PDA

Voir la version complète : Sellal : La maladie du président Bouteflika “ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir”


naw08
20/05/2013, 20h35
la toute toute dernière nouvelle:

La maladie du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, “ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir”, a affirmé lundi le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

“Je voudrais rassurer nos concitoyens sur l’état de santé de Monsieur le président de la République”, a-t-il dit dans une déclaration.

“Après avoir subi des examens médicaux à l’hôpital Val de Grâce de Paris, le président de la République, dont le pronostic vital n’a jamais été engagé et qui voit son état de santé s’améliorer de jour en jour, est tenu, sur recommandation de ses médecins, d’observer un strict repos en vue d’un total rétablissement”, a-t-il précisé.

Le Premier ministre a indiqué que le président de la République, en convalescence en France, “suit journellement les activités du gouvernement, en attendant son retour pour poursuivre sa mission au service de l’Algérie et de la nation”.

“Nous sommes persuadés que les Algériennes et les Algériens comprendront qu’à travers la diffusion de fausses informations par certains médias étrangers concernant le président de la République, institution républicaine garante de la stabilité et de la sécurité nationales, c’est en fait l’Algérie qui est visée dans ses fondements républicains, son développement et sa sécurité”, a-t-il ajouté.

“La maladie du président Bouteflika ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir”, a conclu le Premier

TAGHITI
20/05/2013, 20h40
Bouteflika: sa santé s’améliore «de jour en jour»

Rédaction en ligne
Mis en ligne il y a 42 minutes

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé depuis plus de trois semaines à Paris, doit observer «un strict repos» mais son pronostic vital n’a «jamais» été engagé et sa santé «s’améliore de jour en jour», selon une déclaration lundi du Premier ministre Abelmalek Sellal. «Après avoir subi des examens médicaux à l’hôpital du Val de Grâce à Paris, le président de la République, dont le pronostic vital n’a jamais été engagé et qui voit son état de santé s’améliorer de jour en jour, est tenu, sur recommandation de ses médecins, d’observer un strict repos en vue d’un total rétablissement», selon le texte de cette déclaration rendue publique par l’agence APS.

mohoo
20/05/2013, 20h42
Publié le 20.05.2013, 20h18 | Mise à jour : 21h29
Alors que les autorités algériennes appliquent un black-out sur la santé du président Abdelaziz Bouteflika, admis le 27 avril dernier à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris, selon nos informations, confirmées par deux sources dont une militaire, le président algérien est toujours soigné dans l'établissement parisien et se trouve «dans un état grave».
La source le Parisien

simplenova
20/05/2013, 20h49
Dieu qu'ils sont crédibles les algériens !

Bachi
20/05/2013, 20h51
en tous cas, il engage énormément sa crédibilité, ce Sellal.

SamyBey
20/05/2013, 20h54
Bachi ; non sellal fait tout pour la stabilité du pays il s'agit de l'intérêt supreme du pays quitte à donner une mauvaise information / avec la mort de chavez les vénézuliens ont agit aussi par mensonge.... si boutef est fini il appliqueront surement l'article 88 mais il choisiront le moment voulu!

Bachi
20/05/2013, 20h56
tout de même. Le mensonge, s'il y a mensonge, le suivra longtemps

citoyen
20/05/2013, 21h08
Sellal est connu sous le nom de "Ramoul" c'est dire un taureau fonceur (c'est du vrai) et pour preuve il dit ce qu'on lui a dit de dire sans faire attention aux contradictions :

>>>sur recommandation de ses médecins, d’observer un strict repos en vue d’un total rétablissement

Ensuite il ajoute :
>>>suit journellement les activités du gouvernement, en attendant son retour pour poursuivre sa mission au service de l’Algérie et de la nation



En principe suivre les affaires du gouvernement ne consiste pas à mettre un petit récepteur radio sous l'oreille allongé sur un lit, d'ailleurs les militaires medecins français sont très strictes en général quand il s'agit de la santé de leur patient, d'autant plus pour celui qui suit les affaires du pays peut faire 24 AVC/jour :mrgreen:.

absent
20/05/2013, 21h15
Sur ce même article du Parisien ils écrivent :

Hospitalisé voilà près d'un mois pour une récidive d'un cancer de l'estomac pour lequel il avait déjà été traité en 2006, Abdelaziz Bouteflika aurait vu son état s'aggraver et serait désormais, selon ces mêmes sources, en soins intensifs.

