PDA

Voir la version complète : Tizi-Ouzou: Plus de 18.600 emplois créés dans le secteur de l’artisanat


MEK
13/07/2013, 22h29
Plus de 18.600 emplois ont été créés dans la wilaya de Tizi-Ouzou durant les quatre premiers mois de l’année en cours dans le secteur de l’artisanat, a-t-on indiqué samedi à la Direction locale du Tourisme et de l’artisanat (DTA).

Selon un bilan de cette institution, le nombre global d’emplois créés se répartit par domaines d’activités à concurrence de 4646 pour l’artisanat traditionnel et d’art, de 2278 pour l’artisanat de production de biens et 11.710 pour l’artisanat de production de services.

Par ailleurs, 1007 artisans ont bénéficié de locaux, dans le cadre du programme présidentiel (100 locaux/commune), dans plusieurs localités de la wilaya durant le premier trimestre de l’année en cours, ce qui permettra de créer 2014 nouveaux postes d’emploi à raison de deux emplois par artisan, a-t-on informé de même source.

Un bilan de la Direction locale de l’Emploi, arrêté au 20 mai dernier, fait état de 172 nouveaux postes d’emploi créés par le secteur de l’artisanat depuis début 2013 dans le cadre des dispositifs d’aide à la création d’emplois (ANSEJ et CNAC).

La wilaya de Tizi-Ouzou compte un total de 9317 artisans dont 2323 activent dans l’artisanat traditionnel et d’art, 1139 dans la production de biens et 5855 dans l’artisanat de production de services. Sur cet effectif, le même bilan fait état de 9276 artisans individuels et 41coopératives.

Un regain d’intérêt pour l’activité artisanale, suscité par les mesures d’aide et de facilitation prises par l’Etat au profit des artisans, a été enregistré ces dernières années dans la wilaya de Tizi-Ouzou, réputée pour ces métiers traditionnels dont la poterie, la bijouterie, le tissage, la vannerie, l’ébénisterie, l’art culinaire (couscous et gâteaux traditionnel) la tamiserie et la carderie, l’habit et la broderie traditionnels, a-t-on ajouté.

Des manifestations artisanales sont organisées chaque été dans certaines localités, telles que les fêtes du bijou d’Ath Yenni, du tapis d’Ath Hicham, du couscous de Frikat et de la poterie de Maatkas.

Pour la promotion du secteur de l’artisanat, qui «joue un rôle important dans l’absorption du chômage», la DTA propose, entre autres, l’aménagement du territoire par la création et la multiplication de micro zones d’activités artisanales, en mesure de fixer les populations et de contribuer à la réduction de l’exode rural.


Salim Z. 13 07 2013




.

Cookies