PDA

Voir la version complète : TUNISIE.Clin d’œil sur l’Expo Bio 2013


haddou
10/05/2013, 07h38
Le nom ne vous dit pas grand-chose, c’est normal le RAET (Réseau Agro-Ecologique Tunisien) vient d’être lancé aujourd’hui, 09/05/2013 au salon Bio Expo, ciblant les acteurs de l’agriculture conventionnelle et biologique.
Un réseau autour des piliers du mode de l’Agriculture biologique à savoir la conservation de la biodiversité afin de maintenir l’équilibre des écosystèmes ainsi que le développement durable dans les zones rurales.
Le RAET est une réponse à un besoin ressenti par les acteurs de l’agriculture biologique d’engagement dans ‘’ un processus de structuration professionnelle’’ se voulant ainsi un réseau soutenant un développement économiquement viable, écologiquement durable et socialement équitable. En effet, ce projet naissant constitue un groupement d’associations d’aide, d’encadrement, de promotion et de développement, de producteurs valorisant les ressources naturelles et humaines , des secteurs tels que l’agriculture , l’arboriculture , la sylviculture , l’horticulture , l’aridoculture , l’élevage , l’apiculture , la cueillette , la pêche et l’aquaculture garantissant ainsi le droit à l’alimentation ( alimentation saine ) et un niveau de vide décent à l’agriculteur. Le réseau compte également 10 membres représentant des associations à but non lucratif, comme l’association ‘’Bio Kef’’, l’association ‘’ Notre Agriculture, Notre Futur ‘’ de Siliana , l’association de sauvegarde de l’oasis de Chneni à Gabès ou encore le Centre d’études stratégiques et de développement à Sidi Bouzid qui compte en fait des projets tournés vers l’agriculture biologique.
La ‘’ spiruline biologique ‘’ emploie une dizaine de personnes
La spiruline, nom commercial d’une microalgue qui selon certains scientifiques ‘’ pourrait être une solution pour combattre la faim dans le monde ‘’ pouvant se développer en eau douce comme en eau salée et donc en milieu marin. Des chiffres qui font rêver car cette microalgue détiendrait les records en protéines (60%,70%) soit 120 fois plus que les protéines de maïs, 100 fois plus que la viande de bœuf, ou encore 250 fois plus que le riz. Cette microalgue est également riche en fer (45 fois plus que le fer des épinards) ainsi qu’en Vitamines (A, B12) et acides gras essentiels comme l’oméga 6. Elle aurait des capacités à soigner la malnutrition et renforcer le système immunitaire.
La microalgue est le produit de Spiruline de Gatrana : un projet basé à Sidi Bouzid, démarré en 2010 et entré en production en 2012 ( 2 ans pour la maîtrise de la culture et la domestication de la souche au procédé) .En effet, La production des microalgues se fait dans des bassins en mode ‘’ raceway’’. Les microalgues se multiplient dans leur milieu nutritif puis un procédé utilisant des tamis très fins (vu la taille microscopiques de la spiruline) permet de la récolter et donc de la séparer de son milieu de culture. La biomasse est une pâte verte qui est lavée , rincée et séchée sous forme de paillette ou mise en forme de gélules essentiellement pour l’exportation vers des pays comme la France et l’Allemagne, signale M. Nizar Chouchene , conseiller scientifique de Spiruline de Gatrana, qui ajoute : ‘’ Une expansion vers le marché local est également envisageable’’ car selon M.Chouchene, la spiruline de Sidi Bouzid possède un avantage compétitif (conditions climatiques, taux d’ensoleillement), ce qui fait que la production pourrait s’étendre sur toute l’année. La qualité est ressentie à travers les tests organoleptiques, les analyses quotidiennes et la satisfaction des clients. Le projet travaille également avec des instituts (INSAT et INAT) sur les projets d’extraction de composés comme la béta-carotène
L'économiste maghrébin

Cookies