PDA

Voir la version complète : Rentrée des classes aujourd'hui en Algérie


morjane
09/09/2006, 18h22
Aujourd'hui était le jour de la rentrée scolaire pour sept millions et demi d’élèves en Algérie, les élèves des wilayas du sud reprendront la semaine prochaine alors bonne rentrée à tous et que l'année soit enrichissante sans trop de grèves avec des livres fournis en nombres suffisants et sans trop d'absences de profs .

=====

Sept millions et demi d’élèves rejoignent à partir d’aujourd’hui leurs classes. Les élèves des wilayas du Sud devront attendre encore une semaine. La rentrée est prévue, en effet, à partir du 16 septembre. Pour la quatrième année consécutive, la rentrée scolaire se fera sous le signe de la réforme.

Cette année, pour tenter de rayer toutes les difficultés enregistrées chaque année dans l’octroi des livres scolaires, la reprise des classes se fera sous le signe «le livre scolaire». Cette nouvelle année scolaire est une étape décisive dans la réforme du système éducatif.

C’est à partir de cette année que la première promotion du BEM (au lieu de BEF) verra son apparition. Outre les 56 nouveaux programmes et les élèves qui découvriront pour la première fois leurs nouveaux livres, les familles démunies n’ont pas beaucoup à se plaindre.

Ils sont trois millions à bénéficier de la gratuité des livres. Mieux encore, les élèves de 1e année primaire n’ont pas à payer leurs livres scolaires, ajoutant à cela les enfants des fonctionnaires du secteur. Dans une lettre adressée jeudi dernier à la famille éducative, dont une copie a été envoyée à notre rédaction, le ministre de l’Education nationale estime que cette rentrée «exige des résultats à tous les niveaux».

S’affichant optimiste quant aux résultats déjà enregistrés dans le cadre de la réforme, il rappelle que «l’application des nouveaux programmes et manuels nécessitent une attention particulière de la part des enseignants et exige que les meilleures conditions soient réunies.

Des conditions, dit le ministre, qui sont réunies au sein des établissements scolaires. Pour éviter tout risque de grève ou de perturbation comme cela a été constaté l’année passée, M. Benbouzid appelle «au dialogue constructif et à la concertation».

La concertation doit également s’élargir et toucher les membres du collectif éducatif y compris les élèves ainsi que leurs parents, et ce dans le cadre du « projet d’établissement». Même si, en réalité, cette instruction est rarement respectée, le ministre appelle les enseignants à affermir leurs relations avec les parents et de fonder les relations de travail sur la sérénité et le respect mutuel.

Dans la même lettre, M. Benbouzid a salué la réussite de la formation au cours d’emploi qui a enregistré un taux de réussite de 80 %. Bonne nouvelle pour les enseignants, puisque le ministre confirme la détermination du gouvernement à initier toute mesure de nature à promouvoir les conditions de vie et de travail des fonctionnaires du secteur, sans autant annoncer de mesures concrètes.

Par le jeune Indépendant

Zoubir8
09/09/2006, 18h30
je me rapelle les voyages Constantine Alger en voiture.
Dans tous les villages traversés on voyait des écoliers au bord des routes
Là au moins, l'argent du pétrole est bien utilisé.
je suis fier de mon pays.

Cookies