PDA

Voir la version complète : Une petite récréation.


Zacmako
07/09/2006, 07h07
Je me propose de vous faire rigoler par le biais de ‘’perles’’.
On les trouve aussi bien dans les courriers adressés à l’administration que dans les rapports de réunion de l’exécutif de la mairie par exemple. On les trouve surtout dans les copies des élèves et dans les rapports des surveillants et maîtres d’internat. Ect…
Voici quelques extraits que j’ai pompé dans un livre très drôle que je citerai plus tard. Donc à vous de juger, si vous trouvez que cela vaut la peine de faire la saisi, c’est OK, sinon, il faut me faire signe.
Je suis sûr que vous allez vous régaler…
M A
__________________________________________________ _______
A LA MAIRIE :
-Mr. Le maire a ouvert la séance en déclarant qu’elle était ouverte.
L’ordre du jour est le suivant : R.A.S.
L’unanimité fut faite entre ceux qui étaient d’accord.

-Les demandes de changement de compteurs arrivent en si grand nombre au « service des eaux » que ce dernier est tout à fait noyé.

-Ce que nous disons au cours de nos réunions doit rester entre nous. Qu’on se crie, qu’on se batte, ça doit rester strictement secret. Je m’adresse en particulier au gens du « service des eaux », car c’est là qu’il y a des fuites.

-Un adjoint du maire ne doit jamais dire des conneries en face des gens cultivés.
-La seule politique qui réussit en matière touristique : l’importation des touristes.

-La clôture du bois est trouée en plusieurs endroits. Je ne crois pas que des lapins, aussi sauvages qu’ils puissent être, soient capables d’une telle barbarie.

-L’incendie de foret est le pire qu’on puisse avoir dans un bois.
Dieu merci, notre foret n’a jamais été incendié ni par le feu, ni par autre chose.

-Notre ville a une très belle vocation. Nous ne la connaissons pas pour le moment mais nous finirons un jour par la trouver.
_________________________________
LE COURRIER DU MAIRE :
-Mon problème est très important. Il remonte à ma naissance que je considère comme étant le point de départ de ma vie.

-J’ai des problèmes avec mon administration. Mon épouse (la seule que j’ai depuis ma naissance)…

-Je voudrais savoir si les enfants que j’ai pu avoir de moi-même…

-Mon grand-père est né « présumé en 1876 ». Pour transformer ceci en certitude, on m’a demandé de venir avec deux témoins oculaires. Je viens de les trouver.
L’enfant est né « extra muros » avait dit l’employé à coté de tout le monde. Je vous indique monsieur le maire que cet enfant est né dans une maison, une belle maison avec des murs et un plafond comme tout le monde. Je vais porter plainte contre cet employé.

-Je sollicite une pace dans vos services, précisément au guichet « décès ». D’après ce qu’on m’a dis, la place est vacante du fait de la mort du responsable.

-Je sollicite un logement car je suis logé chez ma mère, qui est elle meme hébergée chez sa mère…

-La promiscuité a une influence directe sur l’éducation nationale de mes quatre gosses.

-La guerre m’a enlevé une jambe, je vous prie de la remplacer par un logement.

-Etant dans le besoin, je sollicite, monsieur le maire, un emploi à la mairie, pour que je puisse faire mes besoins.

-Monsieur le maire, j’ai eu un accrochage avec le préposé au guichet n°16. Cet homme est vraiment un casse-pied. Il se croit le maire.
________________________________
RAPPORT DES MAITRES D’INTERNAT
au refectoire:

-Il y a désordre à l’entrée du réfectoire parcequ’il n’y a pas d’ordre. Telle est ma conclusion après reflection.

-J’ai un grand problème. J’ai du mal à rassembler les élèves internes avant de les faire entrer au réfectoire. Ils sont tous dedans.

Faire entrer les élèves par classe n’est pas une solution pratique. Il vaut mieux les ranger
Par ordre d’intensité de la faim.

-Je ne comprends pas. Il y a toujours une orange qui manque quand il y a un élève en plus. Soyons logiques.
__________________
AU DORTOIR :
-Quand j’ai allumé la lumière, la lumière s’est allumée.

