PDA

Voir la version complète : Coupe d'Afrique des nations de football 2014 : Forfait de l'Algérie


morjane
18/06/2013, 16h36
La Fédération algérienne de football (FAF), a décidé de retirer l'équipe nationale A', composée de joueurs locaux, des qualifications au championnat d'Afrique des nations CHAN 2014, a annoncé mardi la FAF sur son site officiel.

L'instance fédérale a expliqué cette décision par "l'incapacité de disposer d'une équipe compétitive" en vue de la double confrontation face à la Libye, en raison de "nombreuses blessures" des joueurs de la sélection.

La FAF a également expliqué ce forfait par "l'indisponibilité des joueurs qui étaient retenus en équipe nationale A (transfert à l'étranger) et de l'impossibilité de convoquer d'autres joueurs issus du championnat professionnel achevé le 21 mai dernier".

L'Algérie devait accueillir la Libye dimanche prochain en match aller au stade du 5 juillet, alors que le match retour était programmé le 5 juillet à Tripoli.

Les joueurs du sélectionneur national, Taoufik Kourichi, devaient entamer ce mardi son dernier stage préparatoire en vue de la première manche face àaux Libyens

Cette décision "inattendue" permet ainsi à la Libye de composter son billet pour la phase finale prévue en Afrique du Sud du 11 janvier au 1er février.

L'autre rencontre des qualifications au CHAN de la zone Nord, mettra aux prises la Tunisie au Maroc. Le match aller se jouera le 6 juillet à Sousse, alors que le retour est programmé pour le 13 juillet à Tanger.

APS

Wosnay
18/06/2013, 16h39
Sage décision rien ne vaut plus que la sécurité de nos joueurs, les togolais avaient joué la peur au ventre, dans des gradins plein de Kalachnikovs, et de RPG

bledard_for_ever
18/06/2013, 17h49
Sage décision rien ne vaut plus que la sécurité de nos joueurs, les togolais avaient joué la peur au ventre, dans des gradins plein de Kalachnikovs, et de RPG

T'exagères :)

veniziano
18/06/2013, 20h50
Sage décision en tout cas, car il faut dire que la situation en Libye n'est pas du tout stable, sans dire que les algériens ne sont pas désirables la-bas, du coup, la prudence est de mise ! mais quoi que peut être il aurait été mieux à mon avis de joué le match aller prévu ce dimanche à 5 juillet (à 18h) et en même temps essayer de faire pression sur la FIFA pour délocaliser le match retour et en cas de non délocalisation, on se retire de ce match retour, mais bon !

Distro
18/06/2013, 21h59
oui il vaut mieux prévenir que guérir

Digital
18/06/2013, 22h03
sage decision dans le sens ou l'equipe risquait plutot une raclèe en sachant que la libye c la meme equipe qui joue actuellement les eliminatoires de la coupe du monde donc une equipe deja prete alors que la notre ,elle a ete negligèe et mis en frigo et n'a qu'un seul match en jambes ou elle a montrè qu'elle plus que limitèe

RIM-K65
19/06/2013, 16h31
Ca va nous couter cher pour le classement FIFA qui compte aussi les résultats de l’équipe des locaux.

On risque de se retrouver dans le deuxième chapeau.

Wosnay
19/06/2013, 17h53
Ca va nous couter cher pour le classement FIFA qui compte aussi les résultats de l’équipe des locaux.

On risque de se retrouver dans le deuxième chapeau.

Pas du tout RIM-K65 , même si on perds 4 matches , on ne sera jamais au dessou de la 5 eme place
déjà on a éliminé le Mali qui été classé 4 eme
pour le mois de mai on est classé 5eme avec 737 pts , suivit de la Tunisie avec 652 pts ensuite la Zambie 602 pts
Pour le mois de juin on sera classé 4eme, bien devant le Mali.
reste les deux rencontres contre la Libye , qui n'auront aucune incidence sur le classement puisque la Libye elle même n'est pas bien classée, par contre il est très important de battre le Mali lors de la dernière journée.
Grosso-modo une victoire contre le Mali vaut 4 contre la Libye.

