PDA

Voir la version complète : Des homosexuels marocains lancent un cyber-appel à manifester


AARROU
05/05/2013, 22h13
http://www.slateafrique.com/sites/default/files/imagecache/article_v2/20130504/rss_1367665807_5480011-8174607_0.jpg


Adam Sfali - Lemag -

Lemag : Dans le sillage des ‘révolutions’ homosexuelles de par le monde et à la veille de la célébration, le 17 mai prochain, de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, les homos marocains appellent à manifestation publique pour leurs ‘droits’.

Une cyber-compagne a été lancé cette semaine par des LGBT marocains, sous le titre ‘L’Amour pour Tous’.

Ainsi un appel à des manifestations paisibles des homosexuels au Maroc, a été émis pour revendiquer la dépénalisation de l’homosexualité au Maroc et pour promouvoir les droits à la reconnaissance sociale et légale de l’homosexualité et des pleines libertés de ses sujets.

Par voie de communiqué diffusé par la revue pour homos Aswat, les LGBT marocains lancent une pré-manifestation sur internet, par les publications sur les réseaux sociaux de messages et de photos prises par les homosexuels avec des pancartes de slogans.

Les porteurs de cette compagne y ont indiqué qu’ils appellent le peuple marocain à les reconnaître dans leurs droits et leur reconnaître leur liberté.

«Libérer et protéger par le droit, les minorités sexuelles de la société, n’est en rien violation des libertés, des droits ou des valeurs religieuses d’autrui» indique-t-on au communiqué.

Des photos d’homosexuels marocains avec pancartes inscrites dessus, leurs revendications, sont également destinées au ministre de la justice et des libertés, le PJDiste Mustapha Ramid, lui demandant d’abroger l’article 489 du code pénale marocain incriminant l’homosexualité.

De même est pour les responsables du pôle public audiovisuel, auxquels les LGBT marocains adressent leurs revendications pour leur droit à la visibilité médiatique et à la détabouisation de leur ‘nature’ et de leur existence au Maroc.

Les LGBT ont enfin annoncé être protégés par le droit international notamment la reconnaissance en 1993 par l’OMS que l’Homosexualité était une nature humaine et non une pathologie physique ou psychique.

Cookies