-Il faut changé la serrure de la porte du dortoir. Il vaut mieux placer une nouvelle vachette pour éviter les vacheries des somnambules qui possèdent des passe-partout.

-Une dispute a éclaté dans le dortoir n°5 vers 22h du soir. Le maître qui était chargé de la surveillance de ce dortoir a été dans l’impossibilité d’intervenir pour séparer les combattants, car c’était lui qui se disputait.

-J’étais allongé dans mon lit, en plien service, quand j’avais entendu l’élève…

A SUIVRE... si vous le voulez.

saryta
07/09/2006, 11h21
C'est vraiment trop drole Zacmako :72: Merci!
Ne nous prive pas de la suite stp!

Zacmako
07/09/2006, 15h39
Salut Saryta,
Il n'en reste pas mal et bien plus drôle; surtout avec les pions et les lycéens
Laissons d'abord le reste des forumiste apprécier, puis on passera au 2é épisode. Bonne rigolade.

Absente
07/09/2006, 15h41
:lol: :lol: :lol:
mes topics préférés

saryta
07/09/2006, 15h46
surtout avec les pions et les lycéens

pourquoi pas sur les profs aussi? ça m'interesserait, vu que j'en suis une ;)

ballZ
07/09/2006, 15h53
ZACMACO je ne sais pas si tu l'as celle-ci

LES PERLES DES ASSURANCES

Je vous serais obligé de m'adresser le courrier concernant mon accident a un de mes amis M .... car,
pour la passagère blessée, ma femme n'est pas au courant, et il vaut mieux pas.
Je compte sur votre compréhension pour ne pas déshonorer un honnête père de famille?

----------------------------------------------------------------------------

Il faut dire à ma décharge que le poteau que j'ai buté était caché par l'invisibilité du brouillard.

----------------------------------------------------------------------------

Ma voiture gênant la circulation, un portugais m'a aidé à la mettre sur le trottoir, ainsi que ma femme qui rentrait de son travail.

----------------------------------------------------------------------------

Je désire que ma voiture soit utilisable accidentellement par mes enfants majeurs considérés comme novices.

----------------------------------------------------------------------------

En qualité du plus mauvais client de votre agence (neuf accrochages en 1 an),
je vous demande d'avoir le plaisir de résilier mon assurance auto avant la date d'échéance.

----------------------------------------------------------------------------

J'ai été victime d'un accident du travail alors que je faisais la sieste sous un pommier.

----------------------------------------------------------------------------

J'ai été blessé par une dent de râteau qui m'est tombée sur le pied. La dent était accompagnée du râteau.

----------------------------------------------------------------------------

L'accident est survenu alors que je changeais de fille.

----------------------------------------------------------------------------

J'ai bien reçu la fiche de mon épouse, je ne manquerai pas de vous renvoyer cette dernière dûment remplie par mes soins.

----------------------------------------------------------------------------

Je suivais la voiture qui me précédait qui après que je l'ai dépassé m'a suivie, c'est alors qu'elle m'a choquée en plein
derrière et m'a forcé par la choquer moi aussi le derrière de celle qui était devant.

----------------------------------------------------------------------------

Il me semble que ma petite affaire va bouger au printemps, ce dont je serais heureux.

----------------------------------------------------------------------------

Circonstances de l'accident : est passé à travers une porte vitrée lors de l'opération "portes ouvertes" de l'entreprise.

----------------------------------------------------------------------------

En avançant, j'ai cassé le feu arrière de la voiture qui me précédait. J'ai donc reculé, mais en reculant j'ai cabossé le pare-chocs de la voiture qui me suivait.
C'est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en sortant j'ai renversé un cycliste avec ma portière. C'est tout ce que j'ai à déclarer aujourd'hui.

----------------------------------------------------------------------------

J'ai heurté une voiture en stationnement et je me suis bien gardé de me faire connaître auprès de l'automobiliste. J'espère que vous serez content et que vous pouvez faire un petit geste en m'accordant un bonus supplémentaire.

