PDA

Voir la version complète : Les nouvelles "amies" de Bernard Lacombe.


born_hittiste
04/04/2013, 08h51
Bernard Lacombe a suscité de nombreuses réactions de la gent féminine après son dérapage misogyne du début de semaine. Des journalistes aux femmes politiques, en passant par Lotta Schelin, star de l’équipe féminine de l’OL, elles ont répondu, souvent avec humour, au conseiller de Jean-Michel Aulas.

Une petite phrase qui n’a laissé personne indifférent. En réponse à une question d’une auditrice, qui remettait en cause les qualités de Karim Benzema sur RMC, Bernard Lacombe était monté au créneau lundi dernier pour défendre son joueur. Et dans son élan, le conseiller de Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, avait dérapé. "Je ne discute pas de football avec les femmes, avait lâché l’ancien attaquant international français. C'est mon caractère, c'est ma vision des choses. Qu'elles s'occupent de leurs casseroles." Le lendemain, Lacombe s’est confondu en excuses dans un communiqué, assurant que sa "seule intention était de répondre par une boutade à une énième critique à l’encontre de Karim Benzema" et qu’il aurait "réagi avec autant de véhémence si elle était venue d’un homme".

Trop tard, le mal était fait. La gent féminine s’en est donnée à cœur joie pour lui répondre ces derniers jours, notamment sur les réseaux sociaux et souvent avec bien plus d’humour. Star de l’équipe féminine de l’OL, double championne d’Europe en titre, Lotta Schelin n’a pas hésité à envoyer une pique à Lacombe, pourtant bras droit de son président. "On cherche des sponsors dans la section féminine à l’OL. Quelqu’un connait-il une bonne marque de casseroles ?", a-t-elle posté sur son compte Twitter. Les journalistes spécialisées dans le sport ont elles aussi rivalisé d’imagination pour riposter. Certaines ont choisi des photos pour faire passer des messages pas vraiment subliminaux mais très efficaces, à l’image de Nathalie Ianetta.

D’autres, comme Estelle Denis, compagne de l’ancien sélectionneur Raymond Domenech, ont préféré manier l’ironie. "Cher Bernard Lacombe, j'ai fini de faire la cuisine, puis-je regarder le match (France-Espagne) avant de faire la vaisselle ?", a questionné l’ex-présentatrice de 100% Foot, toujours sur Twitter. Sur le site de microblogging, les femmes politiques y sont elles aussi allés de leur commentaire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Lacombe ne recueille pas leurs suffrages. "Pour un politicien vaut mieux avoir des casseroles à fond cramé qu’être cramé par ses casseroles", s’est amusé Axelle Lemaire, députée socialiste de la 3e circonscription des Français établis hors de France. Ministre du logement, Cécile Duflot a fait part de son incompréhension, surtout au vu de la réussite actuelle de la section féminine de l’OL. "Encore un connard", s’est même permise Safia Otokore, conseillère presse de Pierre Moscovici.

Mais la palme de la meilleure réponse de la semaine est incontestablement attribuée à Audrey Kaysers. Ancienne secrétaire d’Etat aux Droits des Femmes, elle a co-écrit un ouvrage intitulé Football féminin – La Femme est l’avenir, sorti en juin dernier aux éditions Le Bord de l’eau. Elle a envoyé directement au siège de l’OL une lettre, accompagnée d’un "cadeau" pour Lacombe. "L’humour ne saurait servir à masquer ce que vos propos misogynes ont d’indigne ; et les femmes n’ont pas besoin d’excuses mais de respect, est-il écrit. (…) En guise de réponse, je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint une poêle avec laquelle je vous invite à aller vous faire cuire un œuf." Une dernière pensée qui résume certainement bien le sentiment des femmes après cette déclaration de Lacombe. Qui aura bien du mal à se débarrasser de cette casserole-là.

eurosport.fr

BeeHive
04/04/2013, 11h19
- ... Qu'elles s'occupent de leurs casseroles
- ... ci-joint une poêle avec laquelle je vous invite à aller vous faire cuire un œuf

Trop gentil les réponses de la gent féminine

Cookies