Donc, ce n'est ce qu'on nous a dit depuis le début ?!

wilams
20/05/2013, 21h40
yahki sénario pour un bébé, mais nous on vous connait

Myst
20/05/2013, 21h41
La maladie du président Bouteflika ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir

La maladie, et sa maladie en particulier, ne peut être un mauvais souvenir, il y a toujours possibilité de rechute et de re-tomber malade.
Il veut peut-être dire qu'il va bientôt mourir, et que cet épisode qui n'en finit pas, ne sera qu'un souvenir
De toutes façons, si mensonge il y a, il pourra toujours le masqué en prétendant que le président a fait une rechute et/ou un arrêt cardiaque qui lui a été fatal

“Nous sommes persuadés que les Algériennes et les Algériens comprendront qu’à travers la diffusion de fausses informations par certains médias étrangers concernant le président de la République, institution républicaine garante de la stabilité et de la sécurité nationales, c’est en fait l’Algérie qui est visée dans ses fondements républicains, son développement et sa sécurité”, a-t-il ajouté.

Il n'est garant de rien du tout, il est déjà absent depuis je ne sais quand, et le pays n'est pas en guerre que je sache... au contraire, c'est son entêtement à rester qui conduit le pays à la dérive
Et si les étrangers nous voulaient du mal, je rappelle qu'il se fait soigner par des français, dans un hôpital militaire français, en france ! Leur services secrets sont mieux renseignés sur son état que nos propres services, donc les principaux charognards qui nous voudraient du mal, savent déjà tout ce qu'ils ont besoin de savoir... et on continue à se foutre de la gueule du peuple

wilams
20/05/2013, 21h43
@sidmarek
je vous l'ai déja dit que cette histoire est un coup d'état médicale

éliamine
20/05/2013, 21h46
celà devient inquiétant, il est 22 heure et pas de traces de fakhamathou el Azziz sur nos écrans TV. Mais bon comme on est des gens honnêtes et patients on va leur laisser le bénéfice du doute et on leur donne une seconde chance car tout le monde a droit à une seconde chance, rdv est pris pour le 27 mai, puis aprés, viendra le mois de juin, et là il ya un rdv important sortie de promo militaire à Cherchell, et début juillet cérémonie de remise de grades au mdn à la veille du 5 juillet. Sinon après c'est le grand pont, il faudra attendre leilate 27 (lailet el kadr) , puis 3ide sghir début Août. Après ces les vacances donc RAS. En Septembre c'est la rentré, même s'ils peuvent rallonger les vacances (vive les congés payés). Après si toujours pas d'apparition, en Octobre c'est ouverture de l'année Universitaire sauf s'il ya grêve (une aubaine), puis vient Novembre, généralement ya du monde invité au palais du peuple (kasre el Chaab ) le 1 novembre, même si le peuple n'est jamais invité. Si a cette date toujours wallou on pourra toujours compté sur l'ouverture de l'année judiciaire à la cour suprême, impossible de le rater, il faut bien remercier la justice pour le travaille fait afin d'assurer la sécurité de l'Etat (moi qui pensait que c'était dans les prérogatives des forces de sécurités et de l'ANP) contre les méchants Tayabates el hammam. Puis vraiment si par mal chance pour X raisons toujours rien , il faut mettre tout nos espoir dans la signature de la fameuse lois de finances (LFC) alimenter par nos hydrocarbures. Si toujours rien la on pourra dire que vraiment ils nous prennent pour des con.

Lombardia
20/05/2013, 22h07
on pourra toujours compté sur l'ouverture de l'année judiciaire à la cour suprême, impossible de le rater,

Et pourtant on l'a déjà raté cette année ! Car, faut-il le rappeler, la séance officielle de cette ouverture ne s'est toujours pas tenue au jour d'aujourd'hui...

Cookies