----------------------------------------------------------------------------

Je vous demanderais de ne tenir aucun compte du constat amiable. Vous comprendrez en effet que je fus brusquement pris d'une émotion subite : arrière défoncé, présence de la police, choc psychologique, tout concourrait à ce que je mette des croix au hasard.

----------------------------------------------------------------------------

Vous savez que mon taxi est transformé en corbillard et que je n'y transporte que des morts. Mes clients ne risquant plus rien, est-il bien nécessaire que vous me fassiez payer une prime pour le cas ou ils seraient victimes d'un accident?

----------------------------------------------------------------------------

Depuis ma chute, je ne peux plus me déplacer. Veuillez m'indiquer la marche à suivre.

----------------------------------------------------------------------------

Vous me dites que d'après le Code Civil, je suis responsable des bêtises de mes enfants. Si c'est vrai, les personnes qui ont écrit cela ne doivent pas avoir, comme moi, neuf enfants à surveiller.

----------------------------------------------------------------------------

J'ai heurté brutalement l'arrière de la voiture qui me précédait. Mais grâce à mon casque, ma blessure au poignet est sans gravité?

----------------------------------------------------------------------------

Chacun des conducteurs conduisait sa voiture.

----------------------------------------------------------------------------

Vous m'écrivez que le vol n'existe pas entre époux. On voit que vous ne connaissez pas ma femme.

----------------------------------------------------------------------------

Le camion s'est sauvé précipitamment sans montrer ses papiers.

----------------------------------------------------------------------------

Je suis étonné que vous me refusiez de payer cet accident sous prétexte que je ne portais pas mes lunettes comme indiqué sur mon permis. Je vous assure que ce n'est pas ma faute si j'ai renversé ce cycliste : je ne l'avais pas vu.

----------------------------------------------------------------------------

Je vous témoigne mon grand mécontentement vous mettez tellement de temps à me rembourser mes accidents que c'est toujours avec celui d'avant que je paye les dégâts de celui d'après, alors n'est-ce pas que ce n'est pas sérieux de votre part.

----------------------------------------------------------------------------

Le cycliste zigzaguait sur la route, tantôt à gauche, tantôt à droite, avant que je puisse le télescoper.

----------------------------------------------------------------------------

Ne pouvant plus travailler à la suite de mon accident, j'ai du vendre mon commerce et devenir fonctionnaire.

----------------------------------------------------------------------------

En repoussant un chien tenu en laisse par son maître, je me suis fait mordre par ce dernier.

----------------------------------------------------------------------------

Puisque vous me demandez un témoignage précis, je vous dirai qu'a mon avis c'est le monsieur qui a tort, puisque la dame a raison.

----------------------------------------------------------------------------

J'ai tapé un trottoir en glissant sur une plaque de verglas et j'ai cassée ma gente et mon bras gauche.

----------------------------------------------------------------------------

Vous me dites que Mlle X réclame des dommages-intérêts sous prétexte qu'elle a été légèrement défigurée après l'accident. Sans être mauvaise langue, il faut bien avouer que même avant l'accident, cette malheureuse n'avait jamais éveillé la jalousie de ses concitoyennes.

----------------------------------------------------------------------------

Malgré ma fracture au poignet, j'ai pris mon courage a deux mains.

----------------------------------------------------------------------------

Je ne suis pas responsable du refus de priorité puisque je n'avais pas vu venir la voiture, vous pensez bien que si je l'avais vue je me serais arrêté.

----------------------------------------------------------------------------

Depuis son accident, ma femme est encore pire qu'avant. J'espère que vous en tiendrez
compte.

----------------------------------------------------------------------------

Ils m'ont trouvé 2,10 grammes d'alcool dans le sang et ils vont me condamner. Sur 6 à 8 litres de sang qu'on a dans le corps vous avouerez que c'est pas tellement (personnellement j'aurais cru que j'en aurais eu plus).

----------------------------------------------------------------------------

A votre avis, est-il préférable d'acheter un chien méchant qui risquera de mordre les gens mais protégera votre maison contre les voleurs ou de garder mon vieux toutou. Je vous pose la question parce que de toutes façons c'est vous qui paierez les pots cassés, soit en indemnisant les blessés, soit en remboursant les objets volés.

