PDA

Voir la version complète : Le ratissage se poursuit à Bouira : Trois militaires ont perdu la vie


morjane
18/05/2013, 15h41
Des unités d’élites de l’Armée nationale populaire (ANP) poursuivent, pour la deuxième semaine, les opérations de ratissage sur les hauteurs des localités de Tamelaht (commune d’Ahnif) et Chréa (Ouled Rached) à l’est de Bouira et dans les maquis de Sidi Yahia relevant de la commune de Aïn Bessem, à l’ouest de la wilaya.

Des centaines de soldats et des hélicoptères sont mobilisés pour les besoins de cette opération de grande envergure. Des cibles ont été pilonnées par des hélicoptères qui ont visé les endroits susceptibles d’abriter des casemates de terroristes. Selon nos sources, cette opération visant à éliminer le reste d’un groupe armé composé de plusieurs éléments toujours en activité est supervisé par des officiers supérieurs de la 1re Région militaire de Blida. Il est utile de préciser que cette opération, engagée depuis une semaine, a enregistré malheureusement des pertes dans les rangs de l’armée.

Trois militaires ont trouvé la mort mardi dernier dans un violent accrochage opposant des soldats à un groupe de sanguinaires. Les mêmes sources avancent que l’accrochage ayant eu lieu dans les maquis de Tamelaht, dans la commune d’Ahnif, à l’est de Bouira, a fait également quelques blessés. Aucun bilan officiel de cette opération n’a été donné jusqu’à hier.

Amar Fedjkhi- El Watan

zwina
18/05/2013, 19h48
Des années qu'ils bombardent inutilement, il serait peut être temps de donner les moyens à ceux de la région pour ramener le calme. Ils ont emprisonné les Patriotes et amnistié les "terroristes" il ne faut donc pas s'étonner que des militaires perdent la vie,

paix à leurs âmes.

bel-court
19/05/2013, 14h27
À Tamelaht il faut s'attaquer à la misère sociale et non pas au terrorisme qui n'existe pas. Les jeunes de la région ont coupé la route aux automobilistes une dizaine de fois depuis l'année passée pour réclamer de l'eau, réparation une route vers un village voisin ..etc .. et personne ne veut les entendre.
Et d'aprés un proche il n'y a pas eu d'accrochage avec des sanguinaires mais des bavures entre militaires, cela reste à confirmer.
Et ne soyez pas surpris bientôt pour les feux de forêts dans cette région! C'est comme ça qu'on s'attaque au terrorisme chez les régimes des bras cassés, on bombarde et on brûle!

mister-T
20/05/2013, 00h38
je suis triste

rabbi yerham nos freres les chouhada qui se sont sacrifiés pour notre pays , ces braves ont donnés leurs vie à la fleure de l'age , que dieu assiste leurs famille , c'est vraiment difficile

nos militaires sont des héros !! des patriotes nées

et je suis révolté quand je vois de jeunes soldats faire le sacrifice ultime juste par honneur et devoir , pendant que des misérables comme boutef qui n'ont jamais rien apporter au pays nous saignent

Cookies