PDA

Voir la version complète : Etre ou ne pas être direct … ou diplomatie


Adhrhar
08/09/2006, 15h36
De l’intérêt d’être directif, ou diplomate. Quels sont les avantages et les inconvénient des deux comportements ?

- Un gifle qui fait du bien = direct réponse ?
- Une gâterie qui fait du mal = réponse diplomatique ?

Selon les circonstances, mieux vaut adapter son attitude entre les 2 choix ?

Avis et expériences …

ballZ
08/09/2006, 15h57
- Un gifle qui fait du bien = direct réponse ?
- Une gâterie qui fait du mal = réponse diplomatique ?
tu n'as pas mis tous les cas de figure!

Adhrhar
08/09/2006, 16h00
ballZ tu n'as pas mis tous les cas de figure! Certes non... J'ai cité les que les cas standards et simple. Chacun développerait le ou les cas qui l'nteresse. Le sujet est ouvert ...

ballZ
08/09/2006, 16h12
ce que je voulais dire c'est qu'il y a des gifles qui font mal, est des belles parole qui font aussi du bien .
la fermeté marche avec qlqs un mais pas avec d'autres;
en arabe on dit " adarb'bou ya3raf medderbou"
mais aussi "lsan lahlou, yrada3 elloba", donc etre dur ne marche pas toujours et qu'il faut s'adapter aux gens, selon le caractère de chacun

chouki
08/09/2006, 18h00
Pour moi c'est clair: avec les gens civilisés , on use de diplomatie; avec les gens de mauvaise foi, on envoie un direct.

absente
08/09/2006, 18h10
il est difficile de discuter avec une personne de mauvaise foi car on ne sait pas ou on ne pas réalise qu'elle l'est.
à mon avis mieux vaut être dipolmate pour dire une mauvaise nouvelle que de donner une claque qui pour moi est toujours magistrale.
par contre, Adhrhar, je vois que pour toi diplomatie rime avec hypocrisie, c'est bien dommage car souvent il ya des situations très délicates, par exemple un médecin qui doit dire à son patient qu'il a un cancer, mieux vaut le dire bien à l'abri dans le bureau, bien choisir ses mots et tenter de faire le moins possible de mal à la personne
que
le dire devant tout le monde dans une salle d'attente bondée d'une manière très sèche et sans gants. (vécu par une personne très proche)

Bachi
08/09/2006, 18h14
Perso, je trouve les diplomates que j'ai connus três hypocrites. De vrais serpents.
Tant que le contenu est honnête, peu m'importe la forme...
Mais je conçois très bien certaines fragilités, sensibilités à ménager, des susceptibilités à éviter de froisser...

Par dessus tout, j'aime la franchise.

Absente
08/09/2006, 18h22
personnellement, je DOIS être diplomate ...

quand je ne le suis pas (chassez le naturel il revient vite ...) cela peut générer de vraies situations difficiles et conflictuelles..

D'ailleurs quand je suis un peu trop "braque", je m'en veux après ...

MA franchise m'a valu plus de déboires que de bonnes choses ...

Virginie
08/09/2006, 18h44
franchise et douceur, c l'idéal.

Océane
08/09/2006, 19h01
Oui ... être franc sans avoir à gifler ...

Adhrhar
09/09/2006, 01h27
lilia2004 par contre, Adhrhar, je vois que pour toi diplomatie rime avec hypocrisieTu ne voix pas bien lors puisque moi je ne le voix pas de rime entre les deux termes.

absente
09/09/2006, 10h33
Adhrhar: concrètement il n'y a pas de rime entre les deux termes, il est vrai.
j'ai cru voir dans ton premier message que tu renvoies le diplomtatie à l'hypocrisie, s'il n'en est rien je te présente mes excuses.

Thirga.ounevdhou
09/09/2006, 10h44
Diplomatie n'implique pas forcement "ne veut pas forcement dire" hypocrisie....cela depend de la personne! et de la situation!

dahbia
09/09/2006, 10h56
je suis plutot directe mais parfois je me reserve le droit de ne rien dire. diplomatie exige...je suis extreme. mais de quoi je me mele! :mrgreen:

Nanna
09/09/2006, 11h06
J'ai un copain marocain qui, suite à de fréquents maux de tête a consulté un médecin. Celle-ci, (la toubib) lui a annoncé "d'une manière très sèche et sans gants" sans n'avoir fait aucune radio ni rien: "je crois que c'est une tumeur". V'la comme il a flipé le pauvre.
A la final, et heureusement, le copain en question après maints examens, avait juste forcé sur les travaux de recherche pour son mémoire de fin d'année. Il n'avait rien de grave.
Dans ce cas, un peu de diplomatie n'aurait pas rimé avec hypocrisie.

Cookies