PDA

Voir la version complète : Intempéries : au moins un mort à Alger, d’importants dégâts à travers plusieurs wilayas


Myst
22/05/2013, 11h41
Une personne a trouvé la mort et une autre a été blessée, hier mardi, lors des intempéries, qui ont occasionné aussi des dégâts importants à de nombreuses habitations à travers plusieurs wilayas du pays, selon la radio nationale, citant, ce mercredi matin, un bilan de la Direction générale de la Protection civile arrêté hier à 21h30.

Dans la wilaya d'Alger, une personne est décédée suite à l'effondrement d'un mur de clôture de l'hôpital de Beni Messous. Une autre a été blessée suite à l'effondrement de deux baraques, au lieu-dit Sahel, indique la même source.
Les pluies ont également provoqué l’effondrement partiel d'un faux plafond d'une habitation, des infiltrations d’eau dans plusieurs habitation et édifices publics, dans les communes de Hussein Dey, Zéralda, Bouzaréah, Tessala El Merdja, Bir Mourad Raïs, Sidi M’hamed, Birtouta, Hydra, Birkhadem, Bab El Oued, Draria, Chéraga et Baraki. Le bilan fait état également cas de routes bloquées et de la crue d'un oued à la cité Kouidri (Bouzaréah).

La Protection civile a également fait état de pénétration des eaux pluviales à l'intérieur de plusieurs habitations et édifices publics dans la wilaya de Blida et de fissuration des murs de trois habitations suite à l'effondrement du plafond d'une écurie, dans la localité de Larbi Ben M'hidi, dans la wilaya d'Aïn Témouchent, selon la même source.
Dans la wilaya de Tipasa, la Protection civile a signalé plusieurs opérations d'épuisement des eaux pluviales à l'intérieur de trois habitations et d’un établissement scolaire (CEM).


hmjbqUvygxs

M51hduTGMFE

Softkah
22/05/2013, 12h05
Ahurissant, en plein moi de mai:22: Apparemment les précipitations étaient plus fortes que prévu http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=277125
Allah yestar wi koun fel 3oune.

Massnsen
22/05/2013, 15h06
Ca s'appelle avoir un pays en carton !

Il suffit d'une averse et de quelques millimètres de pluie pour que la Capitale devienne un énorme bourg ! Les leçons du 11 Novembre 2001 n'ont pas été apprises et elle ne le seront pas de sitôt.

Mardi passé, plusieurs véhicules, surtout ceux qui ont un alternateur bas se sont retrouvés coincés sur la route de la moutonnière, à chaque fois qu'il y a des averses, cette route se transforme en lac et dire que la mer n'est qu'à quelques mètres de là !

Softkah
22/05/2013, 16h11
Les leçons du 11 Novembre 2001 n'ont pas été apprises et elle ne le seront pas de sitôt.

Tu parles,cela ne fait pas partie de leurs priorités, ils vivent sur les hauteurs et se déplacent en jet!

naw08
22/05/2013, 16h16
rabbi yereham elli mate!!

a jijel on a jamais vu ça en cette période de l'année, des inondations, des branches d'arbres partout , elberd:rolleyes:!!

allahoma saybone nafi3!!

babyben87
22/05/2013, 16h17
Et dire qu il y a un peu plus d une semaine je me baigner a sidi fredj super soleil et la innondation!!

Myst
22/05/2013, 16h22
Aucun mot là dessus au JT de 13h ENTV
Ils n'ont parlé que de Sellal et sa visite de travail à Batna

Vraiment honteux !!

Histo
22/05/2013, 16h42
la première photo, c'est à marseille non pas Alger

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/06/15/marseille-paralysee-par-les-intemperies-et-le-mouvement-de-greve-force-ouvriere_1373008_3244.html

Myst
22/05/2013, 16h46
Ah sorry !
Je modifie

Histo
22/05/2013, 16h48
@Myst ,

C'est quoi la source ? si tu peux me donner le lien je te serai reconnaissant

Myst
22/05/2013, 17h04
La source de l'article ? TSA
si tu parles de la photo , la source c'est page fb d'al khabar

absent
22/05/2013, 17h38
Dans ma région, toutes les zones habitables se trouvant en zone inondables ont été envahies par les eaux. Hier des voisins à 50 mètres, en bas de chez moi, ont passé toute la nuit à vider leur caves/Garages.
Il en avait même un qui n'a pas pu sauvé sa voiture.

Au petit matin, ils n'avaient encore pas fini.

On s'est entraidé pour lui construire des talus en mortier, ou des murets en parpaing à l'entrée des garages pour bloquer les flux d'eau qui s'y déversaient.

Les regards sur les routes et trottoirs se sont vite bouchés car il y avait de très grosses quantités de vase et de boue drainé par les eaux.

C'est vrai qu'il y avait une sécheresse depuis plusieurs années. Mais depuis quelques années, les précipitations sont de plus en plus récurrentes et de plus en plus forte ?

