PDA

Voir la version complète : 96% des médecins utilisent Google pour s'informer


Page : [1] 2

shadok
24/04/2013, 06h06
Une étude révèle qu'une majorité de médecins généralistes ont recours au célèbre moteur de recherche pour trouver des informations médicales afin de se renseigner sur les pathologies qu'ils rencontrent.

96% des médecins généralistes utilisent Google pour trouver des informations médicales. C'est ce que démontre le premier baromètre «web et santé» publié mardi par l'institut d'études spécialisé dans la santé, Listening Pharma et l'agence de communication Hopscotch Digital. Parmi la centaine de généralistes interrogée, 25% reconnaissent même consulter le moteur de recherche plusieurs fois par jour. Doit-on en déduire que les médecins français ne sont pas suffisamment formés et qu'ils soignent leurs patients en se fiant à des sources qui ne sont pas fiables?

L'étude souligne au contraire qu'ils prennent garde à l'origine de l'information. 14% d'entre eux citent même la page de la Haute Autorité de santé comme l'une des trois plateformes les plus consultées. A l'inverse, les sites d'informations grand public et les médias sociaux arrivent en dernière position. «D'une part, les médecins sont suffisamment bien formés pour juger de la fiabilité d'une information et d'autre part, ils savent où la chercher», affirme Jacques Lucas vice-président du conseil national de l'Ordre des médecins .

Des mises à jour instantanées

Cette manière de faire n'est donc «pas étonnante», souligne-t-il, allant jusqu'à avancer que «les médecins généralistes ne sont surement pas les seuls concernés». «Un certain nombre de données sont référencées sur Internet. Lorsque l'on est en présence d'un patient qui souffre d'une pathologie que l'on ne connaît pas ou peu, le premier réflexe, et il est normal, est de chercher à en savoir plus pour bien l'informer, lui donner les bons conseils et l'orienter vers un spécialiste», explique-t-il, rappelant qu'il s'agit du meilleur moyen pour une «première opinion rapide».

Jacques Lucas se souvient du temps où «tous les médecins possédaient leur Encyclopédie médico-chirurgicale», la bible médicale. «Elle était mise à jour régulièrement, mais Internet est beaucoup plus adapté. Les mises à jours y sont instantanés, analyse-t-il. Les médecins peuvent accéder aux toutes dernières publications».

Le principal inconvénient de ces aides numériques à la consultation reste qu'Internet est un «véritable fatras», comme le qualifie Jacques Lucas. «On trouve de tout sur la toile, il faut faire attention aux sources». Et pour cause, 80% des contenus ayant trait à la santé sont générés par les internautes eux-mêmes.

Créer une base de données plus fiable

Parmi les destinations favorites des médecins sur Internet, il y aussi les sites des laboratoires pharmaceutiques. «Bien sûr, l'information y est orientée en faveur des labos, mais il n'y a aucune différence avec les “fiches médicaments” qui étaient remises auparavant lors des visites médicales», assure Jacques Lucas.

Ce baromètre «web et santé» révèle aussi que contrairement aux médecins, les patients internautes se dirigent plutôt vers les sites mieux référencés mais dont la fiabilité des contenus n'est pas assurée. Parmi ces sites figure Wikipedia, qui apparaît dans toutes les recherches de pathologies, contre seulement 30% pour l'OMS. Les recherches les plus fréquentes sont par ailleurs le cancer (1,5 million de requêtes), le sida (550.000), le diabète (368.000) et la dépression (368.000).

Pour le docteur Jacques Lucas, «il faudrait créer une source d'information structurée, avec une véritable base de données constituée à partir de sources fiables» et ce «afin d'éviter que n'importe quoi ne circule». Il estime que le site devrait être accessible à tout le monde et contenir «des pages de vulgarisation pour les patients et des renvois vers les bases scientifiques de référence, à destination des médecins».

Le Figaro Santé

shadok
24/04/2013, 06h07
Ça craint avec les médecins Googlistes :rolleyes:

ballZ
24/04/2013, 06h41
C'est normal Shadok c'est comme utilser le vidal en moins cher... les medecins ne sont pas des encyclopediies

shadok
24/04/2013, 07h28
@ballZ

Ca dépend de la source, il faut qu'elle soit fiable. Il le dit à la fin de l'article :


Pour le docteur Jacques Lucas, «il faudrait créer une source d'information structurée, avec une véritable base de données constituée à partir de sources fiables» et ce «afin d'éviter que n'importe quoi ne circule». Il estime que le site devrait être accessible à tout le monde et contenir «des pages de vulgarisation pour les patients et des renvois vers les bases scientifiques de référence, à destination des médecins»

YSN
24/04/2013, 07h59
96% des médecins utilisent Google pour s'informer
.... et 4% utilisent Wikipédia :mrgreen:

Megane
24/04/2013, 08h58
Bonjour,

Mon médecin utilise internet pour s' informer sans aucun complexe.

