreprendre pour l'emporter lors d'une primaire à droite, voire d'une élection présidentielle ? La complaisance à son égard n'a que trop duré : c'est d'abord à l'UMP de faire le ménage et de proposer à ses électeurs des candidats crédibles.

Par SIHEM SOUID
Les invités du Point Sihem Souid

Le Point.fr

Cookies