PDA

Voir la version complète : Un ministre japonais prie ses concitoyens de mourir, et vite


shadok
10/04/2013, 22h52
Le ministre japonais des Finances Taro Aso a accablé ses compatriotes âgés d'un lourd sentiment de culpabilité dans le cadre des réformes d'austérité qu'il impose au pays.

Le grand échiquier japonais, qui est également vice-Premier ministre, estime que les personnes âgées devraient avoir l'occasion de ne pas prolonger inutilement la fin de leur existence. Mourir à temps - et si possible plus tôt que tard - est à ses yeux une bonne économie. "Que Dieu vous préserve de continuer à vivre alors que vous voulez mourir", a déclaré Taro Aso. "Je ne pourrais pas me réveiller le matin en sachant que c'est l'Etat qui paie tout ça pour moi".

Le ministre, qui est bien connu pour ne pas mâcher ses mots, a par ailleurs 72 ans. Il affirme avoir ordonné à ses proches de l'euthanasier quand son heure serait venue. Dans son discours, le ministre a ciblé les "gens pendus au bout d'un Baxter" et leur entourage qu'il a culpabilisés avec des mots très durs: "La problématique des dépenses faramineuses en gériatrie ne sera résolue que si vous les incitez à se dépêcher de mourir".

Source: 7sur7

http://www.eteignezvotreordinateur.com/wp-content/uploads/2013/04/gty_taro_aso_dm_130123_wblog.jpg

nassim
10/04/2013, 23h13
C'est un vrai fils du diable qu'il est ce Taro Aso! Pourquoi il ne commence pas par mourir lui même vu qu'il est lui aussi vieux (72 ans)?!

Le comble est que ce vieux fils de Satan, qui est semble-t-il un habitué des déclarations incendiaires (il avait aussi dénigré les retraités de 67 ou 68 ans qu'il avait accusé de profiter de leur retraite au lieu d'aller travailler) et est aussi un fou du luxe, est un chrétien catholique!

A l'évidence, pour ce catholique satanique, Jésus-Christ est Satan!

GLP
10/04/2013, 23h40
Quand l'excès de rationnel devient une anomalie ça donne ça :mrgreen:

Softkah
11/04/2013, 12h08
Mourir à temps - et si possible plus tôt que tard - est à ses yeux une bonne économie.

Programmer sa mort et le fixer sur un calendrier...venant d'un ministre de 72 ans :60:

Risk
11/04/2013, 13h15
tout les signes d'une société mourante et mal dans sa peau, un profond malaise sociale, l'autre revers de la médaille.

Space
11/04/2013, 17h10
il attends quoi pour se pendre , ne serait-ce que pour donner l'exemple à ses concitoyens!

GLP
12/04/2013, 01h25
il n'a qu'à les sacrifier en première ligne contre les nord coréens ! il ne peut espérer meilleure occasion/cause :mrgreen:

Cookies