PDA

Voir la version complète : Algérie : black-out autour de la santé d'Abdelaziz Bouteflika


mohoo
17/05/2013, 17h44
Selon des informations concordantes, l'état de santé du président algérien âgé de 76 ans se dégrade. Il serait très mal en point.

Même si l'opacité est la règle au sommet du pouvoir algérien, quelques langues commencent à se délier des deux côtés de la Méditerranée. Contrairement aux informations officielles distillées au compte-gouttes, la santé du président Abdelaziz Bouteflika ne va pas en s'améliorant. "Il est arrivé à Paris très mal en point", assure au Point.fr un haut fonctionnaire français. Le chef de l'État âgé de 76 ans a connu de graves ennuis de santé ces dernières années, notamment en 2005. Depuis, on le dit dialysé.

En l'absence d'un bulletin de santé régulier, les spécialistes en sont réduits aux conjectures. Seules les images de ses sorties officielles, de plus en plus rares, attestent une santé défaillante. "On sait qu'il tient grâce à la cortisone, confie un diplomate algérien. Donc, officiellement, il va bien." Des sources médicales affirment néanmoins que certaines de ses fonctions vitales sont très atteintes, remettant en cause la version selon laquelle l'ancien ministre des Affaires étrangères de Houari Boumediene aurait été hospitalisé pour un AVC mineur. Au standard du Val-de-Grâce, on prétend que le président algérien n'est pas soigné dans cet hôpital militaire. Le service de santé des armées renvoie toute demande d'information vers le Quai d'Orsay ou l'État algérien. Abdelaziz Bouteflika doit quitter Paris ces prochains jours. Dans quel état ?

Le Point.fr

Phileas
17/05/2013, 18h17
Seules les images de ses sorties officielles, de plus en plus rares, attestent une santé défaillante.

La dernière fois que je l'ai vu c’était à l"enterrement de Ali kafi, ... il était très faible
je crois qu'il est temps de préparer les dattes et les m3arek.

zoromoro
17/05/2013, 22h40
Selon des informations concordantes, l'état de santé du président algérien âgé de 76 ans se dégrade. Il serait très mal en point.

Même si l'opacité est la règle au sommet du pouvoir algérien, quelques langues commencent à se délier des deux côtés de la Méditerranée. Contrairement aux informations officielles distillées au compte-gouttes, la santé du président Abdelaziz Bouteflika ne va pas en s'améliorant. "Il est arrivé à Paris très mal en point", assure au Point.fr un haut fonctionnaire français. Le chef de l'État âgé de 76 ans a connu de graves ennuis de santé ces dernières années, notamment en 2005. Depuis, on le dit dialysé.
En l'absence d'un bulletin de santé régulier, les spécialistes en sont réduits aux conjectures. Seules les images de ses sorties officielles, de plus en plus rares, attestent une santé défaillante. "On sait qu'il tient grâce à la cortisone, confie un diplomate algérien. Donc, officiellement, il va bien." Des sources médicales affirment néanmoins que certaines de ses fonctions vitales sont très atteintes, remettant en cause la version selon laquelle l'ancien ministre des Affaires étrangères de Houari Boumediene aurait été hospitalisé pour un AVC mineur. Au standard du Val-de-Grâce, on prétend que le président algérien n'est pas soigné dans cet hôpital militaire. Le service de santé des armées renvoie toute demande d'information vers le Quai d'Orsay ou l'État algérien. Abdelaziz Bouteflika doit quitter Paris ces prochains jours. Dans quel état ?

born_hittiste
17/05/2013, 22h48
moi je dis, qu'il va retourner en algerie dans un cercueil..

Cookies