zen.man
19/06/2013, 18h35
Je vous l'ai dit, Raouraoua est un vrai danger pour le football algérien. Ce minable œuvre pour sa petite image et le clan présidentiel pour lequel il roule en préparant un remake 2010 en se qualifiant à la coupe du monde. L'objectif de base du forfait est de créer le vide autour de l'EN A pour en focaliser l'attention. L'équipe nationale B risque de faire de l'ombre en 2104 à l'équipe première et ça, le minable Raouaraoua ne l'acceptera pas.

hakkimm
19/06/2013, 19h49
L'instance fédérale a expliqué cette décision par "l'incapacité de disposer d'une équipe compétitive"
Quelle bande d' incompétent...à chaque fois ils nous sort le même argument (pour les jeux méditerranéens 2009 et 2013 et maintenant pour la CHAN 2014). L'équipe serait maintenant compétitive s'ils n'avaient pas viré Fergani, il y a plus d'un an (puisque cette équipe était censé jouer la coupe arabe en 2012 et le championnat d'Afrique 2014).

Dandy
20/06/2013, 01h21
Ils auraient du attendre de composter le billet pour le Brésil avant de penser à la préparation du mondial et à la fraîcheur des joueurs en juin 2014. A vouloir assurer un bon mondial, on risque de se retrouver sans rien...

Digital
20/06/2013, 16h07
Ils auraient du attendre de composter le billet pour le Brésil avant de penser à la préparation du mondial et à la fraîcheur des joueurs en juin 2014. A vouloir assurer un bon mondial, on risque de se retrouver sans rien...
c un match qui concernes le championnat d'afrique des locaux ,une competition que bcp de pays ne prennent pas au serieux ,les clubs l'a trouve meme contraignante pour leur programmation ,ce qui fait qu'on as des equipes comme la notre qui existe slmt une fois tous les deux en general qq jours avant le match eliminatoire,elle a rien a voir avec le mondial qui concerne l'equipe A.
je penses que c logique de declarer forfait pour une equipe qui as eu trois jours de stage et un seul match amical en 2 ans

Dandy
20/06/2013, 17h28
Ce n'est pas la CAN ?

Digital
20/06/2013, 19h10
Ce n'est pas la CAN ?
c pas la CAN mais le CHAN ,des joueurs locaux qui evoluent dans leurs pays sans les joueurs qui evoluent en europe ,c pas une competition FIFA d'ailleurs et declarer forfait n'a aucune incidence sur le classement FIFA pour l'algerie,c la troisieme edition slmt ,mais le soucis est que ces equipes se retrouvent souvent sans objectifs,sans matchs .

Dandy
20/06/2013, 19h47
Je comprends mieux. Merci beaucoup.

veniziano
22/06/2013, 20h14
Ben ce n'est pas la CAN 2015 qui va se jouer au Maroc mais il s'agit uniquement du tour final qualificatif à la CHAN 2014 en Afrique du Sud (des locaux) !

zen.man
22/06/2013, 21h49
c pas la CAN mais le CHAN Comme si ça excuse quelque chose:rolleyes:

La vraie raison de ce forfait est de ne pas ravir la vedette à l'équipe première qui devra jouer sa qualification à la coupe du monde. Raouraoua veut offrir une bonne carte à la présidence en vue des élections présidentielles de 2014. Tout le monde sait que Raouraoua est un ami à Said Bouteflika. Quand ça mêle politique et sport...

veniziano
23/06/2013, 00h01
Ben non puisque cette décision a été déjà prise et d'en haut, avant même que Raouraoua revienne de son voyage du Rwanda, et c'était juste à son retour que le ministre lui a confié cela, la preuve Korichi le sélectionneur de cette équipe local a libéré les joueurs (locaux) de leur stage préparatif pour cette rencontre alors que Raouaraoua était à côté de l'équipe A au Rwanda, il est claire que ceci étant une décision politique mais bon fallait bien en être diplomate et écrire n'importe quoi sur le site de la FAF comme excuses afin que cela puisse passer soft genre y en a eu beaucoup de joueurs blessés et donc on n'est pas près à en tirer une équipe valable au moment opportun pour jouer ce match sois disons !

