PDA

Voir la version complète : Les ambitions du groupe benamor


ZA1971
11/05/2013, 09h38
SALAM

http://www.pme-dz.com/wp-content/uploads/2012/10/2487021953-612x300.jpg

http://img.kwider.com/originale/participation-reussie-du-groupe-benamor-2012-10-25-100000.jpg

Après une participation réussie au SIAL, le groupe Amor Benamor ambitionne de créer un pôle algérien d’excellence pour exporter les produits agroalimentaires à travers le monde.
Pour la sixième fois consécutive, le groupe algérien Amor Benamor (GAB) y a participé. Selon les dirigeants de cette entreprise, très compétitive, «les buts tracés derrière cette participation à ce salon, le plus prestigieux au niveau international, sont atteints». Avec une équipe d’une quarantaine de personnes, dont une quinzaine de commerciaux, le stand du GAB était très courtisé par les visiteurs. «Le nombre de visiteurs est effectivement à la hauteur de nos attentes avec plus de 1800 personnes. Mais j’insiste surtout sur la qualité des contacts que nous avons eus avec des acheteurs français et européens, mais aussi du reste du monde. La notoriété de notre groupe s’étend désormais sur les cinq continents», a précisé le PDG du GAB, Mohamed Laïd Benamor.

Le représentant algérien dans cette manifestation économique internationale n’a pas caché «sa fierté de représenter notre pays» et permettre aux visiteurs, venus du monde entier, de découvrir le savoir-faire et la qualité des produits algériens dans ce secteur. Conscients de l’image de marque du groupe Benamor au niveau international, de nombreux officiels algériens, exerçant dans l’Hexagone, comme les consuls d’Algérie à Paris et à Pontoise ont visité le stand.

D’après Mohamed Laïd Benamor, cette occasion promotionnelle en or commence déjà à donner ses fruits puisque plusieurs investisseurs se sont rapprochés pour lui proposer des partenariats concernant les produits «tomates et céréales, dans divers pays et pour tous les réseaux de grande distribution». Après l’Europe, le GAB compte franchir d’autres limites en s’exportant au Moyen-Orient, l’Afrique subsaharienne et l’Amérique du Sud. Prenant la Turquie comme exemple, le PDG du GAB défend sa volonté de créer un pôle algérien d’excellence pour exporter les produits agroalimentaires. «La création de champions agroalimentaires nationaux sera un formidable accélérateur du développement de notre agriculture et cela passe évidemment par l’exportation», dit-il.

Par ailleurs, le groupe Benamor ne néglige pas le développement de ses activités au niveau local. Plusieurs projets d’investissement sont en cours de réalisation pour renforcer les unités de production (une usine de farine, une biscuiterie…) et d’autres l’impliquant dans le développement de sites touristiques.

Cookies