PDA

Voir la version complète : ALGERIE-ALLEMAGNE: Alger et Berlin affinent leur stratégie


MEK
20/05/2013, 10h19
http://www.lexpressiondz.com/img/article_medium/photos/P130520-10.jpg

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, qui a effectué une visite de travail de deux jours en Algérie, estime que les relations entre les deux pays se sont intensifiées ces dernières années.

«Les consultations entre les deux parties ont permis d'aboutir à des résultats palpables en matière de coopération et les échanges dans les domaines politique, économique et culturel», a-t-il indiqué, samedi 18 mai à Djenane El Mithaq (Alger), lors d'une conférence conjointe avec son homologue algérien Mourad Medelci.

Le ministre algérien a précisé, pour sa part, que ces relations sont «exceptionnelles dans tous les domaines». «Il y a plusieurs investissements allemands qui sont en cours de réalisation y compris dans le domaine de l'industrie militaire», a-t-il indiqué. Le ministre allemand a abordé aussi la coopération dans le domaine politique, soulignant qu'il s'agit d'élargir le dialogue bilatéral, à travers notamment l'organisation de rencontres régulières au niveau des ministères des Affaires étrangères des deux pays.

Les deux ministres se sont aussi engagés à renforcer la coopération sécuritaire entre les deux pays, notamment dans le domaine de la lutte contre le terrorisme avec la mise en place d'un groupe de travail. «La lutte contre le terrorisme est aussi un volet structurel de la coopération algéro-allemande et sur directive du président de la République, Abdelaziz Bouteflika et de la chancelière allemande Angela Merkel, un groupe (de travail) a été mis en place et qui concerne la lutte antiterroriste ainsi que la protection des frontières», a souligné le chef de la diplomatie algérienne.

M.Mdelci a rappelé, dans le même cadre, que l'Algérie avait encouragé ses partenaires à «travailler ensemble avec elle pour lutter contre le terrorisme qui est un fléau pas simplement régional mais mondial». Interrogé par un journaliste allemand sur la situation des droits de l'homme et la situation sécuritaire en Algérie, M.Guido Westerwelle a indiqué que l'Allemagne suit l'évolution de la situation des droits de l'homme et de la démocratie.

Citant les dernières élections (locales et législatives), le remaniement du gouvernement, et l'installation de la commission chargée de l'avant-projet de révision constitutionnelle, le chef de la diplomatie allemande a soutenu que cette situation évolue dans le sens positif.

De son côté, M.Medelci a souligné que cette question concerne l'Algérie et les Algériens, avant de noter «l'ambition de progresser pour atteindre chaque fois un équilibre meilleur». Pour l'orateur, la question des droits de l'homme est indissociable du droit à la sécurité.

Dans ce contexte, il a indiqué: «Je ne crois pas que dans la région il y ait un pays qui, mieux que l'Algérie, ait pu avancer dans le domaine de la sécurité.» M.Medelci a ajouté que les avancées enregistrées dans ce domaine sont imposées par des circonstances historiques et par un contexte régional et international qui «nous incitent à plus de vigilance».

Sur le plan international, et concernant le Mali, le chef de la diplomatie allemande a précisé que l'Allemagne et l'Algérie privilégiaient le «dialogue national» en vue de résoudre la crise qui secoue ce pays, en tenant compte de la feuille de route élaborée à cet effet par les Nations unies.

En ce qui concerne la Syrie, il a fait part de la position des deux pays en faveur d'une solution politique, soutenant, dans le même cadre, l'initiative des Etats-Unis et de la Russie pour la tenue d'une conférence internationale sur ce pays.

L'Expression Lundi 20 Mai 2013



.

Cookies