La seule nuance c'est qu'il est sur des sites spécialisés abonné à certaines web revues payantes réservées justement aux médecins.

Ca ne me choque pas, comme dans la plupart des métiers les choses évoluent et il faut se tenir au courant, surtout quand il s'agit de certaines pathologies.

Mais je l'imagine mal (comme m tout le monde) à chaque consultation pour n'importe quel diagnostic, il a quand même un bon bagage medical et des années d'experiences ou, dans ce métier on apprend plus de choses qu à la fac.

mertaw
24/04/2013, 12h48
Ça craint avec les médecins Googlistes


Pourquoi?

c'est un moteur de recherche, il est fait pour.
Au lieu de passer t'a journée à telephoner dans dans les bibliotherques du mondes s'il un article sur le sujet que que tu cherche se trouve dans une revue scientifiques quielconque, google peut tenvoyer vers une revue, ou vers un site de societé savante qui parle de ce sujet.

Je trouve que l'internet a permi au medecin du tiers monde d'acceder à la nouveauté sans etre obligé de payer cher, et parfois comme en algerie, les gens s'abonnent et ne reçoivent jamais leur revue.

mezzo-morto
24/04/2013, 13h00
Dr. Google

Pecos
24/04/2013, 13h18
Moi je dis que 96% des gens cherche d'abord sur google avant d'aller voir un medecin !

mezzo-morto
24/04/2013, 13h28
il faut deja que les 96% aient le net

Pecos
24/04/2013, 13h30
il faut deja que les 96% aient le net

ok je rectifie, sur 100% des gens qui ont le net, 96% consulte d'abord docteur google;)

mezzo-morto
24/04/2013, 13h32
tres juste

SwanLake
24/04/2013, 13h46
et souvent ils se trouvent des tas de maladies, alors ils vont chez leur médecin et quelques fois même , ce sont eux qui font le diagnostic et qui demandent aux médecins de leur donner tel ou tel médicament....parce qu'ils l'ont vu sur le net.....sourires....

mezzo-morto
24/04/2013, 13h55
perso je me soigne d'abord si ca marche pas je vais chez le medecin.

shadok
24/04/2013, 13h57
c'est un moteur de recherche, il est fait pour

Je pense surtout à nos jeunes médecins made in copiage. Zidalhoum Google tzagat :)

Dr. Google

C'est bien ça :mrgreen:

SwanLake
24/04/2013, 14h01
Je pense surtout à nos jeunes médecins made in copiage


c'est horripilant,
heureusement qu'il y a aussi la pratique dans les examens et là on triche pas

mertaw
24/04/2013, 16h30
heureusement qu'il y a aussi la pratique dans les examens et là on triche pas

il n' yaz pas la pratique dans les examens

le copiage est demodé.
Maintenant c'est rachwa et donons donons, illa li guedhoum guedhalhoum , ceux ci, font les nuits blanches pour reviser.

SwanLake
24/04/2013, 16h37
de tout manière les mauvais médecins ne gardent pas longtemps les patients.... les patients sont malades pas fous....hihi

avec le bouche à oreille , on reconnait vite les bons des mauvais, les gens parlent........

mertaw
24/04/2013, 18h05
de tout manière les mauvais médecins ne gardent pas longtemps les patients.... les patients sont malades pas fous....hihi

avec le bouche à oreille , on reconnait vite les bons des mauvais, les gens parlent........


je pense que tu ne parle pas et peut etre tu ne connais pas comment ça se passe en algerie .

En Algerie qd un malade consulte un medecin A et le traitement ne le guerit pas , il va voir medecin B , ce medecin B en voyant l'ordonnance du medecin A dit au malade : tu es costaud , parceque si c'etait un autre , il mourra avec le traitement prescris par le medecin A.
Pareil les malade du medin B qd il vont consulté le medecin A, lui aussi dira l'a meme chose.
J'ai un amis qui veut soigner à la française, eh ben , il est mal vu par les patients parceque les autres medecin lui tape dessus .

