PDA

Voir la version complète : Tizi-Ouzou fin prête pour la célébration du Printemps berbère


morjane
06/04/2013, 16h08
Cette année, pour la célébration du 33ème anniversaire du Printemps berbère, la direction de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou a arrêté un programme qui met à contribution les représentants de la société civile, à travers le concours d’un nombre important d’associations pour que la célébration s’élargisse aux quatre coins de la wilaya.

En effet, et d’après le premier responsable de la direction de la culture de Tizi-Ouzou, El Hadi Ould Ali, la célébration de 20 avril sera cette année élargie aux quatre coins de la wilaya. Plusieurs associations ont déjà confirmé leur participation. Elles sont, d’après le directeur, au nombre de soixante.

Un programme propre à chaque localité est même en cours de finalisation, ajoutera-t-il.

La célébration du 20 avril revêtant chaque année un caractère très particulier au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou, les festivités seront concentrées au niveau du chef-lieu de la wilaya. Pour ce faire, un programme est prévu dans chacune des infrastructures culturelles.

D’après Ould Ali El Hadi, qui nous a accueillis, hier, dans son bureau à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, c’est au niveau du théâtre régional Kateb Yacine que le coup d’envoi de la manifestation aura lieu. Cet établissement culturel abritera une semaine sur le théâtre local. Des pièces théâtrales montées par la troupe locale en tamazight vont être présentées au public. La cinémathèque de Tizi-Ouzou sera, elle aussi, mise à contribution. Pendant toute la période réservée à la célébration du printemps berbère, les projections, tournant toutes autour de l’identité, sont prévues. Elles ont bien évidemment été, assurera le directeur, réalisées en tamazight. Une avant-première du film documentaire sur Abderahmane Bouguermouh, réalisé par Ali Mouzaoui, est entre autres prévue pour l’occasion.

A la maison de la culture Mouloud Mammeri, une ambiance de mémoire est également prévue. Le programme tracé comprend trois (3) journées d’étude, auxquelles prendront part de nombreux professeurs et spécialistes de la question identitaire. Les animateurs aborderont l’histoire et l’évolution des langue et littérature amazighes et la sémiologie de l’écriture Tifinagh. Une journée sera consacrée aux architectures ‘’vernaculaires’’, sous le thème « Présence de formes et structures spatiales et sociales ». Des spécialistes y aborderont l’évolution de l’architecture berbère, fera savoir L’hadi Ould Ali, qui ajoutera que cette journée entrera dans le cadre de la célébration du mois du patrimoine, dont le coup d’envoi sera donné le 18 du mois en cours. Le programme comprend aussi des conférences qui auront lieu tout au long de cette célébration. Le directeur de la culture citera la conférence qui sera consacrée à l’œuvre de Jean Mouhoub Amrouche. Plusieurs autres auront pour thème le 20 avril et son historique, et seront rehaussées de témoignages.

Au programme également, la célébration de la journée mondiale du livre, inscrite sous le thème « Tamazight est notre existence », dédiée à Amar Saïd Boulifa. Le programme de proximité regroupe quant à lui une soixantaine d’associations qui veilleront à ce que le 20 avril soit célébré à travers toutes les localités de la wilaya.

Tassadit. Ch, la dépêche de kabylie

Cookies