Digital
23/06/2013, 05h32
Comme si ça excuse quelque chose

La vraie raison de ce forfait est de ne pas ravir la vedette à l'équipe première qui devra jouer sa qualification à la coupe du monde. Raouraoua veut offrir une bonne carte à la présidence en vue des élections présidentielles de 2014. Tout le monde sait que Raouraoua est un ami à Said Bouteflika. Quand ça mêle politique et sport...
il s'agit pas a mon avis de faire passer une équipe avant une autre ,même les joueurs étaient super contents du forfait et de ne pas se déplacer dans un pays ou la sécurité était pas assurée et si c vraiment de la politique ,raouraoua ferait tout et userait de tout son poids pour que l'equipe se qualifie ,un succès en plus ,c des points en plus ,mais dans ce cas précis ,c un manque de préparation,et c une compétition qui n'a pas ete prise au sérieux par bcp de nations d'ailleurs pas que nous ,on peut pas je pense esperer qq chose avec une equipe qui as slmt un match dans ses jambes et trois jours de stage avec en plus la perte de ses meilleurs elements qui evoluent en A comme belkalem qui vient de signer en italie,aoudia qui a signè en allemagne et slimani qui bientot le fera aussi en europe et qui ne peuvent pas donc disputer ce match .
a mon avis raouraoua a pris cette decision pour eviter une raclèe a l'equipe apres le niveau tres faible de cette equipe face a la Mauritanie en amical a blida et n'avait aucune chance face a la libye qui elle c la meme equipe qui dispute actuellement les éliminatoires de la coupe du monde vu que tous ces joueurs sont locaux et qui desiraient prendre une revanche sur l'algerie et qui soutiennent toujours qu'on les a volès lors de notre derniere confrontation.
des fois je penses a mon avis ,il faut pas toujours meler politique et sport aussi et etre realistes ,nos locaux sont ps du tout preparès et sont faibles en ce moment et sportivement n'avait aucune chance de passer avec des joueurs qui n'ont jamais jouè ensemble plus de 90 minutes en selection

Digital
23/06/2013, 05h38
Ben non puisque cette décision a été déjà prise et d'en haut, avant même que Raouraoua revienne de son voyage du Rwanda, et c'était juste à son retour que le ministre lui a confié cela, la preuve Korichi le sélectionneur de cette équipe local a libéré les joueurs (locaux) de leur stage préparatif pour cette rencontre alors que Raouaraoua était à côté de l'équipe A au Rwanda, il est claire que ceci étant une décision politique mais bon fallait bien en être diplomate et écrire n'importe quoi sur le site de la FAF comme excuses afin que cela puisse passer soft genre y en a eu beaucoup de joueurs blessés et donc on n'est pas près à en tirer une équipe valable au moment opportun pour jouer ce match sois disons !
je penses que la décision a ete prise apres ce qu'a subi le togo en libye ou il y'a des dépassements,le togo a dans un premier temps refuser d'aller en libye mais obligè par la FIFA,c un pays quand meme pas sur ,il se peut qu'on tombes a nouveau sur les libyens dans un match barrage et ça sera aussi un réel soucis et pour toutes les equipes qui y vont la bas dans le sens ou les services de securitè libyens ne peuvent assurer la securitè,on as toujours eu des soucis la bas chez eux et souvent mal reçus,belloumi c en Libye que sa carriere est partie en fumèe alors qu'il avait des contacts avec de grosses equipes a l'epoque

hakkimm
23/06/2013, 11h11
il s'agit pas a mon avis de faire passer une équipe avant une autre ,même les joueurs étaient super contents du forfait et de ne pas se déplacer dans un pays ou la sécurité était pas assurée et si c vraiment de la politique ,raouraoua ferait tout et userait de tout son poids pour que l'equipe se qualifie ,un succès en plus ,c des points en plus ,mais dans ce cas précis ,c un manque de préparation,et c une compétition qui n'a pas ete prise au sérieux par bcp de nations d'ailleurs pas que nous ,on peut pas je pense esperer qq chose avec une equipe qui as slmt un match dans ses jambes et trois jours de stage avec en plus la perte de ses meilleurs elements qui evoluent en A comme belkalem qui vient de signer en italie,aoudia qui a signè en allemagne et slimani qui bientot le fera aussi en europe et qui ne peuvent pas donc disputer ce match .