En algerie , pas respect de la specialités, tous les medecins font tous et ont un avis sur tout.
Meme dans fetes (mariage..) exp si qq evoque sa maladie, tous les presents leur donnent leur recettes de traitement , pire, si parmi les present il ya un medecin , il sera le dernier à qui on demande son avis, surtout s'il n'est pas du genre "m'a tu vu"

SwanLake
24/04/2013, 19h27
le patient n'est pas obligé de dire a B qu'il a vu A.....hihi....

je connais les files d'attente, et les médecins qui arrivent à l'heure qu'ils veulent; qui ne respectent pas les rendez-vous et les secrétaires qui se prennent pour des médecins et qui ne veulent pas que tu t'énerves parce que tu as un rendez vous à 10 h et tu es là depuis 8 h......hihi

PremierJour
25/04/2013, 22h57
Une étude révèle qu'une majorité de médecins généralistes ont recours au célèbre moteur de recherche pour trouver des informations médicales afin de se renseigner sur les pathologies qu'ils rencontrent. Un médecin généraliste contrairement au spécialiste est tenu à connaitre tout type de symptômes pouvant être le Motif de consultation d'un malade !
Ceci l'aidera à prendre en charge initialement " si necessité " le malade et a pouvoir l'orienter chez un spécialiste !

Il ne faut pas oublier que Les pathologies médicales et chirurgicales sont tellement nombreuses et riches sur le plan clinique et para-clinique qu'il devient Impossible pour ce médecin de se rappeler des détails sans revoir " régulièrement " les bouquins !

Et puis , les choses évoluent tellement vite qu'il serait bête de se contenter de ses anciens cours " insuffisants " et de fermer les yeux sur la nouveauté !

persephone
26/04/2013, 11h01
En France peut-être vu que ta source est LeFigaro .
Mon père est médecin , ma soeur aussi et ils ne googlent pas ça , ils n'ont pas le temps pendant une consultation. Et pourtant, ils sont très bien réputés .
Il est bien de s'informer des nouvelles découvertes scientifiques mais je pense que pour un médecin, son trésor est l'expérience .

absente
26/04/2013, 11h16
J'utilise Google avant d'aller chez le médecin :rolleyes:

absent
26/04/2013, 12h28
Hadj google fait du bon travail, pour les malades et les medecins
La vulgarisation de la medecine a des cotés bénifiques mais aussi néfastes car le malade ne domine pas les sujets médicaux, et l'avis du medecin reste toujours efficace

Softkah
26/04/2013, 12h52
Hadj google fait du bon travail, pour les malades et les medecins
La vulgarisation de la medecine a des cotés bénifiques mais aussi néfastes car le malade ne domine pas les sujets médicaux, et l'avis du medecin reste toujours efficace

Tout à fait d'accord des fois les médecins n'ont pas le temps de tout expliquer à leurs patients. Le net comme source d'infos renseigne et aide le malade à mieux comprendre sa maladie, ce dernier (ou même les membres de sa famille) pourra mieux contribuer au déroulement de son traitement.
Voir mon médecin consulter google, je ne pense pas que je vais remettre en question ses compétences ou son professionnalisme, ils ont des colloques, des magazines spécialisés ect pour mettre à jour leurs connaissances, le net de nos jours, en fait partie.

mertaw
26/04/2013, 15h06
Il est bien de s'informer des nouvelles découvertes scientifiques mais je pense que pour un médecin, son trésor est l'expérience

L'experience s'acquiert en lisant sur les cas qui se presentent.

Personne ne peut nier qu' avec l'internet le medecin peux acceder à des nouveauté avant qu'elles arrivent dans son bureau sous forme de revue ou d'un livre

.

SwanLake
26/04/2013, 15h11
je préfère que mon médecin ne regarde pas google quand je suis dans son cabinet, je préfère qu'il le fasse chez lui, sinon on ne parle pas, et ça me donne l'impression qu'il est pas compétent....

Space
26/04/2013, 20h49
J'utilise Google avant d'aller chez le médecin

moi aussi , mais je ne le fais plus et j'evite de le faire
j'ai consultée google pour des douleurs aux cervicales et maux de tête à répétition et je sors de chez google avec une tumeur au cerveau et une déprime cervical
je préfere parfois rien savoir que de me rendre malade

SwanLake
26/04/2013, 22h47
google peut être très anxiogène ...à utiliser avec modération....

absent
26/04/2013, 23h02
Oui à ne pas lire les forums qui parlent de spasmophilie, cette maladie inconnu et sa famille
En lisant les symptomes et les plaintes on finira par dire moi j'ai tout ses symptomes et la medecine ne peut rien pour moi
ça arrive à pas mal de personne
Genre en lisant, ils rapportent sur eux meme, alors qu'en réalité c'est juste psychologique

Cookies