Un changement de climat je pense.

Pour réduire ces risques d'inondation, il va falloir :


revoir les dimensionnent de tous nos reseaux des eaux usées pour prévoir des flux plus important d'eau des précipitaions,
Faire une cartographie des zones habitables et/ou constructibles inondables de manière à en tenir compte pour les autorisations de construction;
Trouver des solutions pour les zones habitées inondables.
... etc


Bref, une réflexion sur une vraie stratégie permettant d'éviter ou au moins de réduire les risques et les dégâts causés par de telles inondations.

Softkah
22/05/2013, 17h48
une réflexion sur une vraie stratégie permettant d'éviter ou au moins de réduire les risques et les dégâts causés par de telles inondations.

Il y a eu déjà dans le passé des pluies diluviennes qui ont provoqué des dégâts humaines et matériels (ex beb el oued 2001), apparemment rien (ou très peu) a été fait dans ce sens :rolleyes:

absent
22/05/2013, 18h36
Il y a eu déjà dans le passé des pluies diluviennes qui ont provoqué des dégâts humaines et matériels (ex beb el oued 2001), apparemment rien (ou très peu) a été fait dans ce sensLà c'est encore pire.

Car c'est toutes les régions d'algérie qui ont subit ces intempéries d'une rare violence. Même le sud.

Le problème de Bab El Oued est connu.

Mais y a t'il une solution autre que démolir plusieurs constructions et faire toute les expropriations nécessaires ?!

raselhamra
22/05/2013, 20h54
Mais y a t'il une solution autre que démolir plusieurs constructions et faire toute les expropriations nécessaires ?!

En principe on ne construit pas en zone inondable et en principe chaque commune d'algérie possède une carte des zones inondables qui ne sont pas constructibles.
Puisque c'est les communes qui délivrent le permis de construire, en principe ces choses ne doivent pas exister!:22:

fella
22/05/2013, 21h37
...je suis très touchée par ce qui se passe en Algérie, depuis hier, je cherche l'info partout sauf dans nos journaux et télés...je l'ai découverte sur fb "reporters algeriens"...les images parlent d'elles-mêmes.
...j'ai appelé bien-sûr hier, ma famille essaie toujours de me rassurer mais je sais que vous tous vous souffrez...ghir el khir inchallah et beaucoup de courage et de patience...

Myst
22/05/2013, 21h51
2 morts, 3 blessés et des dégâts importants

Deux personnes ont été tuées et trois autres ont été blessées dans la soirée de mardi dernier suite aux fortes chutes de pluies qui ont aussi occasionné des dégâts importants à plusieurs habitations à l'échelle nationale, a indiqué un communiqué, rendu public hier, de la Direction générale de la Protection civile.

En effet, la première victime est décédée suite à l'effondrement du mur de clôture de l'hôpital Béni Messous, une autre blessée a été évacuée vers le même hôpital suite à l'effondrement de deux baraques, au lieudit «Sahel». Une deuxième victime a été enregistrée à Boumerdès. Il s'agit du décès d'une personne emportée par les eaux en crue de oued Fejdane dans la commune de Asir, daïra de Dellys. Cette personne décédée a été repêchée par les éléments de la Protection civile hier à16h00 avant d’être évacuée vers l'hôpital de Dellys.

Quant à au troisième blessé, il a été sauvé par les services de la Protection civile suite à un dérapage de son véhicule sur l'autoroute Est-Ouest dans la commune de Boufarik. L'Office national de la météorologie (ONM) avait rendu public, lundi, un Bulletin météorologique spécial (BMS) faisant état de pluies orageuses assez marquées accompagnées parfois de rafales de vent qui toucheront plusieurs wilayas du pays, notamment Alger.

Cette dernière a frôlé le drame du 10 novembre 2001 où, à travers de nombreuses communes de la capitale, des flots d'eau ont immobilisé des voitures et menacé des piétons. Plusieurs axes routiers ont été inondés, créant des embouteillages monstres, en raison de l'obturation de la majorité des avaloirs. Ainsi, 65 opérations d'épuisement des eaux pluviales ont été effectuées dans plusieurs habitations et édifices publics dans les communes de Hussein Dey, Zéralda, Bouzaréah, Tessala El Merdja, Bir Mourad Raïs, Sidi M'hamed, Birtouta, Hydra, Birkhadem, Bab El Oued, Draria, Chéraga et Baraki.

Par ailleurs, dans d'autres wilayas du pays, notamment Blida, Aïn Témouchent et Tipasa, les éléments de la Protection civile ont fait état d'infiltration des eaux pluviales à l'intérieur de plusieurs habitations et édifices et de fissuration des murs des habitations. Durant les dernières 24 heurs, 2170 interventions ont été enregistrées par les unités de la Protection civile. Dans la wilaya de Boumerdès, la RN1 a complètement été coupée à la circulation suite à un glissement de terrain.

Nouara K.

Le Temps d'Algérie

Cookies