Tiens un article qui reste d'actualité:

Liberté 27 Février 2012
Les Olympiques mis aux oubliettes, les Locaux remis aux calendes grecques
Une EN sans antichambre !

Alors qu’elle semblait gagner le respect de tout un continent à la faveur d’un parcours éliminatoire qui devait la conduire, selon le plan de route tracé, aux JO de Londres, l’équipe nationale olympique n’est désormais plus qu’un lointain souvenir. Et pourtant, de cette épopée qui devait se conclure en beauté en terre marocaine, ne nous séparent que trois petits mois ! Trois mois qui prennent les allures d’une éternité pour toute sélection qu’aucun événement, aucune échéance, aucun regroupement ne réunit depuis. Surtout quand cette fin brutale intervient au lendemain d’une élimination sans gloire qui, sans que ses premières victimes le sachent, sonnera le glas d’une sélection qui vient pourtant à peine de naître.
Or, une grande partie des espoirs de renouveau du football national reposaient sur les frêles épaules de ces jeunes internationaux qu’une impardonnable glissade lors du tournoi final qu’accueillait le Maroc allait renvoyer dans les méandres de l’anonymat, au grand dam de ceux qui croient que les plus grandes réussites naissent souvent des plus cruels échecs. Et là est tout le drame de la gestion algérienne en matière de football ! Trois mois seulement ont suffi pour enterrer vivante une EN olympique qui avait pourtant fière allure et qui devait faire office, pour au moins les cinq années à venir, d’antichambre de l’équipe national A. Les Maâzouzi, Ziti, Bitam, Belamri, Chafaï, Touahri, Aouedj, Daoud, Abeid, Hamroun Benaldjia, Belaïli et Saâyoud pour ne citer que ceux-là ont, ainsi, été mis aux oubliettes sacrifiés sur l’autel d’une absence de vision à moyen et à long termes de ceux qui gèrent les affaires du sport-roi national. Depuis son élimination de la course aux JO 2012, l’EN olympique n’a plus tenu le haut du pavé de l’actualité footballistique et n’intéresse même presque plus aucune sphère dirigeante.
Du coup, en Algérie, on se rend compte qu’en mettant au frigo cette pourtant tellement prometteuse et si talentueuse EN olympique, l’on se prive d’une peu clairvoyante façon d’un riche et hétéroclite réservoir qui aurait certainement pu servir de boîte à idées, particulièrement en ce moment de forfaits groupés d’éléments seniors convoqués pour le déplacement en Gambie (Yebda et Meftah entre autres).
Affirmer, alors, que l’Algérie demeure l’un des rares pays au monde sans doute à ne pas disposer de sélection olympique équivaudrait à reconnaître le manque de visibilité et de prévoyance de la DTN. Cette même DTN qui, elle-même encouragée par une FAF tout aussi coupable, semble se cacher derrière l’argument léger selon lequel le manque d’échéance à court terme aurait favorisé la dissolution de cette EN olympique. Comme si priver les Abeid, Saâyoud, Belaïli, Belamri et autres Benaldjia et Ziti des gros enseignements et de toute l’expérience que seuls des joutes amicales internationales et des tournois régionaux peuvent apporter allait favoriser leur épanouissement et leur permettre de suivre le cheminement logique que doivent prendre leurs carrières respectives en les menant, ensemble, chez les A. Or, hormis ce genre de joutes à caractère international et à visée préparatoire, l’EN olympique n’a pas d’autre contexte qui permettrait à ses sociétaires de progresser à même de constituer, comme cela se fait ailleurs et devrait être le cas chez nous, le véritable vivier dans lequel viendrait puiser le sélectionneur national Vahid Halilhodzic pour compléter sa liste, trouver une solution de rechange ou seulement tester un élément qui promet. Ceux qui tracent la feuille de route du football national ont certes pensé aux U20 et aux U17 en sollicitant les services du Français Jean-Marc Nobilo, mais ils n’ignorent, à ce sujet, aucunement que les premiers fruits de ce travail en profondeur ne devrait pas être visibles avant au moins deux ans. Cette condamnable façon d’enterrer l’EN olympique rappelle, étrangement, la fin de parcours de sa jeune aînée des locaux que même une demi-finale d’un CHAN soudanais rondement mené n’a pu sauver de ces dirigeants-castreurs à la vision très limitée. L’on ne peut, de fait, qu’être logiquement d’accord avec l’ancien capitaine de la sélection et candidat recalé au poste d’entraîneur des locaux, Ali Fergani, qui regrettait que sa nomination, celle de son adjoint Lakhdar Belloumi ainsi que l’établissement d’un plan de travail pour cette EN A’ aient été ajournés de six longs mois sous prétexte qu’aucune échéance proche n’était au programme.Une totale absurdité qui prive, non seulement, la sélection des locaux de pas moins de six mois de préparation doublement bénéfique, mais qui risque aussi et surtout de déposséder encore plus la vitrine la plus exposée du football algérien, l’équipe première en l’occurrence, d’un réservoir aussi riche en valeurs intrinsèques que rassurant sur l’existence d’une relève au fort potentiel.
Au lieu donc de reporter ses débuts, la FAF se devait tout simplement de se casser la tête pour trouver à cette équipe des matches amicaux, d’autant plus que cette sélection n’est pas conditionnée par les fameuses dates FIFA. Mais la FAF a malheureusement préféré opter pour des économies de bout de chandelle.

