PDA

Voir la version complète : Soliloques


adhfel
06/09/2006, 12h23
SOLILOQUES


Combien notre monde nourrit de mensonges, de rumeurs et de faux-semblants. Les hommes en perdant leur morale et le sens véritable de leur parcelle d’humanité trouvent la jungle et deviennent des prédateurs pour leurs propres congénères, animés, qu’ils sont, par les féroces appétits de pouvoir, de richesses et de domination.

Dans ces sombres moments de leur histoire , les femmes et les hommes doivent faire preuve de constance dans leurs engagements et de persévérance dans la gestion des évènements de leur existence.

Chacun se doit de faire les efforts nécessaires pour comprendre et intégrer les évolutions de sa société.

Les Hommes doivent puiser dans leur for intérieur les convictions et les certitudes pour faire face résolument aux difficultés de tous ordres qui obscurcissent les chemins de la quête d’une vie sereine.

Au milieu de cette vie trépidante, source de déséquilibres graves et de dysfonctionnements lourds de conséquences, les hommes et les femmes doivent essayer de conserver dans leurs yeux la douceur, la candeur, la soif d’exigence et la faim des choses essentielles.

La sagesse et la nécessité de demeurer au contact de son présent fertilisé par un passé assumé et pourvoyeur d’un futur qu’il aura comme souci de façonner dans le strict respect des réalités, des êtres et des choses.

Inscrit dans une dynamique de contribution active et volontariste à la prise en charge des défis de son temps, l’Homme se doit de s’engager résolument sur le chemin de la recherche qui efface l’exil et qui renoue avec l’espace des parcelles d’humanité qui interpellent toutes les volontés soucieuses du rétablissement d’un monde dont les équilibres replacent l’Homme au centre de toutes les préoccupations.

Les horizons foisonnent d’informations d’où proviennent des cris de détresse qui s’adressent aux cœurs et aux âmes attentives et vigilantes.

Ces âmes attristées par tant de drames de l’Homme générés par l’Homme, souffrent tellement et avec une telle intensité de cette situation de notre monde ravagé par les mensonges, les emprisonnements, les massacres et toute une série de problèmes.

Faire preuve de clairvoyance, de sagacité et d’intuition devient une attitude indispensable pour arriver à concevoir et à mettre en œuvre une grille de lecture pertinente de la situation complexe et compliquée de notre quotidien.

Cette lecture humaine et humaniste des évènements conduit à une meilleure compréhension de la nature des enjeux et de l’ampleur des défis auxquels chacun d’ente nous se trouve directement confronté.

Pour être opérante et objectivement admise, la perception de la situation doit être confortée par l’apport apprécié et appréciable de la dimension spirituelle de notre humanité qui puise dans les silencieuses invocations des cœurs et le sérénité des esprits, l’énergie nécessaire à l’élévation des valeurs essentielles.

A l’observer, à le comprendre, notre monde paraît d’une complexité inaccessible et le temps qui s’écoule inexorablement accentue notre désarroi et notre perplexité devant les drames résultant et confirmant la folie des Hommes.

Emportés ici par une technique tyrannique qui violente les corps et agresse les esprits, les Hommes sont happés par la vitesse et broyés par l’infernale machine d’une modernité asservissante et dévoreuse de rêves.

Décimés, là-bas, par millions, par la faim, les maladies et les espoirs mort-nés, les Hommes survivent dans la perspective incertaine d’une accalmie des fureurs des tempêtes qui ravagent notre planète au bord de l’asphyxie des pollutions et des désertifications matérielles et spirituelles.

Cette disposition propre à la dimension humaine qui, malgré toutes les vicissitudes de la vie arrive, à persisté doit orienter les consciences des femmes et des hommes à toujours témoigner de leur attachement indéfectible à leur essence et à leur propension à l’optimisme.

Chacun se doit de puiser dans son potentiel spirituel intérieur et dans la mémoire de son cœur les éléments positifs d’un passé qui se conjugue avec un présent qui sculpte un futur en devenir.

Un peu partout, notre époque enfante les plus grandes famines et les plus terribles détresses dans les cœurs et les corps des Hommes qui ont une faim intense d’humanité.

La misère matérielle disloque les corps, alors que l’individualisme forcené et le manque d’amour ronge les cœurs qui se vident lentement mais sûrement de leurs capacités à pleurer et à se plaindre.

Comment, au cœur de cette tourmente, essayer de trouver les réponses appropriées aux questionnements des uns et des autres afin de pouvoir entamer un travail de réconciliation avec notre humanité, sérieusement mise à mal, dans une perspective volontariste de préserver l’amour des êtres et des choses.

Au cœur d’un quotidien déserté par la beauté évadée des regard de l’autre et de l’acceptation des semblables dans leur diversité, agité par la violence des Hommes, noyé dans des occupations qui anesthésient les énergies vitales, les femmes et les hommes doivent rechercher la force, la volonté et le courage d’effectuer un pas en arrière et de prendre le recul nécessaire à un retour sur eux-mêmes, au centre d’eux-mêmes pour retrouver la mémoire et l’envie d’aimer, de reconnaître, de remercier, de prier dans le silence de la fureur de leurs espaces intérieurs torturés par le doute et l’attrait de l’éphémère satisfaction des pulsions de tous ordres et de toutes natures.

Dans le vacarme assourdissant des cœurs et des corps affolés, rechercher le silence harmonieux des âmes apaisées par le souvenir d’une antériorité pleinement assumée et totalement revendiquée, vivre avec force au bord des cœurs et du sens des réalités , des êtres et des choses.

basma
06/09/2006, 12h25
coucou c qui qui t'inspir pour ecrire tous ça
en plus c la realité ;)

adhfel
06/09/2006, 12h35
Les évènements que nous vivons directement ou bien par médias interposés sont une source inépuisable d'inspiration.

Malheureusement, ces évènements ne sont pas toujours gais mais ils font partie de la vie de chacun de nous;

Les êtres qui m'entourent sont, eux aussi, à l'origine de certaines de mes élucubrations.

Cookies