PDA

Voir la version complète : Lutte contre la contrebande : Ould Kablia pour un durcissement des sanctions


hboy116
13/05/2013, 21h31
ALGER - Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia, a plaidé lundi à Alger pour un durcissement des sanctions prévues dans le code pénal, en vue d’une lutte plus efficace contre le phénomène de la contrebande, notamment au niveau des frontières.

"Il faut éventuellement apporter des amendements à notre code pénal pour durcir les sanctions contre les contrebandiers, afin de les dissuader de s’adonner à ce genre d’activité illicite, mais lucrative", a déclaré M. Ould Kablia lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le ministre du Commerce, Mustapha Benbada.

Cette rencontre avec les représentants de la presse nationale a été consacrée notamment aux résultats de l’opération d’éradication du commerce informel et les dispositions prises par le gouvernement en vue du mois de Ramadhan.

"Beaucoup de personnes sont arrêtées mais les sanctions ne suivent pas. Il ne reste que les mesures répressives pour les dissuader de recourir à ce genre d’activité", a-t-il estimé.

A titre d’exemple, M. Ould Kablia a indiqué que les frontières algéro-marocaines, qui s’étendent sur plus de 700 kms, et en dépit de toutes les mesures prises par les autorités algériennes, connaissent une activité de contrebande du carburant vers le Maroc et l’introduction de la drogue vers l’Algérie.

"Dernièrement, j’ai été au Maroc où j’ai relevé que le problème de la coordination pour la protection de la frontière (algéro-marocaine) fait partie des mesures d’apaisement qui facilitent la compréhension et le rapprochement des positions de nos deux pays", a poursuivi M. Ould Kablia

A propos de la situation sécuritaire prévalant dans certains pays voisins, le ministre a réaffirmé la position de l’Algérie qui refuse de s’immiscer dans les affaires internes des pays.

"L’Algérie se contente de protéger ses frontières et toutes les mesures sont prises à cet effet", a ajouté M. Ould Kablia, assurant qu’aucun terroriste n’est rentré ou transité par les frontières (algériennes) et que toute tentative d’infiltration était vite déjouée.

"L’épisode de Tiguentourine ne va plus se reproduire", a-t-il affirmé.aps

Cookies