zen.man
23/06/2013, 15h25
laisse-les Hakkim, ils n'arrivent même pas à comprendre la portée grave de cette décision. Il ne reste qu'à applaudir. Et dire qu'on vient par la suite se plaindre du marasme qui touche l'Algérie :rolleyes:

Digital
24/06/2013, 13h28
laisse-les Hakkim, ils n'arrivent même pas à comprendre la portée grave de cette décision. Il ne reste qu'à applaudir. Et dire qu'on vient par la suite se plaindre du marasme qui touche l'Algérie :rolleyes:
l'avenir du foot-ball algerien passe par les jeunes catégories et la formation mais surement pas en encourageant le bricolage comme cette equipe justement composée de recalès de vahid et a des trentenaires a qui on a voulu faire plaisir ,dans le monde entier ,on investi pour les jeunes categories et c pas par hasard si on payes des millions d'euros pour des joueurs comme neymar,gotze ou bale qui ont tout juste 21 ans mais personnellement je ne voit pas l'utilitè d'une equipe qui ne pourra etre un reservoir d'ou puisera le coach national des A dans la mesure ou bcp sont touchès par la limite d'age et d'autres ont ete recalès par le coach lui meme ,si notre avenir passe par des joueurs comme benmoussa qui a tout fait pour quitter le stage en insultant tout le monde ou chaffai qui a simulè une blessure et un faux certificat de medical pour ne pas etre selectionnè ou encore tedjar,djalit ou bougueche ou des encore metref,aoudia and co,permets moi d'avoir de serieux doutes la dessus ,en plus le coach se doit toujours de refaire l'equipe et ne peux faire un travail de fond dans la mesure ou si un joueur devient pro il peut plus participer et il peut donc se retrouver dans une situation ou il pepare un duo d'attaque comme le notre par exemple slimani-aoudia pour une fois que le match arrive ,il peut plus compter sur eux car ils sont plus locaux .
il faut revenir a la formation et c la seule issue et arreter a mon sens d'encourager ces equipe bricolès a la derniere minute pour faire plaisir a ceux que vahid n'a pas pris ou a des joueurs en fin de carriiere

Cookies