----------------------------------------------------------------------------

Je ne suis pas du tout d'accord sur le montant que vous m'allouez pour les bijoux. Ca ne représente même pas la somme des deux choses de mon fils, dont je vous ai envoyé les photos.

----------------------------------------------------------------------------

Je vous ai fait remarquer que ce croisement est très dangereux vu qu'il y a deux routes qui se coupent juste à cette place là.

----------------------------------------------------------------------------

Je n'avais pas vu la voiture arriver et quand je l'ai vue je n'ai plus rien vu.

----------------------------------------------------------------------------

Pour les blessures de ma femme je vous envoie ci-joint le certificat que j'ai pu arriver à avoir par mon docteur. Je les mets donc sous réserves en attendant que vous m'écriviez combien elles peuvent me rapporter environ.

----------------------------------------------------------------------------

Je débouchais d'un chemin à une vitesse approximative de 100 et voilà que je heurte un arbre. L'arbre m'a injecté de ma voiture alors que la voiture a continué toute seule avec la jeune fille que j'étais sorti avec.

----------------------------------------------------------------------------

Et une des meilleures lettres jamais reçues par une compagnie d'assurances :

Je rentrai dans ma cariol sur la route de Gray. j'avais bu a cause de la chaleur deux blanc cassice a l'onseice. J'ai donc eu besoin de satisfaire une grande envie d'urine. Jé arraité la voiture sur le baur de la route prais d'un ta de pierres et de materiau rapport aux travois eczécuté mintenant pour l'élaictricitai.
Jé commencé a uriné et en fesan ce besoin, jé en maniaire d'amuzement dirigai mon jai en zigue saque a l'entours. Alors mon jai a rencontrai un bou de fille électrique qui etait par terre au lieu d'etre accroché au poto. Une grosse étincelle a soté sur moi et un grand coup m'a raipondu dans le fondement et des les partis que lotre medecin y appelle tete y ***. Je me suis évanouillé et quand je sui revenu dans la connaissance, jé vu que ma chemise et mon pantalon été tout brulé a la braguette. Je sui assuré par votre maison et je voufrai etre un demnisé. Jé droit a ce Con m'a dit et je vous demande votre opinion. Mais dommage son de 93 francs o plus juste. Depuis le sinistre, jé les burnes toutes noires et ratatinés. ma verge est tuméfié, gonfle et violace. Le medecin a dit devant du monde qui peut répété : avec les faits nomaines électrics, on ne sait jamais.

Absente
07/09/2006, 16h00
J'ai été victime d'un accident du travail alors que je faisais la sieste sous un pommier.

la voilà la déclaration d'accident du travail de NEWTON ....il va falloir lui en payer des arriérés !

elyas
07/09/2006, 16h20
En repoussant un chien tenu en laisse par son maître, je me suis fait mordre par ce dernier.

J'ai donc raison de me méfier des maitres avant les chiens... :mrgreen:

jossia
07/09/2006, 16h26
zacmako :très droles tes blagues.

BallZ: vraiement super , j'ai pleuré de rire du début à la fin.

Merci à tous les deux, pour ce 1/4 d' heure de délire

saryta
07/09/2006, 16h38
:72: :72: :72:

Merci ballZ!

nanouchka
07/09/2006, 17h15
Pendant la récréation, j'adore le moment "du goûter"
Alors, c'est un vrai délice ...
A quel heure la prochaine récréation déja...

Zacmako
07/09/2006, 19h39
La prochaine récréation, moi je la passe avec la ''brise du soir''. Va voir du côté de la rue des petites perles, et tu pourras faire connaissance avec elle...

Zacmako
08/09/2006, 09h59
Non Ballz, je ne l'a connaissais pas spécialement mais j'en ai d'autres concernant les assurances.
Terminons d'abord cette recréation avec le corps de l'enseignement, puis nous passerons aux assurances et surtout aux tribunaux.
Puisque tout le monde aime, la deuxième partie de cette recré(n'est-ce-pas, Nanouchka), sera pour demain.
Ballz, écoute celle-là, pour moi, c'est la meilleure.
un maitre d'internant:
''Quand j'ai allumé la lumière, la lumière s'est allumée''.
Superbe...

