PDA

Voir la version complète : Les prix de l'eau sont libres comme... l'eau


Neutrino
25/08/2013, 10h09
C'est dit et c'est fait et surtout il ne faut plus s'étonner si un commerçant vous propose une bouteille d'eau à 200 DA. «Les prix des eaux embouteillées sont libres», soutient-on du côté du ministère du Commerce et de l'Apab (Association des producteurs algériens de boissons). Ces deux institutions rappellent d'ailleurs, que «les prix sont libres depuis l'été dernier». Aussi, la bouteille d'eau minérale est désormais cédée à 30 DA le litre et demi, soit une augmentation de 5 DA! Du coup, le prix d'un pack composé de six bouteilles passe à 140 DA, voire même 150 DA. Qui protègera la consommateur face à cet argument de la liberté des prix? Personne, apparemment, car il faut avouer que l'anarchie totale règne dans ce secteur des eaux minérales qui échappe à toute classification. Personne ne peut affirmer aujourd'hui où est la différence entre une eau de source et une eau minérale: elles se vendent au même prix, les prix sont libres dit le département de Benbada...

source: lexpressiondz

Neutrino
28/08/2013, 10h26
les prix ne devraient pas être totalement libres. des variations de prix, ok, mais des variations balisées. réglementées par le ministère du commerce.

en ce qui concerne les commerçants:

- est-ce que les impôts prélevés par l'Etat sont illimités?

- est-ce que les prix de l'électricité et de l'eau fournis aux commerçants sont libres et "illimités"?

- est-ce que l'impôt foncier est illimité?

ces questions sont valables pour les producteurs et ils ont droit une question supplémentaire:

- est-ce que le prix de l'eau de source utilisée par les producteurs est illimité?

pour rappel, en Algérie, le sous sol est la propriété de l'Etat.

Cookies