PDA

Voir la version complète : Retraite : L’arrêté de revalorisation de 11% signé hier


nacer-eddine06
19/05/2013, 10h25
Écrit par Younès Saadi






Les 2 183 447 retraités que compte l’Algérie vont bénéficier, à partir de ce mois, d’une revalorisation de leurs pensions de l’ordre de 11%. L’arrêté portant cette augmentation annuelle a été conjointement signé hier par le ministre du Travail de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, et le secrétaire général de la Fédération nationale des retraités, Gadiri Ahmed.

La cérémonie de signature, qui s’est déroulée au siège du département de Tayeb Louh, a été marquée par la présence de figures syndicales et parlementaires, dont le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd.

Le numéro un de la centrale syndicale a salué, dans son allocution, les efforts entrepris par la Fédération des retraités, ainsi que par les pouvoirs publics pour améliorer les conditions sociales de cette frange de la société, qui compte au premier trimestre de l’année en cours plus de 2 millions de pensionnaires. Pour M. Sidi Saïd, « c’est la première fois depuis 1992 que la revalorisation annuelle des retraites dépasse les 10%. Nous ne pouvons qu’en prendre acte et saluer cette décision », a-t-il dit. « Certes, a-t-il repris, les conditions sociales des retraités restent à améliorer, mais il faut souligner l’importance de cette revalorisation. »

Lors de sa prise de parole, le ministre du Travail a, pour sa part, indiqué que des réunions marathoniennes ont été tenues avant de fixer le seuil de la revalorisation. « L’Etat s’est engagé depuis 2002 dans un processus et une politique qui visent à améliorer les conditions de vie des retraités et de l’ensemble des travailleurs algériens », a-t-il souligné. Les retraités, a-t-il précisé, bénéficient annuellement d’une revalorisation qui s’est renforcée par une augmentation exceptionnelle de 15 à 30% décidée en 2011 », à l’initiative du chef de l’Etat.

Sur ce point, M. Louh a noté que les pensions et les allocations des retraités ont connu une hausse de 70% entre 2002 et 2012. Il a rappelé que parmi les facteurs qui ont permis ce relèvement des pensions, il y a la décision du président de la République de consacrer 3% de la fiscalité pétrolière au financement de la Caisse des retraites. « Rares sont les pays qui consacrent une partie de leur fiscalité aux retraités », a-t-il commenté, avant de rappeler une donnée importante : « Les cotisations des assurés ne couvrent plus les charges de retraite et de la sécurité sociale » dans notre pays. « Afin de répondre aux besoins croissants des assurés algériens et améliorer la qualité des prestations, le gouvernement a procédé à la diversification des ressources financières de la Caisse d’assurance », a-t-il expliqué. Des « taxes sur le tabac, le médicament importé, les bateaux de plaisance contribuent à l’alimentation de la caisse et à éviter sa faillite ».

En outre, Tayeb Louh a mis l’accent sur les progrès réalisés ces dernières années en matière d’amélioration des prestations de la Caisse nationale des assurances sociales (Cnas) et de la Caisse nationale des retraités (CNR).
« Trois centres d’imagerie médicale sont mis à la disposition des retraités à l’est, au centre et à l’ouest du pays, un quatrième est en cours de réalisation au Sud », a-t-il dit. Le ministre n’a pas omis de signaler la généralisation de l’utilisation de la carte Chiffa. « Nous avons délivré plus de 8 millions de cartes Chiffa, qui couvrent plus de 28 millions d’Algériens. Il faut souligner l’importance de cette mesure sur la vie des Algériens, notamment ceux souffrant de maladies chroniques », a-t-il affirmé.

Toujours sur les progrès réalisés par son secteur, le premier responsable de la sécurité sociale et du travail a affirmé que la Caisse des assurances assure le remboursement de 1 300 DCI, qui correspond à plus de 4 600 marques commerciales de médicaments remboursables en 2013. Par ailleurs, il a déclaré que son département travaille depuis quelque temps sur un projet de loi portant sur la couverture sociale des marins-pêcheurs et des artistes.

REPORTERS.DZ

Cookies