Bachi
08/09/2006, 17h01
Lettre au maire:

La responsabilité de tous les accidents que j'ai eus n'est pas pour moi mais pour les routes où je circule et qui ne sont pas en état de conduire

jossia
08/09/2006, 23h02
La maladie n'est pas une raison d'absence:

- le certificat médical ne sera plus accepté, si vous arrivez à vous déplacer chez le médecin, vous pouvez aussi venir travailler.

Congé maladie suite à une opération :

- ne sera plus octroyé. On doit réussir à persuader le collaborateur d'abandonner l'idée de se faire opérer, car tout ce qu'il possède peut être utile un jour. on reste au travail dans l'état ou on l'a commencé. Si on vous élimine quelque chose, votre valeur baissera. Dans ces cas spéciaux, on pourra aussi baisser le salaire.

Visite chez le dentiste :

- Nous engagerons seulement du personnel avec un dentier. Dans ce cas les dents peuvent être envoyées chez le dentiste par la poste et nous éviterons ainsi les absences.

Grossesse :

- Il est interdit d'être enceinte.Il faut travailler les jambes croisées.Les chefs de service doivent s'assurer qu'il y a assez de moyen de contraception à la portée des travailleurs.

Océane
09/09/2006, 18h04
Une rivière de perles ... trouvées ici et là :

- Je suis un joueur invertébré.
- Vous êtes donc attablés autour d'une table.
- Ne prenez pas comme une offense personnelle le fait que mon ami vous insulte.
- C'étaient des voix d'hommes, sauf les voix de femmes.
- Ils ont passé une nuit torride de débats amoureux.
- Vous entendez parler des paroles.
- Ça se fait pas de prendre des objets sur un cadavre. Sauf s'il est mort.
- C'est un diamant monté sur une pierre.
- On sait tous conduire à cheval.
- Je plonge à terre et je me relève en même temps.
- C'est un clerc obscur.
- C'est une réaction saine de démence.
- Il a une tentacule à la place des bras et il tient une torche dans sa main.
- Il y a du brou-à-rats dans la pièce.
- Le nombre de voix commence à se faire nombreux.
- Je le mords avec mes dents.
- Ce qui est bien avec toi, c'est qu'en écoutant tes réflexions, on sait tout de suite ce que tu penses.
- Enlevez votre main décharnue de mon épaule !
- Vous arrivez après quelques jours de marche à cheval.
- Mais c'est pas un habitant du coin, c'est un autochtone !
- Il est vieux, ridé, les cheveux décharnés.
- Il porte une très longue barbe entièrement rasée.
- Non, pas celui-là, il est déjà mort celui que tu as tué.
- On est le lendemain de la veille ?
- J'achève son cadavre.
- Et ça peut arriver que vous mourriez, des fois, au cours de vos reportages ?
- Y a le Bien, le Mal, et puis ce qui est au milieu. On peut dire qu'en quelque sorte, je suis tri-manichéen.
- Le pauvre a été égorgé au niveau du cou.
- Tu lui décapites la main.
- C'est un monstre dangereux, il l'a dévoré à mains nues.
- Vous assistez à une pièce de cinéma.
- C'est un homme aveugle, chauve et borgne.
- Il nous a prévenus qu'on était sur nos gardes.
- Le lendemain matin, vous êtes devant la vallée. Il y a un peu de brouillard. Au loin, vous voyez... heu... rien du tout, y a trop de brouillard.
- Parfois, une main se lève pour parler.
- Il a des armes plein les poches.
- J'ai les cheveux gominés flottant dans le vent.
- Je tends l'oreille pour voir ce qu'il se passe.

Bachi
09/09/2006, 18h09
hahahaha...

Ici et là, c'est sur FA?

Nous sommes imbattables en ce domaine !!!
Vive nous ! sti

Absente
09/09/2006, 18h10
Le pauvre a été égorgé au niveau du cou.
CELA s'appelle être précis !

Océane
09/09/2006, 18h16
Pêcher les perles du forum ... Bonne idée !

Bachi
13/09/2006, 10h19
Les PERLES du BAC 2006


En deuxième ligne, le commentaire du correcteur.

Un sonnet est formé de deux quatrains et de deux tiercés.
-Gagnants bien sûr.

On dit qu'une ligne droite est perpendiculaire quand elle se met à tourner d'un coup.
-Rouler bourré...

Le 0 est très utile, surtout si on le met derrière les autres nombres.
-Fils de banquier ?

Un nombre réel est un nombre qu'on peut toucher du doigt.
-Fils de magicien ?

La loi des probabilités s'appelle ainsi car on n'est pas sûr qu'elle existe.
-Peut-on en douter ?

Une bouteille d'eau explose s'il gèle car, sous l'effet du froid, l'eau devient un explosif.
-Quoi, c'est pas ça ?

En cas de grossesse, on fait une chorégraphie.
-Surtout la mère de Béjart.

Plus le train ralentit, moins sa vitesse est plus grande.
-Et la note je t'en parle pas !

Un corps lâché d'une certaine hauteur choisit toujours de tomber.
-Aïe !

C'est le cerveau qui donne les ordres et les autres parties sont obligées d'obéir.
-Na !

Absente
13/09/2006, 12h25
Plus le train ralentit, moins sa vitesse est plus grande.
-Et la note je t'en parle pas !

Heureusement que les corrections du bac ne sont pas lues par les élèves .... :mrgreen:

Océane
13/09/2006, 13h22
Un autre collier de perles :

- On va sacrifier les gens pour les sauver.
- Je suis perdu. Je piste mes propres traces pour retrouver mon chemin !
- Il te dévisage du regard.
- On aurait quand même été au courant, si c'était une mission secrète.
- Je parle fort en faisant exprès de parler doucement sans faire de bruit.
- Tu n'es pas trop blessé, la balle est partie de dos.
- Si ça se trouve, vous êtes peut-être jumeaux, même si vous n'êtes pas frères.
- Je me sens regardée par leur regard.
- Je fixe ses genoux sans la regarder.
- Y a pas beaucoup de films de Honk-Kong qui viennent du Japon.
- Je suis à l'entrée de la porte.
- La seule porte qui s'offre à vous est une grille.
- Elle est faible, forte et grande.
- Ils ont muré le mur !
- Il sort une épée de derrière sa main.
- Je crie doucement alerte.
- Je piste les traces sur l'eau.
- Le monstre ouvre ses dents.
- Thaumaturgie, c'est l'étude des tomates.
- Tu trouves des cristaux en argent.
- Mais les Juifs, ils sont chrétiens, non ?
- Tu as trop mal pour souffrir.
- Je suis habillé humblement, mais avec des vêtements qui coûtent cher.
- Je crois que j'en suis sûre.
- Sur le sol se trouvent les corps des cadavres.
- Tu blesses le loup au bras.
- Quand je ne voyage pas, je cultive des poules.
- Le type a les cheveux chauves.
- Je marchande les impôts.
- Toi, tu vas en dernier, derrière tout le monde. Et moi, je ferme la marche.
- Surtout que s'il est en Enfer, c'est qu'il est déjà mort.
- Attention, le feu est en flammes.
- La voiture, elle est en état de conduire ?
- Il se lèche la langue avec sa dague.
- J'entreferme la porte.
- Tu as pu voir d'un geste rapide qu'il est parti.
- Il a une carrure imposante au niveau du torse.
- La dernière fois qu'on a trouvé un cadavre, il avait écrit une lettre.
- Une poignée d'hommes arrive, dont une femme.
- Cet homme a eu les quatre bras cassés dans l'accident.
- La pièce est vide à craquer.
- Est-ce que les barreaux sont grillagés ?
- Il porte des gants pour ne pas qu'on voie qu'il a les mains défigurées.
- Je le baillone, je l'assome et je lui demande de répondre à nos question !

Absente
13/09/2006, 13h24
- La pièce est vide à craquer.

non... ça ce n'est pas une perle .... c'est très joli, c'est de la poésie ...

Cookies